Bilan opération CORYMBE pour le Germinal

publié le Jeudi 17 novembre 2022

 Bilan opération CORYMBE pour le Germinal

Bilan opération CORYMBE pour le Germinal

© Marine nationale

Le 28 octobre, la frégate de surveillance Germinal a quitté le golfe de Guinée pour regagner Fort-de-France son port d’attache, terminant ainsi son déploiement en opération CORYMBE.

Pendant quarante-neuf jours les quatre-vingt-seize marins du Germinal et du détachement embarqué de la Flottille 35F ont patrouillé au large du golfe de Guinée, contribuant à la diminution de l’insécurité maritime, luttant contre la pêche illégale non déclarée et non réglementée, les trafics illicites et participant directement au renforcement des capacités des marines riveraines du golfe de Guinée et des centres de la structure issue du processus de Yaoundé.

Au cours de cette mission, 12 264 nautiques ont été parcourus en 24 millions de tours d’hélices, près de 80 heures de vol du Dauphin embarqué ont été réalisées avec 14 missions de surveillance maritime et une dizaine d’exercices et périodes d’instruction ont été conduits avec nos partenaires togolais, béninois et ivoiriens.

La mission a été marquée en particulier par l’exercice GRAND AFRICAN NEMO 2022 (GANO 22) au cours duquel le Germinal, en plus des entraînements mutuels à la mer a mené une opération de lutte contre le trafic de stupéfiants conjointe avec la marine ivoirienne.

Les capacités opérationnelles de la frégate de surveillance Germinal ont été pleinement exploitées pour permettre à la Marine nationale de jouer un rôle majeur dans le développement de la sécurité maritime dans le Golfe de Guinée en partageant son expérience opérationnelle et mutualisant ses connaissances tactiques de la zone avec ses partenaires africains et également européens en mission dans le cadre de la Présence Maritime Coordonnée.

La permanence de la mission Corymbe est désormais assurée par le PHA Tonnerre.

La France déploie un à deux bâtiments en opération CORYMBE de façon quasi permanente dans le golfe de Guinée, tout particulièrement pour contribuer à la diminution de l’insécurité maritime, en aidant au renforcement des capacités des marines riveraines du golfe et des centres de la structure issue du processus de Yaoundé. Le déploiement de bâtiments français en opération CORYMBE complète le dispositif français stationné en Afrique occidentale et constitue le volet maritime des coopérations opérationnelles mises en œuvre par les armées dans le golfe de Guinée.

 Bilan opération CORYMBE pour le Germinal
 Bilan opération CORYMBE pour le Germinal

Source : Marine nationale


Bilan opération CORYMBE pour le Germinal

publié le Jeudi 17 novembre 2022

 Bilan opération CORYMBE pour le Germinal

Bilan opération CORYMBE pour le Germinal

© Marine nationale

Le 28 octobre, la frégate de surveillance Germinal a quitté le golfe de Guinée pour regagner Fort-de-France son port d’attache, terminant ainsi son déploiement en opération CORYMBE.

Pendant quarante-neuf jours les quatre-vingt-seize marins du Germinal et du détachement embarqué de la Flottille 35F ont patrouillé au large du golfe de Guinée, contribuant à la diminution de l’insécurité maritime, luttant contre la pêche illégale non déclarée et non réglementée, les trafics illicites et participant directement au renforcement des capacités des marines riveraines du golfe de Guinée et des centres de la structure issue du processus de Yaoundé.

Au cours de cette mission, 12 264 nautiques ont été parcourus en 24 millions de tours d’hélices, près de 80 heures de vol du Dauphin embarqué ont été réalisées avec 14 missions de surveillance maritime et une dizaine d’exercices et périodes d’instruction ont été conduits avec nos partenaires togolais, béninois et ivoiriens.

La mission a été marquée en particulier par l’exercice GRAND AFRICAN NEMO 2022 (GANO 22) au cours duquel le Germinal, en plus des entraînements mutuels à la mer a mené une opération de lutte contre le trafic de stupéfiants conjointe avec la marine ivoirienne.

Les capacités opérationnelles de la frégate de surveillance Germinal ont été pleinement exploitées pour permettre à la Marine nationale de jouer un rôle majeur dans le développement de la sécurité maritime dans le Golfe de Guinée en partageant son expérience opérationnelle et mutualisant ses connaissances tactiques de la zone avec ses partenaires africains et également européens en mission dans le cadre de la Présence Maritime Coordonnée.

La permanence de la mission Corymbe est désormais assurée par le PHA Tonnerre.

La France déploie un à deux bâtiments en opération CORYMBE de façon quasi permanente dans le golfe de Guinée, tout particulièrement pour contribuer à la diminution de l’insécurité maritime, en aidant au renforcement des capacités des marines riveraines du golfe et des centres de la structure issue du processus de Yaoundé. Le déploiement de bâtiments français en opération CORYMBE complète le dispositif français stationné en Afrique occidentale et constitue le volet maritime des coopérations opérationnelles mises en œuvre par les armées dans le golfe de Guinée.

 Bilan opération CORYMBE pour le Germinal
 Bilan opération CORYMBE pour le Germinal

Source : Marine nationale


Bilan opération CORYMBE pour le Germinal

publié le Jeudi 17 novembre 2022

 Bilan opération CORYMBE pour le Germinal

Bilan opération CORYMBE pour le Germinal

© Marine nationale

Le 28 octobre, la frégate de surveillance Germinal a quitté le golfe de Guinée pour regagner Fort-de-France son port d’attache, terminant ainsi son déploiement en opération CORYMBE.

Pendant quarante-neuf jours les quatre-vingt-seize marins du Germinal et du détachement embarqué de la Flottille 35F ont patrouillé au large du golfe de Guinée, contribuant à la diminution de l’insécurité maritime, luttant contre la pêche illégale non déclarée et non réglementée, les trafics illicites et participant directement au renforcement des capacités des marines riveraines du golfe de Guinée et des centres de la structure issue du processus de Yaoundé.

Au cours de cette mission, 12 264 nautiques ont été parcourus en 24 millions de tours d’hélices, près de 80 heures de vol du Dauphin embarqué ont été réalisées avec 14 missions de surveillance maritime et une dizaine d’exercices et périodes d’instruction ont été conduits avec nos partenaires togolais, béninois et ivoiriens.

La mission a été marquée en particulier par l’exercice GRAND AFRICAN NEMO 2022 (GANO 22) au cours duquel le Germinal, en plus des entraînements mutuels à la mer a mené une opération de lutte contre le trafic de stupéfiants conjointe avec la marine ivoirienne.

Les capacités opérationnelles de la frégate de surveillance Germinal ont été pleinement exploitées pour permettre à la Marine nationale de jouer un rôle majeur dans le développement de la sécurité maritime dans le Golfe de Guinée en partageant son expérience opérationnelle et mutualisant ses connaissances tactiques de la zone avec ses partenaires africains et également européens en mission dans le cadre de la Présence Maritime Coordonnée.

La permanence de la mission Corymbe est désormais assurée par le PHA Tonnerre.

La France déploie un à deux bâtiments en opération CORYMBE de façon quasi permanente dans le golfe de Guinée, tout particulièrement pour contribuer à la diminution de l’insécurité maritime, en aidant au renforcement des capacités des marines riveraines du golfe et des centres de la structure issue du processus de Yaoundé. Le déploiement de bâtiments français en opération CORYMBE complète le dispositif français stationné en Afrique occidentale et constitue le volet maritime des coopérations opérationnelles mises en œuvre par les armées dans le golfe de Guinée.

 Bilan opération CORYMBE pour le Germinal
 Bilan opération CORYMBE pour le Germinal

Source : Marine nationale


Bilan opération CORYMBE pour le Germinal

publié le Jeudi 17 novembre 2022

 Bilan opération CORYMBE pour le Germinal

Bilan opération CORYMBE pour le Germinal

© Marine nationale

Le 28 octobre, la frégate de surveillance Germinal a quitté le golfe de Guinée pour regagner Fort-de-France son port d’attache, terminant ainsi son déploiement en opération CORYMBE.

Pendant quarante-neuf jours les quatre-vingt-seize marins du Germinal et du détachement embarqué de la Flottille 35F ont patrouillé au large du golfe de Guinée, contribuant à la diminution de l’insécurité maritime, luttant contre la pêche illégale non déclarée et non réglementée, les trafics illicites et participant directement au renforcement des capacités des marines riveraines du golfe de Guinée et des centres de la structure issue du processus de Yaoundé.

Au cours de cette mission, 12 264 nautiques ont été parcourus en 24 millions de tours d’hélices, près de 80 heures de vol du Dauphin embarqué ont été réalisées avec 14 missions de surveillance maritime et une dizaine d’exercices et périodes d’instruction ont été conduits avec nos partenaires togolais, béninois et ivoiriens.

La mission a été marquée en particulier par l’exercice GRAND AFRICAN NEMO 2022 (GANO 22) au cours duquel le Germinal, en plus des entraînements mutuels à la mer a mené une opération de lutte contre le trafic de stupéfiants conjointe avec la marine ivoirienne.

Les capacités opérationnelles de la frégate de surveillance Germinal ont été pleinement exploitées pour permettre à la Marine nationale de jouer un rôle majeur dans le développement de la sécurité maritime dans le Golfe de Guinée en partageant son expérience opérationnelle et mutualisant ses connaissances tactiques de la zone avec ses partenaires africains et également européens en mission dans le cadre de la Présence Maritime Coordonnée.

La permanence de la mission Corymbe est désormais assurée par le PHA Tonnerre.

La France déploie un à deux bâtiments en opération CORYMBE de façon quasi permanente dans le golfe de Guinée, tout particulièrement pour contribuer à la diminution de l’insécurité maritime, en aidant au renforcement des capacités des marines riveraines du golfe et des centres de la structure issue du processus de Yaoundé. Le déploiement de bâtiments français en opération CORYMBE complète le dispositif français stationné en Afrique occidentale et constitue le volet maritime des coopérations opérationnelles mises en œuvre par les armées dans le golfe de Guinée.

 Bilan opération CORYMBE pour le Germinal
 Bilan opération CORYMBE pour le Germinal

Source : Marine nationale


De retour de mission Corymbe, le Germinal porte assistance à un navire de pêche

publié le Mardi 08 novembre 2022

 De retour de mission Corymbe, le Germinal porte assistance à un navire de pêche

De retour de mission Corymbe, le Germinal porte assistance à un navire de pêche

© Marine nationale

Les 3 et 4 novembre 2022, lors de son transit retour vers son port base (Fort de France), après deux mois de déploiement dans le golfe de Guinée dans le cadre de la mission Corymbe, la frégate de surveillance Germinal a réalisé au large de la Barbade deux enquêtes de pavillon sur des navires de pêche.

Ce qui devait être une opération de visite de routine pour le deuxième pêcheur de nationalité vénézuélienne, l’Evelyne 1, s’est transformé en opération d’assistance. En effet, au cours des interrogations, le bâtiment, en avarie sur sa ligne d’arbre, a sollicité l’aide du Germinal. Une équipe d’experts est alors projetée à bord de l’Evelyne 1. Les investigations vont permettre au navire de pêche de reprendre rapidement sa navigation en toute sécurité.

Cette intervention illustre à la fois la réactivité de l’équipage du Germinal et la solidarité entre gens de mer.

 De retour de mission Corymbe, le Germinal porte assistance à un navire de pêche

Source : Marine nationale


De retour de mission Corymbe, le Germinal porte assistance à un navire de pêche

publié le Mardi 08 novembre 2022

 De retour de mission Corymbe, le Germinal porte assistance à un navire de pêche

De retour de mission Corymbe, le Germinal porte assistance à un navire de pêche

© Marine nationale

Les 3 et 4 novembre 2022, lors de son transit retour vers son port base (Fort de France), après deux mois de déploiement dans le golfe de Guinée dans le cadre de la mission Corymbe, la frégate de surveillance Germinal a réalisé au large de la Barbade deux enquêtes de pavillon sur des navires de pêche.

Ce qui devait être une opération de visite de routine pour le deuxième pêcheur de nationalité vénézuélienne, l’Evelyne 1, s’est transformé en opération d’assistance. En effet, au cours des interrogations, le bâtiment, en avarie sur sa ligne d’arbre, a sollicité l’aide du Germinal. Une équipe d’experts est alors projetée à bord de l’Evelyne 1. Les investigations vont permettre au navire de pêche de reprendre rapidement sa navigation en toute sécurité.

Cette intervention illustre à la fois la réactivité de l’équipage du Germinal et la solidarité entre gens de mer.

 De retour de mission Corymbe, le Germinal porte assistance à un navire de pêche

Source : Marine nationale


De retour de mission Corymbe, le Germinal porte assistance à un navire de pêche

publié le Mardi 08 novembre 2022

 De retour de mission Corymbe, le Germinal porte assistance à un navire de pêche

De retour de mission Corymbe, le Germinal porte assistance à un navire de pêche

© Marine nationale

Les 3 et 4 novembre 2022, lors de son transit retour vers son port base (Fort de France), après deux mois de déploiement dans le golfe de Guinée dans le cadre de la mission Corymbe, la frégate de surveillance Germinal a réalisé au large de la Barbade deux enquêtes de pavillon sur des navires de pêche.

Ce qui devait être une opération de visite de routine pour le deuxième pêcheur de nationalité vénézuélienne, l’Evelyne 1, s’est transformé en opération d’assistance. En effet, au cours des interrogations, le bâtiment, en avarie sur sa ligne d’arbre, a sollicité l’aide du Germinal. Une équipe d’experts est alors projetée à bord de l’Evelyne 1. Les investigations vont permettre au navire de pêche de reprendre rapidement sa navigation en toute sécurité.

Cette intervention illustre à la fois la réactivité de l’équipage du Germinal et la solidarité entre gens de mer.

 De retour de mission Corymbe, le Germinal porte assistance à un navire de pêche

Source : Marine nationale


De retour de mission Corymbe, le Germinal porte assistance à un navire de pêche

publié le Mardi 08 novembre 2022

 De retour de mission Corymbe, le Germinal porte assistance à un navire de pêche

De retour de mission Corymbe, le Germinal porte assistance à un navire de pêche

© Marine nationale

Les 3 et 4 novembre 2022, lors de son transit retour vers son port base (Fort de France), après deux mois de déploiement dans le golfe de Guinée dans le cadre de la mission Corymbe, la frégate de surveillance Germinal a réalisé au large de la Barbade deux enquêtes de pavillon sur des navires de pêche.

Ce qui devait être une opération de visite de routine pour le deuxième pêcheur de nationalité vénézuélienne, l’Evelyne 1, s’est transformé en opération d’assistance. En effet, au cours des interrogations, le bâtiment, en avarie sur sa ligne d’arbre, a sollicité l’aide du Germinal. Une équipe d’experts est alors projetée à bord de l’Evelyne 1. Les investigations vont permettre au navire de pêche de reprendre rapidement sa navigation en toute sécurité.

Cette intervention illustre à la fois la réactivité de l’équipage du Germinal et la solidarité entre gens de mer.

 De retour de mission Corymbe, le Germinal porte assistance à un navire de pêche

Source : Marine nationale


Exercice franco-sénégalais amphibie - XARITOO 2022

publié le Mercredi 26 octobre 2022

Exercice franco-sénégalais amphibie - XARITOO 2022

Exercice franco-sénégalais amphibie - XARITOO 2022

© Marine nationale

L’exercice bilatéral XARITOO 2022, « amitié » en wolof, s’est déroulé du 19 au 21 octobre 2022 au Sénégal. Sur la plage de Ngazobil, une manœuvre franco-sénégalaise d’envergure a engagé des moyens humains et matériels conséquents, agissant dans les trois milieux. Cet exercice a permis de consolider notre partenariat et démontrer notre interopérabilité.

Le 20 octobre, sur la plage Ngazobil, dans la partie ouest de la commune de Joal-Fadiouth, les plongeurs démineurs de la marine sénégalaise ont conduit une mission de reconnaissance du lieu du débarquement, prévu le lendemain matin. Une fois la plage sécurisée et équipée, les Engins de débarquement d’infanterie et de chars (EDIC) sénégalais et les Engins de débarquement amphibie rapide (EDAR) français ont mis à terre les unités afin d’atteindre les objectifs assignés. Les forces armées sénégalaises et le GTE Hermès (21e RIMa) ont manœuvré ensemble alors que le porte-hélicoptères amphibie Tonnerre et les bâtiments de la marine sénégalaise contrôlaient conjointement l’espace maritime.

Depuis la plage, le général de division Philippe Dia, inspecteur général des Forces armées sénégalaises a contrôlé l’exécution de la manœuvre, aux côtés du général Étienne du Peyroux, commandant des Éléments français au Sénégal (EFS).


Le niveau d’interopérabilité atteint par nos deux armées permet d’organiser des exercices complexes, en partenariat, avec des moyens interarmées coordonnés. Cet exercice met par ailleurs en exergue l’intérêt de l’opération CORYMBE dans le Golfe de Guinée, notamment grâce à la présence du Porte–Hélicoptères amphibie Tonnerre.

Pôle de coopération régionale pour l’Afrique de l’ouest, les EFS réalisent des missions de formation et d’entraînement au profit des armées locales, à la demande des pays partenaires. Ces formations s’inscrivent dans le cadre d’une véritable stratégie visant à consolider le niveau opérationnel des unités. L’objectif est de pouvoir, ensemble, générer des armées d’emploi capables de produire des effets opérationnels significatifs et durables face aux crises sécuritaires qui touchent la sous-région.

Source : Marine nationale


Lutte contre la piraterie : entraînement de la Marine française dans le golfe de Guinée

publié le Mardi 25 octobre 2022

Lutte contre la piraterie : entraînement de la Marine française dans le golfe de Guinée

Lutte contre la piraterie : entraînement de la Marine française dans le golfe de Guinée

© Marine nationale

Le 23 octobre 2022, un entraînement mutuel à la mer (PASSEX) a été organisé entre le porte-hélicoptères amphibie Tonnerre et la frégate de surveillance Germinal, déployés dans le golfe de Guinée.

Lutte contre la piraterie : entraînement de la Marine française dans le golfe de Guinée

Jouant le rôle d’un bâtiment civil attaqué par des pirates et dont les marins sont contraints de se retrancher en citadelle, le Germinal envoie un signal d’appel au secours. Le Tonnerre, qui navigue dans la zone, déploie immédiatement ses capacités d’intervention : l’hélicoptère Cougar de l’aviation légère de l’armée de Terre (ALAT) transportant 7 fusiliers marins spécialisés en contre-terrorisme maritime, appuyé par l’hélicoptère Panther de la Flottille 36F avec à son bord un tireur d’élite, décollent très vite après la mise en alarme du bâtiment.

Source : Marine nationale

S'abonner à Corymbe