Cérémonie de présentation aux drapeaux de l’École navale

publié le Jeudi 20 octobre 2022

 Cérémonie de présentation aux drapeaux de l’École navale

Cérémonie de présentation aux drapeaux de l’École navale

© Marine nationale

Présidée par le général d’armée Thierry Burkhard, chef d’état-major des armées (CEMA), la cérémonie de présentation aux drapeaux de l’École navale a eu lieu le 15 octobre 2022.

En présence du vice-amiral d’escadre Olivier Lebas, commandant maritime de la zone Atlantique, du vice-amiral d’escadre Éric Janicot, directeur du personnel miliaire de la Marine, et du vice-amiral d’escadre François-Xavier Blin, inspecteur général de la Marine nationale, le CEMA a prononcé son ordre du jour en rappelant à tous les élèves officiers le sens de leur engagement, en mettant l’accent sur l’exigence dont ils devront faire preuve.

Le contre-amiral Benoît Baudonnière, commandant l’École navale, a ensuite présenté le drapeau de l’École navale aux élèves-officiers de la promotion 2022 et le drapeau de l’École miliaire de la Flotte aux promotions 2022 des officiers de Marine sous contrat.

Évènement majeur dans la vie de l’école, cette cérémonie est un jour empreint de symbole pour les élèves, qui se voient présenter à leur drapeau. Votre préparation vous aidera mais vous aurez besoin de repères intangibles. C’est ici, face à votre drapeau que vous allez les trouver, dans la devise inscrite dans ses plis, « Pour la France, par les mers, nous combattons

Après une remise de la Légion d’honneur par le CEMA au CF Servotte-Amouroux, directeur de l’École de manœuvre et de navigation, les élèves-officiers ont défilé avec fierté devant leurs familles, leurs professeurs et leurs cadres avant de les rejoindre sur le front de mer de l’École navale.

Source : Marine nationale


Cérémonie de présentation aux drapeaux de l’École navale

publié le Jeudi 20 octobre 2022

 Cérémonie de présentation aux drapeaux de l’École navale

Cérémonie de présentation aux drapeaux de l’École navale

© Marine nationale

Présidée par le général d’armée Thierry Burkhard, chef d’état-major des armées (CEMA), la cérémonie de présentation aux drapeaux de l’École navale a eu lieu le 15 octobre 2022.

En présence du vice-amiral d’escadre Olivier Lebas, commandant maritime de la zone Atlantique, du vice-amiral d’escadre Éric Janicot, directeur du personnel miliaire de la Marine, et du vice-amiral d’escadre François-Xavier Blin, inspecteur général de la Marine nationale, le CEMA a prononcé son ordre du jour en rappelant à tous les élèves officiers le sens de leur engagement, en mettant l’accent sur l’exigence dont ils devront faire preuve.

Le contre-amiral Benoît Baudonnière, commandant l’École navale, a ensuite présenté le drapeau de l’École navale aux élèves-officiers de la promotion 2022 et le drapeau de l’École miliaire de la Flotte aux promotions 2022 des officiers de Marine sous contrat.

Évènement majeur dans la vie de l’école, cette cérémonie est un jour empreint de symbole pour les élèves, qui se voient présenter à leur drapeau. Votre préparation vous aidera mais vous aurez besoin de repères intangibles. C’est ici, face à votre drapeau que vous allez les trouver, dans la devise inscrite dans ses plis, « Pour la France, par les mers, nous combattons

Après une remise de la Légion d’honneur par le CEMA au CF Servotte-Amouroux, directeur de l’École de manœuvre et de navigation, les élèves-officiers ont défilé avec fierté devant leurs familles, leurs professeurs et leurs cadres avant de les rejoindre sur le front de mer de l’École navale.

Source : Marine nationale


Cérémonie de présentation aux drapeaux de l’École navale

publié le Jeudi 20 octobre 2022

 Cérémonie de présentation aux drapeaux de l’École navale

Cérémonie de présentation aux drapeaux de l’École navale

© Marine nationale

Présidée par le général d’armée Thierry Burkhard, chef d’état-major des armées (CEMA), la cérémonie de présentation aux drapeaux de l’École navale a eu lieu le 15 octobre 2022.

En présence du vice-amiral d’escadre Olivier Lebas, commandant maritime de la zone Atlantique, du vice-amiral d’escadre Éric Janicot, directeur du personnel miliaire de la Marine, et du vice-amiral d’escadre François-Xavier Blin, inspecteur général de la Marine nationale, le CEMA a prononcé son ordre du jour en rappelant à tous les élèves officiers le sens de leur engagement, en mettant l’accent sur l’exigence dont ils devront faire preuve.

Le contre-amiral Benoît Baudonnière, commandant l’École navale, a ensuite présenté le drapeau de l’École navale aux élèves-officiers de la promotion 2022 et le drapeau de l’École miliaire de la Flotte aux promotions 2022 des officiers de Marine sous contrat.

Évènement majeur dans la vie de l’école, cette cérémonie est un jour empreint de symbole pour les élèves, qui se voient présenter à leur drapeau. Votre préparation vous aidera mais vous aurez besoin de repères intangibles. C’est ici, face à votre drapeau que vous allez les trouver, dans la devise inscrite dans ses plis, « Pour la France, par les mers, nous combattons

Après une remise de la Légion d’honneur par le CEMA au CF Servotte-Amouroux, directeur de l’École de manœuvre et de navigation, les élèves-officiers ont défilé avec fierté devant leurs familles, leurs professeurs et leurs cadres avant de les rejoindre sur le front de mer de l’École navale.

Source : Marine nationale


Cérémonie de présentation aux drapeaux de l’École navale

publié le Jeudi 20 octobre 2022

 Cérémonie de présentation aux drapeaux de l’École navale

Cérémonie de présentation aux drapeaux de l’École navale

© Marine nationale

Présidée par le général d’armée Thierry Burkhard, chef d’état-major des armées (CEMA), la cérémonie de présentation aux drapeaux de l’École navale a eu lieu le 15 octobre 2022.

En présence du vice-amiral d’escadre Olivier Lebas, commandant maritime de la zone Atlantique, du vice-amiral d’escadre Éric Janicot, directeur du personnel miliaire de la Marine, et du vice-amiral d’escadre François-Xavier Blin, inspecteur général de la Marine nationale, le CEMA a prononcé son ordre du jour en rappelant à tous les élèves officiers le sens de leur engagement, en mettant l’accent sur l’exigence dont ils devront faire preuve.

Le contre-amiral Benoît Baudonnière, commandant l’École navale, a ensuite présenté le drapeau de l’École navale aux élèves-officiers de la promotion 2022 et le drapeau de l’École miliaire de la Flotte aux promotions 2022 des officiers de Marine sous contrat.

Évènement majeur dans la vie de l’école, cette cérémonie est un jour empreint de symbole pour les élèves, qui se voient présenter à leur drapeau. Votre préparation vous aidera mais vous aurez besoin de repères intangibles. C’est ici, face à votre drapeau que vous allez les trouver, dans la devise inscrite dans ses plis, « Pour la France, par les mers, nous combattons

Après une remise de la Légion d’honneur par le CEMA au CF Servotte-Amouroux, directeur de l’École de manœuvre et de navigation, les élèves-officiers ont défilé avec fierté devant leurs familles, leurs professeurs et leurs cadres avant de les rejoindre sur le front de mer de l’École navale.

Source : Marine nationale


L’École d’Initiation au Pilotage change de commandant

publié le Mardi 05 juillet 2022

L’École d’Initiation au Pilotage change de commandant

L’École d’Initiation au Pilotage change de commandant

© Marine nationale

Le 4 juillet 2022, le capitaine de vaisseau Cécile Dumont-Dayot, commandant la base d’aéronautique navale (BAN) de Lanvéoc-Poulmic, a fait reconnaître le capitaine de corvette Johann Szychowiak comme nouveau commandant de l’École d’Initiation au Pilotage Escadrille 50S (EIP/50S).

Issue de la promotion 2003 de l’École navale, le CC Szychowiak choisit l’aéronautique navale, il est orienté en 2008 en cursus « chasse embarquée ». Macaronné aux États-Unis en 2010, il rejoint la BAN de Landivisiau pour y poursuivre sa formation sur Rafale marine.

Fort d’une carrière très riche, il a participé aux opérations « Bois Belleau » et « Arromanches 1 », respectivement en tant qu’équipier opérationnel puis sous-chef de patrouille. Affecté en 2015 à l’escadron de transformation Rafale à Saint-Dizier, puis commandant adjoint opérations de la Flottille 17F en 2018, il a embarqué pour la mission « Clémenceau 19 » avant de tenir le poste de chef de la Section Transformation Chasse en 2019 à Landivisiau. Commandant en second de la Flottille 17F en 2020 puis second de la flottille 12F en 2022, il a rejoint de nouveau le porte-avions pour participer aux missions « Clémenceau ».

Il prend aujourd’hui le commandement de l’EIP/50S, dont les deux missions principales sont le recrutement et la sélection des futurs pilotes de l’aéronautique navale. Dès sa prise de fonction, il devra poursuivre les travaux de son prédécesseur en préparant notamment l’augmentation des flux d’élèves.

À propos de l’EIP/50S

L’EIP/50S est depuis 1996 la porte d’entrée de tous les futurs pilotes de l’aéronautique navale. L’EIP/50S assure la sélection en vol des futurs pilotes officiers sous contrat (EOPAN). À raison de trois promotions par an, environ 25 EOPAN sont retenus chaque année. L’escadrille assure également l’évaluation et l’orientation des élèves de l’École navale souhaitant devenir pilote.

Source : Marine nationale


Prise de commandement du bataillon de fusiliers marins Amyot d’Inville

publié le Vendredi 24 juin 2022

Prise de commandement du bataillon de fusiliers marins Amyot d’Inville

Prise de commandement du bataillon de fusiliers marins Amyot d’Inville

© Marine nationale

Le capitaine de corvette Serge Groutsch a pris le commandement du bataillon de fusiliers marins Amyot d’Inville le jeudi 23 juin 2022. Il succède au capitaine de frégate Frédéric Méar.

 

La cérémonie s’est déroulée à la préfecture maritime de Brest, en présence du drapeau de la demi-brigade de fusiliers marins (DBFM) et de sa garde. Elle a été présidée par le contre-amiral de Briançon, commandant la force maritime des fusiliers marins et commandos (FORFUSCO).

 

L’ensemble du personnel militaire et civil du bataillon était présent sur les rangs ainsi que les compagnies de fusiliers marins (CFM) qui lui sont rattachées (les CFM Morel, Bernier et Brière), situées respectivement à Sainte-Assise, Lanvéoc et Lann-Bihoué. De nombreuses délégations d’invités constituées de la FORFUSCO, des amicales de fusiliers marins de Brest et de Lorient et de la famille Amyot d’Inville ont assisté à cette cérémonie.

 

Les fusiliers marins sont les forces spécialisées de la Marine nationale pour les missions de défense militaire et d’interdiction maritime. 24h/24 et 7 jours sur 7, ils sont engagés au titre de la défense militaire et maritime du territoire pour défendre les sites sensibles de la marine, dont les installations liées à la dissuasion, et escorter les unités précieuses, en métropole et outre-mer. Leurs missions les amènent également à venir en appui aux opérations aéronavales, à participer au contrôle des espaces maritimes et à contribuer à la lutte contre les trafics illicites. Enfin, ils prennent part aux opérations interarmées à terre et à partir de la mer, comme les missions amphibies.

Prise de commandement du bataillon de fusiliers marins Amyot d’Inville

Source : Marine nationale


Prise de commandement du bataillon de fusiliers marins Amyot d’Inville

publié le Vendredi 24 juin 2022

Prise de commandement du bataillon de fusiliers marins Amyot d’Inville

Prise de commandement du bataillon de fusiliers marins Amyot d’Inville

© Marine nationale

Le capitaine de corvette Serge Groutsch a pris le commandement du bataillon de fusiliers marins Amyot d’Inville le jeudi 23 juin 2022. Il succède au capitaine de frégate Frédéric Méar.

 

La cérémonie s’est déroulée à la préfecture maritime de Brest, en présence du drapeau de la demi-brigade de fusiliers marins (DBFM) et de sa garde. Elle a été présidée par le contre-amiral de Briançon, commandant la force maritime des fusiliers marins et commandos (FORFUSCO).

 

L’ensemble du personnel militaire et civil du bataillon était présent sur les rangs ainsi que les compagnies de fusiliers marins (CFM) qui lui sont rattachées (les CFM Morel, Bernier et Brière), situées respectivement à Sainte-Assise, Lanvéoc et Lann-Bihoué. De nombreuses délégations d’invités constituées de la FORFUSCO, des amicales de fusiliers marins de Brest et de Lorient et de la famille Amyot d’Inville ont assisté à cette cérémonie.

 

Les fusiliers marins sont les forces spécialisées de la Marine nationale pour les missions de défense militaire et d’interdiction maritime. 24h/24 et 7 jours sur 7, ils sont engagés au titre de la défense militaire et maritime du territoire pour défendre les sites sensibles de la marine, dont les installations liées à la dissuasion, et escorter les unités précieuses, en métropole et outre-mer. Leurs missions les amènent également à venir en appui aux opérations aéronavales, à participer au contrôle des espaces maritimes et à contribuer à la lutte contre les trafics illicites. Enfin, ils prennent part aux opérations interarmées à terre et à partir de la mer, comme les missions amphibies.

Prise de commandement du bataillon de fusiliers marins Amyot d’Inville

Source : Marine nationale


Prise de commandement du bataillon de fusiliers marins Amyot d’Inville

publié le Vendredi 24 juin 2022

Prise de commandement du bataillon de fusiliers marins Amyot d’Inville

Prise de commandement du bataillon de fusiliers marins Amyot d’Inville

© Marine nationale

Le capitaine de corvette Serge Groutsch a pris le commandement du bataillon de fusiliers marins Amyot d’Inville le jeudi 23 juin 2022. Il succède au capitaine de frégate Frédéric Méar.

 

La cérémonie s’est déroulée à la préfecture maritime de Brest, en présence du drapeau de la demi-brigade de fusiliers marins (DBFM) et de sa garde. Elle a été présidée par le contre-amiral de Briançon, commandant la force maritime des fusiliers marins et commandos (FORFUSCO).

 

L’ensemble du personnel militaire et civil du bataillon était présent sur les rangs ainsi que les compagnies de fusiliers marins (CFM) qui lui sont rattachées (les CFM Morel, Bernier et Brière), situées respectivement à Sainte-Assise, Lanvéoc et Lann-Bihoué. De nombreuses délégations d’invités constituées de la FORFUSCO, des amicales de fusiliers marins de Brest et de Lorient et de la famille Amyot d’Inville ont assisté à cette cérémonie.

 

Les fusiliers marins sont les forces spécialisées de la Marine nationale pour les missions de défense militaire et d’interdiction maritime. 24h/24 et 7 jours sur 7, ils sont engagés au titre de la défense militaire et maritime du territoire pour défendre les sites sensibles de la marine, dont les installations liées à la dissuasion, et escorter les unités précieuses, en métropole et outre-mer. Leurs missions les amènent également à venir en appui aux opérations aéronavales, à participer au contrôle des espaces maritimes et à contribuer à la lutte contre les trafics illicites. Enfin, ils prennent part aux opérations interarmées à terre et à partir de la mer, comme les missions amphibies.

Prise de commandement du bataillon de fusiliers marins Amyot d’Inville

Source : Marine nationale


Prise de commandement du bataillon de fusiliers marins Amyot d’Inville

publié le Vendredi 24 juin 2022

Prise de commandement du bataillon de fusiliers marins Amyot d’Inville

Prise de commandement du bataillon de fusiliers marins Amyot d’Inville

© Marine nationale

Le capitaine de corvette Serge Groutsch a pris le commandement du bataillon de fusiliers marins Amyot d’Inville le jeudi 23 juin 2022. Il succède au capitaine de frégate Frédéric Méar.

 

La cérémonie s’est déroulée à la préfecture maritime de Brest, en présence du drapeau de la demi-brigade de fusiliers marins (DBFM) et de sa garde. Elle a été présidée par le contre-amiral de Briançon, commandant la force maritime des fusiliers marins et commandos (FORFUSCO).

 

L’ensemble du personnel militaire et civil du bataillon était présent sur les rangs ainsi que les compagnies de fusiliers marins (CFM) qui lui sont rattachées (les CFM Morel, Bernier et Brière), situées respectivement à Sainte-Assise, Lanvéoc et Lann-Bihoué. De nombreuses délégations d’invités constituées de la FORFUSCO, des amicales de fusiliers marins de Brest et de Lorient et de la famille Amyot d’Inville ont assisté à cette cérémonie.

 

Les fusiliers marins sont les forces spécialisées de la Marine nationale pour les missions de défense militaire et d’interdiction maritime. 24h/24 et 7 jours sur 7, ils sont engagés au titre de la défense militaire et maritime du territoire pour défendre les sites sensibles de la marine, dont les installations liées à la dissuasion, et escorter les unités précieuses, en métropole et outre-mer. Leurs missions les amènent également à venir en appui aux opérations aéronavales, à participer au contrôle des espaces maritimes et à contribuer à la lutte contre les trafics illicites. Enfin, ils prennent part aux opérations interarmées à terre et à partir de la mer, comme les missions amphibies.

Prise de commandement du bataillon de fusiliers marins Amyot d’Inville

Source : Marine nationale


L’hélicoptère Caïman marine de la Flottille 33F évacue trois marins d’un bâtiment de commerce au large de la pointe bretonne

publié le Lundi 28 février 2022

Le 23 février 2022 à 18h48, l’alerte service public retentit au sein de la BAN de Lanvéoc-Poulmic. Trois marins d’origine grecque de l’équipage du gazier Pearl LNG doivent être évacués et soignés au plus vite. L’équipage de la Flottille 33F et les techniciens de service mettent alors en œuvre l’hélicoptère Caïman Marine d’alerte en moins d’une heure.

Le 23 février 2022 à 18h48, l’alerte service public retentit au sein de la BAN de Lanvéoc-Poulmic. Trois marins d’origine grecque de l’équipage du gazier Pearl LNG doivent être évacués et soignés au plus vite. L’équipage de la Flottille 33F et les techniciens de service mettent alors en œuvre l’hélicoptère Caïman Marine d’alerte en moins d’une heure.

© Marine nationale

Le 23 février 2022 à 18h48, l’alerte service public retentit au sein de la BAN de Lanvéoc-Poulmic. Trois marins d’origine grecque de l’équipage du gazier Pearl LNG doivent être évacués et soignés au plus vite. L’équipage de la Flottille 33F et les techniciens de service mettent alors en œuvre l’hélicoptère Caïman Marine d’alerte en moins d’une heure.

 

Les premières informations font état de trois blessés dont deux dans un état critique. Le chef de bord en concertation avec l’antenne médicale de Lanvéoc-Poulmic décident de se rendre sur zone avec deux équipes médicales. C’est donc de nuit, avec ce dispositif renforcé, que le Caïman Marine décolle pour se rendre à 200 km au sud-ouest de la base aéronautique navale.

Arrivés sur la zone de travail, les quatre médecins et infirmiers sont rapidement hélitreuillés. Le personnel du service de santé rallie l’infirmerie du navire pour effectuer un premier bilan. Une avarie à l’intérieur du gazier semble avoir provoqué les nombreuses lésions des trois marins. Leur état de santé nécessite une évacuation rapide et une prise en charge immédiate.

Par nuit noire et mer très forte, les blessés sont conditionnés puis hélitreuillés à bord de l’hélicoptère. Alors que le centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage (CROSS) ordonne l’évacuation vers l’hôpital de la Cavale Blanche de Brest, la prise en charge des trois marins se poursuit sur le transit. L’opération de secours maritime se termine dans la nuit et l’appareil est reconditionné pour être de nouveau paré à tenir l’alerte.

Les conditions météorologiques de cette nuit de sauvetage ainsi que l’embarquement d’une seconde équipe médicale confèrent un caractère exceptionnel à cette opération de secours en mer.

Source : Marine nationale

S'abonner à BAN Lanvéoc-Poulmic