ANTARES - Un Atlantique 2 détaché en Grèce en soutien à la mission ANTARES

publié le Vendredi 09 décembre 2022

 ANTARES - Un Atlantique 2 détaché en Grèce en soutien à la mission ANTARES

ANTARES - Un Atlantique 2 détaché en Grèce en soutien à la mission ANTARES

© EMA

Depuis plusieurs semaines, un avion de patrouille maritime Atlantique 2 (ATL2) standard 6 est déployé sur la base aérienne grecque de La Sude, en Crête. Il participe à un large spectre de missions au profit du Groupe aéronaval (GAN) constitué autour du porte-avions Charles De Gaulle déployé en Méditerranée dans le cadre de la mission ANTARES.

Le GAN est composé de bâtiments et d’aéronefs provenant de quatre nations : États-Unis, Grèce, Italie et France. L’enjeu de son déploiement est double : renforcer la posture dissuasive et défensive de l’OTAN sur le flanc Est de l’Europe et appuyer l’opération de lutte contre le terrorisme CHAMMAL au Levant. La mission ANTARES dote la France d’une capacité d’appréciation de situation autonome, mobile et imprévisible dans cette région au cœur d’enjeux stratégiques internationaux.

L’ATL2 standard 6 est chargé d’assurer la protection rapprochée, comme dans la profondeur, du porte-avions Charles De Gaulle. Il dispose à cet effet de capacités de détection de mines et de sous-marins qu’il peut également « pister », c’est-à-dire suivre. En outre, cet avion de patrouille maritime très polyvalent permet, dans le même temps, d’obtenir rapidement une vision claire du trafic maritime civil et militaire dans un rayon de plusieurs centaines de kilomètres autour du porte-avions.

L’équipage de l’ATL2 a également participé à l’activité opérationnelle SCORPION au cours de laquelle des commandos « marine » ont été parachutés directement sur le porte-avions Charles De Gaulle avant de mener une action de reprise de vive-force sur un bâtiment de la marine grecque jouant le rôle de plastron

Au cours de leur déploiement, l’ATL2 et les aéronefs du GAN participent à différents vols opérationnels sous les ordres du commandant en chef pour la Méditerranée. Ils contribuent également aux missions de surveillance maritime et de lutte contre les mines en Méditerranée orientale et en mer Noire et, ainsi, participent, en lien avec les marines alliées, à la protection des intérêts européens et de l’Alliance dans cet espace stratégique.

La guerre entre la Russie et l’Ukraine s’inscrit dans la durée. Elle représente une menace majeure pour la stabilité et la sécurité de l’Europe ainsi que de l’ensemble du bassin méditerranéen. La France, puissance d’équilibres et acteur militaire de premier plan, déploie le GAN aux côtés de ses alliés et partenaires stratégiques dans les zones d’intérêts majeurs pour la France, l’Europe et l’OTAN.

 ANTARES - Un Atlantique 2 détaché en Grèce en soutien à la mission ANTARES

Source : Etat-major des armées


ANTARES - Un Atlantique 2 détaché en Grèce en soutien à la mission ANTARES

publié le Vendredi 09 décembre 2022

 ANTARES - Un Atlantique 2 détaché en Grèce en soutien à la mission ANTARES

ANTARES - Un Atlantique 2 détaché en Grèce en soutien à la mission ANTARES

© EMA

Depuis plusieurs semaines, un avion de patrouille maritime Atlantique 2 (ATL2) standard 6 est déployé sur la base aérienne grecque de La Sude, en Crête. Il participe à un large spectre de missions au profit du Groupe aéronaval (GAN) constitué autour du porte-avions Charles De Gaulle déployé en Méditerranée dans le cadre de la mission ANTARES.

Le GAN est composé de bâtiments et d’aéronefs provenant de quatre nations : États-Unis, Grèce, Italie et France. L’enjeu de son déploiement est double : renforcer la posture dissuasive et défensive de l’OTAN sur le flanc Est de l’Europe et appuyer l’opération de lutte contre le terrorisme CHAMMAL au Levant. La mission ANTARES dote la France d’une capacité d’appréciation de situation autonome, mobile et imprévisible dans cette région au cœur d’enjeux stratégiques internationaux.

L’ATL2 standard 6 est chargé d’assurer la protection rapprochée, comme dans la profondeur, du porte-avions Charles De Gaulle. Il dispose à cet effet de capacités de détection de mines et de sous-marins qu’il peut également « pister », c’est-à-dire suivre. En outre, cet avion de patrouille maritime très polyvalent permet, dans le même temps, d’obtenir rapidement une vision claire du trafic maritime civil et militaire dans un rayon de plusieurs centaines de kilomètres autour du porte-avions.

L’équipage de l’ATL2 a également participé à l’activité opérationnelle SCORPION au cours de laquelle des commandos « marine » ont été parachutés directement sur le porte-avions Charles De Gaulle avant de mener une action de reprise de vive-force sur un bâtiment de la marine grecque jouant le rôle de plastron

Au cours de leur déploiement, l’ATL2 et les aéronefs du GAN participent à différents vols opérationnels sous les ordres du commandant en chef pour la Méditerranée. Ils contribuent également aux missions de surveillance maritime et de lutte contre les mines en Méditerranée orientale et en mer Noire et, ainsi, participent, en lien avec les marines alliées, à la protection des intérêts européens et de l’Alliance dans cet espace stratégique.

La guerre entre la Russie et l’Ukraine s’inscrit dans la durée. Elle représente une menace majeure pour la stabilité et la sécurité de l’Europe ainsi que de l’ensemble du bassin méditerranéen. La France, puissance d’équilibres et acteur militaire de premier plan, déploie le GAN aux côtés de ses alliés et partenaires stratégiques dans les zones d’intérêts majeurs pour la France, l’Europe et l’OTAN.

 ANTARES - Un Atlantique 2 détaché en Grèce en soutien à la mission ANTARES

Source : Etat-major des armées


ANTARES - Un Atlantique 2 détaché en Grèce en soutien à la mission ANTARES

publié le Vendredi 09 décembre 2022

 ANTARES - Un Atlantique 2 détaché en Grèce en soutien à la mission ANTARES

ANTARES - Un Atlantique 2 détaché en Grèce en soutien à la mission ANTARES

© EMA

Depuis plusieurs semaines, un avion de patrouille maritime Atlantique 2 (ATL2) standard 6 est déployé sur la base aérienne grecque de La Sude, en Crête. Il participe à un large spectre de missions au profit du Groupe aéronaval (GAN) constitué autour du porte-avions Charles De Gaulle déployé en Méditerranée dans le cadre de la mission ANTARES.

Le GAN est composé de bâtiments et d’aéronefs provenant de quatre nations : États-Unis, Grèce, Italie et France. L’enjeu de son déploiement est double : renforcer la posture dissuasive et défensive de l’OTAN sur le flanc Est de l’Europe et appuyer l’opération de lutte contre le terrorisme CHAMMAL au Levant. La mission ANTARES dote la France d’une capacité d’appréciation de situation autonome, mobile et imprévisible dans cette région au cœur d’enjeux stratégiques internationaux.

L’ATL2 standard 6 est chargé d’assurer la protection rapprochée, comme dans la profondeur, du porte-avions Charles De Gaulle. Il dispose à cet effet de capacités de détection de mines et de sous-marins qu’il peut également « pister », c’est-à-dire suivre. En outre, cet avion de patrouille maritime très polyvalent permet, dans le même temps, d’obtenir rapidement une vision claire du trafic maritime civil et militaire dans un rayon de plusieurs centaines de kilomètres autour du porte-avions.

L’équipage de l’ATL2 a également participé à l’activité opérationnelle SCORPION au cours de laquelle des commandos « marine » ont été parachutés directement sur le porte-avions Charles De Gaulle avant de mener une action de reprise de vive-force sur un bâtiment de la marine grecque jouant le rôle de plastron

Au cours de leur déploiement, l’ATL2 et les aéronefs du GAN participent à différents vols opérationnels sous les ordres du commandant en chef pour la Méditerranée. Ils contribuent également aux missions de surveillance maritime et de lutte contre les mines en Méditerranée orientale et en mer Noire et, ainsi, participent, en lien avec les marines alliées, à la protection des intérêts européens et de l’Alliance dans cet espace stratégique.

La guerre entre la Russie et l’Ukraine s’inscrit dans la durée. Elle représente une menace majeure pour la stabilité et la sécurité de l’Europe ainsi que de l’ensemble du bassin méditerranéen. La France, puissance d’équilibres et acteur militaire de premier plan, déploie le GAN aux côtés de ses alliés et partenaires stratégiques dans les zones d’intérêts majeurs pour la France, l’Europe et l’OTAN.

 ANTARES - Un Atlantique 2 détaché en Grèce en soutien à la mission ANTARES

Source : Etat-major des armées


ANTARES - Un Atlantique 2 détaché en Grèce en soutien à la mission ANTARES

publié le Vendredi 09 décembre 2022

 ANTARES - Un Atlantique 2 détaché en Grèce en soutien à la mission ANTARES

ANTARES - Un Atlantique 2 détaché en Grèce en soutien à la mission ANTARES

© EMA

Depuis plusieurs semaines, un avion de patrouille maritime Atlantique 2 (ATL2) standard 6 est déployé sur la base aérienne grecque de La Sude, en Crête. Il participe à un large spectre de missions au profit du Groupe aéronaval (GAN) constitué autour du porte-avions Charles De Gaulle déployé en Méditerranée dans le cadre de la mission ANTARES.

Le GAN est composé de bâtiments et d’aéronefs provenant de quatre nations : États-Unis, Grèce, Italie et France. L’enjeu de son déploiement est double : renforcer la posture dissuasive et défensive de l’OTAN sur le flanc Est de l’Europe et appuyer l’opération de lutte contre le terrorisme CHAMMAL au Levant. La mission ANTARES dote la France d’une capacité d’appréciation de situation autonome, mobile et imprévisible dans cette région au cœur d’enjeux stratégiques internationaux.

L’ATL2 standard 6 est chargé d’assurer la protection rapprochée, comme dans la profondeur, du porte-avions Charles De Gaulle. Il dispose à cet effet de capacités de détection de mines et de sous-marins qu’il peut également « pister », c’est-à-dire suivre. En outre, cet avion de patrouille maritime très polyvalent permet, dans le même temps, d’obtenir rapidement une vision claire du trafic maritime civil et militaire dans un rayon de plusieurs centaines de kilomètres autour du porte-avions.

L’équipage de l’ATL2 a également participé à l’activité opérationnelle SCORPION au cours de laquelle des commandos « marine » ont été parachutés directement sur le porte-avions Charles De Gaulle avant de mener une action de reprise de vive-force sur un bâtiment de la marine grecque jouant le rôle de plastron

Au cours de leur déploiement, l’ATL2 et les aéronefs du GAN participent à différents vols opérationnels sous les ordres du commandant en chef pour la Méditerranée. Ils contribuent également aux missions de surveillance maritime et de lutte contre les mines en Méditerranée orientale et en mer Noire et, ainsi, participent, en lien avec les marines alliées, à la protection des intérêts européens et de l’Alliance dans cet espace stratégique.

La guerre entre la Russie et l’Ukraine s’inscrit dans la durée. Elle représente une menace majeure pour la stabilité et la sécurité de l’Europe ainsi que de l’ensemble du bassin méditerranéen. La France, puissance d’équilibres et acteur militaire de premier plan, déploie le GAN aux côtés de ses alliés et partenaires stratégiques dans les zones d’intérêts majeurs pour la France, l’Europe et l’OTAN.

 ANTARES - Un Atlantique 2 détaché en Grèce en soutien à la mission ANTARES

Source : Etat-major des armées


Une nouvelle promotion de cadets rejoint la famille du bataillon de marins-pompiers de Marseille

publié le Mercredi 07 décembre 2022

 Une nouvelle promotion de cadets rejoint la famille du bataillon de marins-pompiers de Marseille

Une nouvelle promotion de cadets rejoint la famille du bataillon de marins-pompiers de Marseille

© Marine nationale

Le 30 novembre 2022, s’est tenue la cérémonie de signature de la charte pour la 12ème session des cadets, au centre d'incendie et de secours de Saint-Pierre. Comme chaque année, le BMPM accueille une cinquantaine de jeunes, pour une durée de 1 an.

Scolarisés en classe de 3ème dans l’un des collèges partenaires, les cadets ont entre 14 et 16 ans et résident à Marseille. Ils viennent de signer leur charte d’engagement à travers laquelle ils confirment porter les valeurs qui sont celles des cadets et celles de la République.

Lors d’une cérémonie officielle présidée par le contre-amiral Lionel Mathieu, commandant le bataillon de marins-pompiers de Marseille, ils ont prêté serment de manière solennelle entourés de leurs familles, d’anciens cadets, de l’équipe encadrante et devant M. Yannick Ohanessian adjoint au Maire ; de M. Vincent Stanek DASEN des BDR et de Mme Barbara Wetzel, sous-préfète, direcrice de cabinet de M. le Préfet de Région PACA.

Le programme général de formation tout au long de l'année comprend (les mercredis après-midi) des activités physiques et sportives, de l'instruction civique et de l'apprentissage de la citoyenneté, une formation militaire et marine élémentaire et la découverte du métier de marin-pompier : initiation au secourisme, formation élémentaire à la sécurité et la prévention des risques.

Ce programme jeunesse précurseur au BMPM, datant d’il y a plus de 10 ans, permet aux jeunes de découvrir le métier de marin-pompier et les valeurs associées à ce métier, ainsi que l’univers militaire. Ils deviennent « ambassadeurs » dans les cités en contribuant à la prévention de la délinquance et les violences urbaines, notamment à l’égard des marins-pompiers.

Ils contribuent localement à la cohésion sociale par des contacts entre jeunes de milieux différents à travers les activités. Ce dispositif jeunesse vise à favoriser leur insertion professionnelle, en apprenant des valeurs comme la discipline et le respect de la hiérarchie.

Nous les remercions pour leur engagement à nos côtés et nous leur souhaitons de passer une belle année pleine de découvertes, de rencontres et d’apprentissages.

« La maisons des cadets » des marins-pompiers de Marseille est une association loi 1901, créée en 2019, qui a pour objet de gérer un lieu de cohésion et de transmission de savoir-faire et de savoir-être dans un objectif de lien social avec la jeunesse marseillaise, notamment issue de quartiers populaires.

 Une nouvelle promotion de cadets rejoint la famille du bataillon de marins-pompiers de Marseille

Elle permet de développer et gérer les activités des cadets de la promotion en cours et d'accompagner dans leur orientation les anciens cadets et anciens services civiques du Bataillon de marins-pompiers de Marseille, à travers le financement de formations comme le BAFA ou le permis de conduire pour les plus méritants d'entre eux.

L'association est ouverte à ce jour à 650 jeunes, elle dispose d'un local pouvant les accueillir à travers différents espaces aménagés à leur profit, dont une salle de co-working avec des équipements informatiques.

 Une nouvelle promotion de cadets rejoint la famille du bataillon de marins-pompiers de Marseille

Source : Marine nationale


Une nouvelle promotion de cadets rejoint la famille du bataillon de marins-pompiers de Marseille

publié le Mercredi 07 décembre 2022

 Une nouvelle promotion de cadets rejoint la famille du bataillon de marins-pompiers de Marseille

Une nouvelle promotion de cadets rejoint la famille du bataillon de marins-pompiers de Marseille

© Marine nationale

Le 30 novembre 2022, s’est tenue la cérémonie de signature de la charte pour la 12ème session des cadets, au centre d'incendie et de secours de Saint-Pierre. Comme chaque année, le BMPM accueille une cinquantaine de jeunes, pour une durée de 1 an.

Scolarisés en classe de 3ème dans l’un des collèges partenaires, les cadets ont entre 14 et 16 ans et résident à Marseille. Ils viennent de signer leur charte d’engagement à travers laquelle ils confirment porter les valeurs qui sont celles des cadets et celles de la République.

Lors d’une cérémonie officielle présidée par le contre-amiral Lionel Mathieu, commandant le bataillon de marins-pompiers de Marseille, ils ont prêté serment de manière solennelle entourés de leurs familles, d’anciens cadets, de l’équipe encadrante et devant M. Yannick Ohanessian adjoint au Maire ; de M. Vincent Stanek DASEN des BDR et de Mme Barbara Wetzel, sous-préfète, direcrice de cabinet de M. le Préfet de Région PACA.

Le programme général de formation tout au long de l'année comprend (les mercredis après-midi) des activités physiques et sportives, de l'instruction civique et de l'apprentissage de la citoyenneté, une formation militaire et marine élémentaire et la découverte du métier de marin-pompier : initiation au secourisme, formation élémentaire à la sécurité et la prévention des risques.

Ce programme jeunesse précurseur au BMPM, datant d’il y a plus de 10 ans, permet aux jeunes de découvrir le métier de marin-pompier et les valeurs associées à ce métier, ainsi que l’univers militaire. Ils deviennent « ambassadeurs » dans les cités en contribuant à la prévention de la délinquance et les violences urbaines, notamment à l’égard des marins-pompiers.

Ils contribuent localement à la cohésion sociale par des contacts entre jeunes de milieux différents à travers les activités. Ce dispositif jeunesse vise à favoriser leur insertion professionnelle, en apprenant des valeurs comme la discipline et le respect de la hiérarchie.

Nous les remercions pour leur engagement à nos côtés et nous leur souhaitons de passer une belle année pleine de découvertes, de rencontres et d’apprentissages.

« La maisons des cadets » des marins-pompiers de Marseille est une association loi 1901, créée en 2019, qui a pour objet de gérer un lieu de cohésion et de transmission de savoir-faire et de savoir-être dans un objectif de lien social avec la jeunesse marseillaise, notamment issue de quartiers populaires.

 Une nouvelle promotion de cadets rejoint la famille du bataillon de marins-pompiers de Marseille

Elle permet de développer et gérer les activités des cadets de la promotion en cours et d'accompagner dans leur orientation les anciens cadets et anciens services civiques du Bataillon de marins-pompiers de Marseille, à travers le financement de formations comme le BAFA ou le permis de conduire pour les plus méritants d'entre eux.

L'association est ouverte à ce jour à 650 jeunes, elle dispose d'un local pouvant les accueillir à travers différents espaces aménagés à leur profit, dont une salle de co-working avec des équipements informatiques.

 Une nouvelle promotion de cadets rejoint la famille du bataillon de marins-pompiers de Marseille

Source : Marine nationale


Une nouvelle promotion de cadets rejoint la famille du bataillon de marins-pompiers de Marseille

publié le Mercredi 07 décembre 2022

 Une nouvelle promotion de cadets rejoint la famille du bataillon de marins-pompiers de Marseille

Une nouvelle promotion de cadets rejoint la famille du bataillon de marins-pompiers de Marseille

© Marine nationale

Le 30 novembre 2022, s’est tenue la cérémonie de signature de la charte pour la 12ème session des cadets, au centre d'incendie et de secours de Saint-Pierre. Comme chaque année, le BMPM accueille une cinquantaine de jeunes, pour une durée de 1 an.

Scolarisés en classe de 3ème dans l’un des collèges partenaires, les cadets ont entre 14 et 16 ans et résident à Marseille. Ils viennent de signer leur charte d’engagement à travers laquelle ils confirment porter les valeurs qui sont celles des cadets et celles de la République.

Lors d’une cérémonie officielle présidée par le contre-amiral Lionel Mathieu, commandant le bataillon de marins-pompiers de Marseille, ils ont prêté serment de manière solennelle entourés de leurs familles, d’anciens cadets, de l’équipe encadrante et devant M. Yannick Ohanessian adjoint au Maire ; de M. Vincent Stanek DASEN des BDR et de Mme Barbara Wetzel, sous-préfète, direcrice de cabinet de M. le Préfet de Région PACA.

Le programme général de formation tout au long de l'année comprend (les mercredis après-midi) des activités physiques et sportives, de l'instruction civique et de l'apprentissage de la citoyenneté, une formation militaire et marine élémentaire et la découverte du métier de marin-pompier : initiation au secourisme, formation élémentaire à la sécurité et la prévention des risques.

Ce programme jeunesse précurseur au BMPM, datant d’il y a plus de 10 ans, permet aux jeunes de découvrir le métier de marin-pompier et les valeurs associées à ce métier, ainsi que l’univers militaire. Ils deviennent « ambassadeurs » dans les cités en contribuant à la prévention de la délinquance et les violences urbaines, notamment à l’égard des marins-pompiers.

Ils contribuent localement à la cohésion sociale par des contacts entre jeunes de milieux différents à travers les activités. Ce dispositif jeunesse vise à favoriser leur insertion professionnelle, en apprenant des valeurs comme la discipline et le respect de la hiérarchie.

Nous les remercions pour leur engagement à nos côtés et nous leur souhaitons de passer une belle année pleine de découvertes, de rencontres et d’apprentissages.

« La maisons des cadets » des marins-pompiers de Marseille est une association loi 1901, créée en 2019, qui a pour objet de gérer un lieu de cohésion et de transmission de savoir-faire et de savoir-être dans un objectif de lien social avec la jeunesse marseillaise, notamment issue de quartiers populaires.

 Une nouvelle promotion de cadets rejoint la famille du bataillon de marins-pompiers de Marseille

Elle permet de développer et gérer les activités des cadets de la promotion en cours et d'accompagner dans leur orientation les anciens cadets et anciens services civiques du Bataillon de marins-pompiers de Marseille, à travers le financement de formations comme le BAFA ou le permis de conduire pour les plus méritants d'entre eux.

L'association est ouverte à ce jour à 650 jeunes, elle dispose d'un local pouvant les accueillir à travers différents espaces aménagés à leur profit, dont une salle de co-working avec des équipements informatiques.

 Une nouvelle promotion de cadets rejoint la famille du bataillon de marins-pompiers de Marseille

Source : Marine nationale


Une nouvelle promotion de cadets rejoint la famille du bataillon de marins-pompiers de Marseille

publié le Mercredi 07 décembre 2022

 Une nouvelle promotion de cadets rejoint la famille du bataillon de marins-pompiers de Marseille

Une nouvelle promotion de cadets rejoint la famille du bataillon de marins-pompiers de Marseille

© Marine nationale

Le 30 novembre 2022, s’est tenue la cérémonie de signature de la charte pour la 12ème session des cadets, au centre d'incendie et de secours de Saint-Pierre. Comme chaque année, le BMPM accueille une cinquantaine de jeunes, pour une durée de 1 an.

Scolarisés en classe de 3ème dans l’un des collèges partenaires, les cadets ont entre 14 et 16 ans et résident à Marseille. Ils viennent de signer leur charte d’engagement à travers laquelle ils confirment porter les valeurs qui sont celles des cadets et celles de la République.

Lors d’une cérémonie officielle présidée par le contre-amiral Lionel Mathieu, commandant le bataillon de marins-pompiers de Marseille, ils ont prêté serment de manière solennelle entourés de leurs familles, d’anciens cadets, de l’équipe encadrante et devant M. Yannick Ohanessian adjoint au Maire ; de M. Vincent Stanek DASEN des BDR et de Mme Barbara Wetzel, sous-préfète, direcrice de cabinet de M. le Préfet de Région PACA.

Le programme général de formation tout au long de l'année comprend (les mercredis après-midi) des activités physiques et sportives, de l'instruction civique et de l'apprentissage de la citoyenneté, une formation militaire et marine élémentaire et la découverte du métier de marin-pompier : initiation au secourisme, formation élémentaire à la sécurité et la prévention des risques.

Ce programme jeunesse précurseur au BMPM, datant d’il y a plus de 10 ans, permet aux jeunes de découvrir le métier de marin-pompier et les valeurs associées à ce métier, ainsi que l’univers militaire. Ils deviennent « ambassadeurs » dans les cités en contribuant à la prévention de la délinquance et les violences urbaines, notamment à l’égard des marins-pompiers.

Ils contribuent localement à la cohésion sociale par des contacts entre jeunes de milieux différents à travers les activités. Ce dispositif jeunesse vise à favoriser leur insertion professionnelle, en apprenant des valeurs comme la discipline et le respect de la hiérarchie.

Nous les remercions pour leur engagement à nos côtés et nous leur souhaitons de passer une belle année pleine de découvertes, de rencontres et d’apprentissages.

« La maisons des cadets » des marins-pompiers de Marseille est une association loi 1901, créée en 2019, qui a pour objet de gérer un lieu de cohésion et de transmission de savoir-faire et de savoir-être dans un objectif de lien social avec la jeunesse marseillaise, notamment issue de quartiers populaires.

 Une nouvelle promotion de cadets rejoint la famille du bataillon de marins-pompiers de Marseille

Elle permet de développer et gérer les activités des cadets de la promotion en cours et d'accompagner dans leur orientation les anciens cadets et anciens services civiques du Bataillon de marins-pompiers de Marseille, à travers le financement de formations comme le BAFA ou le permis de conduire pour les plus méritants d'entre eux.

L'association est ouverte à ce jour à 650 jeunes, elle dispose d'un local pouvant les accueillir à travers différents espaces aménagés à leur profit, dont une salle de co-working avec des équipements informatiques.

 Une nouvelle promotion de cadets rejoint la famille du bataillon de marins-pompiers de Marseille

Source : Marine nationale


GABIAN 22.4 – Entraînement mutualisé pour les bâtiments de la FAN basés à Toulon

publié le Lundi 05 décembre 2022

 GABIAN 22.4 – Entraînement mutualisé pour les bâtiments de la FAN basés à Toulon

GABIAN 22.4 – Entraînement mutualisé pour les bâtiments de la FAN basés à Toulon

© Marine nationale

Du 28 au 30 novembre 2022, la frégate de type La Fayette (FLF) Guépratte, le patrouilleur de haute mer (PHM) Commandant Bouan, le bâtiment de soutien et d’assistance métropolitain (BSAM) Seine, le bâtiment base de plongeurs-démineurs (BBPD) Achéron, le chasseur de mines tripartite (CMT) Capricorne et la Flottille 31F ont participé à l’exercice GABIAN 22.4, entraînement mutuel des unités de surface de la Marine nationale basées à Toulon.

Durant trois jours, les participants ont conduit une série d’exercices en commun, avec pour but le maintien en condition opérationnelle des unités et de leurs équipages. Malgré des conditions météorologiques dégradées, des exercices de lutte anti-aérienne avec des tirs de missile Crotale, de 100 mm et de leurres ont été réalisés. La mise en œuvre de plastrons et de cibles aériennes par une société prestataire de la Marine ont permis d’apporter du réalisme à cet entraînement. Ce fut également l’occasion de s’exercer à l’identification d’engins sous-marins, dans le cadre de la guerre des mines, et à la manœuvre de remorquage, démontrant l’intérêt de mutualiser ce type d’exercice pour développer les compétences des marins et aguerrir leurs gestes.

En complément de ces entraînements, chaque bâtiment s’est exercé quotidiennement dans la lutte contre les sinistres à bord, dans la mise en œuvre des armes ou bien encore dans la réalisation de manœuvres aviation.

 GABIAN 22.4 – Entraînement mutualisé pour les bâtiments de la FAN basés à Toulon
 GABIAN 22.4 – Entraînement mutualisé pour les bâtiments de la FAN basés à Toulon

Source : Marine nationale


GABIAN 22.4 – Entraînement mutualisé pour les bâtiments de la FAN basés à Toulon

publié le Lundi 05 décembre 2022

 GABIAN 22.4 – Entraînement mutualisé pour les bâtiments de la FAN basés à Toulon

GABIAN 22.4 – Entraînement mutualisé pour les bâtiments de la FAN basés à Toulon

© Marine nationale

Du 28 au 30 novembre 2022, la frégate de type La Fayette (FLF) Guépratte, le patrouilleur de haute mer (PHM) Commandant Bouan, le bâtiment de soutien et d’assistance métropolitain (BSAM) Seine, le bâtiment base de plongeurs-démineurs (BBPD) Achéron, le chasseur de mines tripartite (CMT) Capricorne et la Flottille 31F ont participé à l’exercice GABIAN 22.4, entraînement mutuel des unités de surface de la Marine nationale basées à Toulon.

Durant trois jours, les participants ont conduit une série d’exercices en commun, avec pour but le maintien en condition opérationnelle des unités et de leurs équipages. Malgré des conditions météorologiques dégradées, des exercices de lutte anti-aérienne avec des tirs de missile Crotale, de 100 mm et de leurres ont été réalisés. La mise en œuvre de plastrons et de cibles aériennes par une société prestataire de la Marine ont permis d’apporter du réalisme à cet entraînement. Ce fut également l’occasion de s’exercer à l’identification d’engins sous-marins, dans le cadre de la guerre des mines, et à la manœuvre de remorquage, démontrant l’intérêt de mutualiser ce type d’exercice pour développer les compétences des marins et aguerrir leurs gestes.

En complément de ces entraînements, chaque bâtiment s’est exercé quotidiennement dans la lutte contre les sinistres à bord, dans la mise en œuvre des armes ou bien encore dans la réalisation de manœuvres aviation.

 GABIAN 22.4 – Entraînement mutualisé pour les bâtiments de la FAN basés à Toulon
 GABIAN 22.4 – Entraînement mutualisé pour les bâtiments de la FAN basés à Toulon

Source : Marine nationale

S'abonner à Méditerranée