Les PMM ont le vent en poupe !

publié le Vendredi 03 février 2023

 Les PMM ont le vent en poupe !

Les PMM ont le vent en poupe !

© Marine nationale

En 2022, la Marine nationale comptait 87 centres de préparation militaire (PMM). Dernières en date, les PMM de Dieppe et Laval viennent compléter ce vaste panorama qui émaille la France, en métropole et en Outre-mer.

Encadrées par des réservistes, les préparations militaires Marine contribuent au renforcement du lien armée-nation et à la sensibilisation des jeunes Français à la citoyenneté et aux enjeux de la Défense.

Chaque année ce sont près de 3200 jeunes âgés de 16 à 21 ans qui découvrent le métier de marin.

Les PMM sont un dispositif phare de la politique de la Marine en faveur de la jeunesse et offrent une première expérience sur la vie en équipage aux jeunes Françaises et Français qui font le choix de s’y engager.

Se déroulant durant les week-ends et lors de périodes bloquées durant certaines vacances, les PMM constituent une première initiation au métier de marin militaire : permis côtier, secourisme (PSC1), tir, vie et organisation militaire, ordre serré, …

Les 87 centres PMM sont réparties sur l’ensemble des régions de France métropolitaine ainsi qu’en outre-mer : la Réunion/Mayotte, Nouvelle-Calédonie, Martinique/Guadeloupe et Polynésie française.

En octobre 2022, deux nouveaux centres ont ouvert leurs portes à Dieppe et à Laval.

Côté normand, c’est en Seine-Maritime, à Dieppe, que la dernière PMM de France s’est vue remettre son fanion au cours d’une cérémonie qui s’est tenue le samedi 28 janvier dernier.   

Baptisée capitaine de vaisseau Louis-Gabriel Deniéport**, cette PMM a pour parrain le plus vieux navire encore en service au sein de la Marine, le voilier Mutin

Devant près de 500 personnes, le maire de Dieppe a symboliquement remis le fanion aux 30 jeunes Normands dont 10 femmes, âgés de 16 à 25 ans, qui avaient tous hâte de découvrir les valeurs militaires, l’apprentissage de la mer et l’esprit d’équipage. 

Comme le précise le CV Frédéric Janci, COMAR Le Havre, « certains s’engageront dans la Marine nationale, mais beaucoup effectueront une profession dans la marine marchande ou dans la pêche. Cette préparation militaire offre des perspectives pour les jeunes de la région dieppoise et tréportaise car ce sont des régions ancrées dans la tradition portuaire et permettra de faire connaitre les valeurs de combattivité, de détermination, et de gout de l’effort que prônent la Marine ».

Gérées par le Commandement de la Marine (COMAR) à Nantes – Saint-Nazaire, la région Pays de la Loire compte 6 PMM, à Nantes, à Saint Nazaire, aux Sables d’Olonne, à Angers, au Mans et désormais à Laval.

Créée officiellement le 1er octobre 2022, la PMM « Chef d’Escadre Des Nos* » a embarqué dans ses nouveaux locaux mis à disposition par la délégation militaire départementale (DMD) de la Mayenne.

Composée de 15 jeunes, cette PMM, parrainée par le CMT Sagittaire est la première de l’histoire de la Mayenne.

Au programme de cette première journée, une ouverture par l’assistant départemental pour la Marine (ADPM) de la Mayenne, le Capitaine de Frégate (R) Pierre MAIGNE, qui a présenté les enjeux de la PMM et quelques éléments relatifs à la Marine et aux armées en général. S’en est suivi un passage par le SAS « habillage », des entretiens individuels entre les jeunes et leurs encadrants et la découverte des premiers rudiments de la vie militaire avec une phase d’ordre serré !

Pour 2023, l’ouverture de deux nouveaux centres en Ile-de-France est prévu, dans les Hauts-de-Seine et en Seine-Saint-Denis, preuve du dynamisme de ces institutions qui contribuent activement au rayonnement et au recrutement !

*Gilles-Charles des Nos, comte de Champmeslin, né vers 1653 et mort en 1726, est un officier de marine du XVIIIe siècle :

- Sert pendant la guerre de Succession d'Espagne où il prend part à la bataille navale de Vigo le 23 octobre 1702 puis à la bataille navale de Vélez-Málaga le 24 août 1704 où il commande Le Sérieux, navire de 60 canons sous les ordres du comte de Toulouse, Amiral de France.

- Promu chef d'escadre le 5 août 1715

- Commandant du port de Brest de 1716 à 1722.

- Son escadre prend Pensacola (actuelle Floride) aux forces espagnoles en septembre 1719. Commandant en chef « dans toutes les mers, isles et terres fermes de l'Amérique méridionale » en 1720.

- Lieutenant général des armées navales en 1724.

- Commandeur de l'ordre royal et militaire de Saint-Louis.

** Louis Gabriel Deniéport, né à Dieppe le 14 avril 1765 et mort le 21 octobre 1805, est un capitaine de vaisseau français. Il participe à de nombreuses batailles navales au cours des Guerres de la Révolution où il se distingue par son comportement et ses qualités. Le contre-amiral Perrée écrit à son sujet : « Conduite digne d’éloges, bon officier, vrai homme de mer, zélé, actif, qu’on chargea de beaucoup de missions particulières et très délicates qu’il a très bien remplies. »

Il commande L'Achille, vaisseau de 74 canons, et fait partie de l’escadre franco-espagnole de Villeneuve, que Nelson va détruire. De toute cette escadre de 33 navires, L'Achille signale le premier l’arrivée de la flotte britannique, le 28 vendémiaire (20 octobre 1805). Assailli de toutes parts, Deniéport trouvera la mort durant le combat où son navire est coulé.

En 2022, la Marine nationale comptait 87 centres de préparation militaire (PMM). Dernières en date, les PMM de Dieppe et Laval viennent compléter ce vaste panorama qui émaille la France, en métropole et en Outre-mer.  Encadrées par des réservistes, les préparations militaires Marine contribuent au renforcement du lien armée-nation et à la sensibilisation des jeunes Français à la citoyenneté et aux enjeux de la Défense.  Chaque année ce sont près de 3200 jeunes âgés de 16 à 21 ans qui découvrent le métier de

Source : Marine nationale


Les PMM ont le vent en poupe !

publié le Vendredi 03 février 2023

 Les PMM ont le vent en poupe !

Les PMM ont le vent en poupe !

© Marine nationale

En 2022, la Marine nationale comptait 87 centres de préparation militaire (PMM). Dernières en date, les PMM de Dieppe et Laval viennent compléter ce vaste panorama qui émaille la France, en métropole et en Outre-mer.

Encadrées par des réservistes, les préparations militaires Marine contribuent au renforcement du lien armée-nation et à la sensibilisation des jeunes Français à la citoyenneté et aux enjeux de la Défense.

Chaque année ce sont près de 3200 jeunes âgés de 16 à 21 ans qui découvrent le métier de marin.

Les PMM sont un dispositif phare de la politique de la Marine en faveur de la jeunesse et offrent une première expérience sur la vie en équipage aux jeunes Françaises et Français qui font le choix de s’y engager.

Se déroulant durant les week-ends et lors de périodes bloquées durant certaines vacances, les PMM constituent une première initiation au métier de marin militaire : permis côtier, secourisme (PSC1), tir, vie et organisation militaire, ordre serré, …

Les 87 centres PMM sont réparties sur l’ensemble des régions de France métropolitaine ainsi qu’en outre-mer : la Réunion/Mayotte, Nouvelle-Calédonie, Martinique/Guadeloupe et Polynésie française.

En octobre 2022, deux nouveaux centres ont ouvert leurs portes à Dieppe et à Laval.

Côté normand, c’est en Seine-Maritime, à Dieppe, que la dernière PMM de France s’est vue remettre son fanion au cours d’une cérémonie qui s’est tenue le samedi 28 janvier dernier.   

Baptisée capitaine de vaisseau Louis-Gabriel Deniéport**, cette PMM a pour parrain le plus vieux navire encore en service au sein de la Marine, le voilier Mutin

Devant près de 500 personnes, le maire de Dieppe a symboliquement remis le fanion aux 30 jeunes Normands dont 10 femmes, âgés de 16 à 25 ans, qui avaient tous hâte de découvrir les valeurs militaires, l’apprentissage de la mer et l’esprit d’équipage. 

Comme le précise le CV Frédéric Janci, COMAR Le Havre, « certains s’engageront dans la Marine nationale, mais beaucoup effectueront une profession dans la marine marchande ou dans la pêche. Cette préparation militaire offre des perspectives pour les jeunes de la région dieppoise et tréportaise car ce sont des régions ancrées dans la tradition portuaire et permettra de faire connaitre les valeurs de combattivité, de détermination, et de gout de l’effort que prônent la Marine ».

Gérées par le Commandement de la Marine (COMAR) à Nantes – Saint-Nazaire, la région Pays de la Loire compte 6 PMM, à Nantes, à Saint Nazaire, aux Sables d’Olonne, à Angers, au Mans et désormais à Laval.

Créée officiellement le 1er octobre 2022, la PMM « Chef d’Escadre Des Nos* » a embarqué dans ses nouveaux locaux mis à disposition par la délégation militaire départementale (DMD) de la Mayenne.

Composée de 15 jeunes, cette PMM, parrainée par le CMT Sagittaire est la première de l’histoire de la Mayenne.

Au programme de cette première journée, une ouverture par l’assistant départemental pour la Marine (ADPM) de la Mayenne, le Capitaine de Frégate (R) Pierre MAIGNE, qui a présenté les enjeux de la PMM et quelques éléments relatifs à la Marine et aux armées en général. S’en est suivi un passage par le SAS « habillage », des entretiens individuels entre les jeunes et leurs encadrants et la découverte des premiers rudiments de la vie militaire avec une phase d’ordre serré !

Pour 2023, l’ouverture de deux nouveaux centres en Ile-de-France est prévu, dans les Hauts-de-Seine et en Seine-Saint-Denis, preuve du dynamisme de ces institutions qui contribuent activement au rayonnement et au recrutement !

*Gilles-Charles des Nos, comte de Champmeslin, né vers 1653 et mort en 1726, est un officier de marine du XVIIIe siècle :

- Sert pendant la guerre de Succession d'Espagne où il prend part à la bataille navale de Vigo le 23 octobre 1702 puis à la bataille navale de Vélez-Málaga le 24 août 1704 où il commande Le Sérieux, navire de 60 canons sous les ordres du comte de Toulouse, Amiral de France.

- Promu chef d'escadre le 5 août 1715

- Commandant du port de Brest de 1716 à 1722.

- Son escadre prend Pensacola (actuelle Floride) aux forces espagnoles en septembre 1719. Commandant en chef « dans toutes les mers, isles et terres fermes de l'Amérique méridionale » en 1720.

- Lieutenant général des armées navales en 1724.

- Commandeur de l'ordre royal et militaire de Saint-Louis.

** Louis Gabriel Deniéport, né à Dieppe le 14 avril 1765 et mort le 21 octobre 1805, est un capitaine de vaisseau français. Il participe à de nombreuses batailles navales au cours des Guerres de la Révolution où il se distingue par son comportement et ses qualités. Le contre-amiral Perrée écrit à son sujet : « Conduite digne d’éloges, bon officier, vrai homme de mer, zélé, actif, qu’on chargea de beaucoup de missions particulières et très délicates qu’il a très bien remplies. »

Il commande L'Achille, vaisseau de 74 canons, et fait partie de l’escadre franco-espagnole de Villeneuve, que Nelson va détruire. De toute cette escadre de 33 navires, L'Achille signale le premier l’arrivée de la flotte britannique, le 28 vendémiaire (20 octobre 1805). Assailli de toutes parts, Deniéport trouvera la mort durant le combat où son navire est coulé.

En 2022, la Marine nationale comptait 87 centres de préparation militaire (PMM). Dernières en date, les PMM de Dieppe et Laval viennent compléter ce vaste panorama qui émaille la France, en métropole et en Outre-mer.  Encadrées par des réservistes, les préparations militaires Marine contribuent au renforcement du lien armée-nation et à la sensibilisation des jeunes Français à la citoyenneté et aux enjeux de la Défense.  Chaque année ce sont près de 3200 jeunes âgés de 16 à 21 ans qui découvrent le métier de

Source : Marine nationale


Les PMM ont le vent en poupe !

publié le Vendredi 03 février 2023

 Les PMM ont le vent en poupe !

Les PMM ont le vent en poupe !

© Marine nationale

En 2022, la Marine nationale comptait 87 centres de préparation militaire (PMM). Dernières en date, les PMM de Dieppe et Laval viennent compléter ce vaste panorama qui émaille la France, en métropole et en Outre-mer.

Encadrées par des réservistes, les préparations militaires Marine contribuent au renforcement du lien armée-nation et à la sensibilisation des jeunes Français à la citoyenneté et aux enjeux de la Défense.

Chaque année ce sont près de 3200 jeunes âgés de 16 à 21 ans qui découvrent le métier de marin.

Les PMM sont un dispositif phare de la politique de la Marine en faveur de la jeunesse et offrent une première expérience sur la vie en équipage aux jeunes Françaises et Français qui font le choix de s’y engager.

Se déroulant durant les week-ends et lors de périodes bloquées durant certaines vacances, les PMM constituent une première initiation au métier de marin militaire : permis côtier, secourisme (PSC1), tir, vie et organisation militaire, ordre serré, …

Les 87 centres PMM sont réparties sur l’ensemble des régions de France métropolitaine ainsi qu’en outre-mer : la Réunion/Mayotte, Nouvelle-Calédonie, Martinique/Guadeloupe et Polynésie française.

En octobre 2022, deux nouveaux centres ont ouvert leurs portes à Dieppe et à Laval.

Côté normand, c’est en Seine-Maritime, à Dieppe, que la dernière PMM de France s’est vue remettre son fanion au cours d’une cérémonie qui s’est tenue le samedi 28 janvier dernier.   

Baptisée capitaine de vaisseau Louis-Gabriel Deniéport**, cette PMM a pour parrain le plus vieux navire encore en service au sein de la Marine, le voilier Mutin

Devant près de 500 personnes, le maire de Dieppe a symboliquement remis le fanion aux 30 jeunes Normands dont 10 femmes, âgés de 16 à 25 ans, qui avaient tous hâte de découvrir les valeurs militaires, l’apprentissage de la mer et l’esprit d’équipage. 

Comme le précise le CV Frédéric Janci, COMAR Le Havre, « certains s’engageront dans la Marine nationale, mais beaucoup effectueront une profession dans la marine marchande ou dans la pêche. Cette préparation militaire offre des perspectives pour les jeunes de la région dieppoise et tréportaise car ce sont des régions ancrées dans la tradition portuaire et permettra de faire connaitre les valeurs de combattivité, de détermination, et de gout de l’effort que prônent la Marine ».

Gérées par le Commandement de la Marine (COMAR) à Nantes – Saint-Nazaire, la région Pays de la Loire compte 6 PMM, à Nantes, à Saint Nazaire, aux Sables d’Olonne, à Angers, au Mans et désormais à Laval.

Créée officiellement le 1er octobre 2022, la PMM « Chef d’Escadre Des Nos* » a embarqué dans ses nouveaux locaux mis à disposition par la délégation militaire départementale (DMD) de la Mayenne.

Composée de 15 jeunes, cette PMM, parrainée par le CMT Sagittaire est la première de l’histoire de la Mayenne.

Au programme de cette première journée, une ouverture par l’assistant départemental pour la Marine (ADPM) de la Mayenne, le Capitaine de Frégate (R) Pierre MAIGNE, qui a présenté les enjeux de la PMM et quelques éléments relatifs à la Marine et aux armées en général. S’en est suivi un passage par le SAS « habillage », des entretiens individuels entre les jeunes et leurs encadrants et la découverte des premiers rudiments de la vie militaire avec une phase d’ordre serré !

Pour 2023, l’ouverture de deux nouveaux centres en Ile-de-France est prévu, dans les Hauts-de-Seine et en Seine-Saint-Denis, preuve du dynamisme de ces institutions qui contribuent activement au rayonnement et au recrutement !

*Gilles-Charles des Nos, comte de Champmeslin, né vers 1653 et mort en 1726, est un officier de marine du XVIIIe siècle :

- Sert pendant la guerre de Succession d'Espagne où il prend part à la bataille navale de Vigo le 23 octobre 1702 puis à la bataille navale de Vélez-Málaga le 24 août 1704 où il commande Le Sérieux, navire de 60 canons sous les ordres du comte de Toulouse, Amiral de France.

- Promu chef d'escadre le 5 août 1715

- Commandant du port de Brest de 1716 à 1722.

- Son escadre prend Pensacola (actuelle Floride) aux forces espagnoles en septembre 1719. Commandant en chef « dans toutes les mers, isles et terres fermes de l'Amérique méridionale » en 1720.

- Lieutenant général des armées navales en 1724.

- Commandeur de l'ordre royal et militaire de Saint-Louis.

** Louis Gabriel Deniéport, né à Dieppe le 14 avril 1765 et mort le 21 octobre 1805, est un capitaine de vaisseau français. Il participe à de nombreuses batailles navales au cours des Guerres de la Révolution où il se distingue par son comportement et ses qualités. Le contre-amiral Perrée écrit à son sujet : « Conduite digne d’éloges, bon officier, vrai homme de mer, zélé, actif, qu’on chargea de beaucoup de missions particulières et très délicates qu’il a très bien remplies. »

Il commande L'Achille, vaisseau de 74 canons, et fait partie de l’escadre franco-espagnole de Villeneuve, que Nelson va détruire. De toute cette escadre de 33 navires, L'Achille signale le premier l’arrivée de la flotte britannique, le 28 vendémiaire (20 octobre 1805). Assailli de toutes parts, Deniéport trouvera la mort durant le combat où son navire est coulé.

En 2022, la Marine nationale comptait 87 centres de préparation militaire (PMM). Dernières en date, les PMM de Dieppe et Laval viennent compléter ce vaste panorama qui émaille la France, en métropole et en Outre-mer.  Encadrées par des réservistes, les préparations militaires Marine contribuent au renforcement du lien armée-nation et à la sensibilisation des jeunes Français à la citoyenneté et aux enjeux de la Défense.  Chaque année ce sont près de 3200 jeunes âgés de 16 à 21 ans qui découvrent le métier de

Source : Marine nationale


La PMM de Cherbourg découvre le monde maritime et la Marine

publié le Mercredi 18 janvier 2023

La PMM de Cherbourg découvre le monde maritime et la Marine

La PMM de Cherbourg découvre le monde maritime et la Marine

© Marine nationale

La Préparation Militaire Marine de Cherbourg, ce sont 60 jeunes gens de 16 à 17 ans, engagés pour une année, à la découverte du monde maritime et de la Marine nationale en particulier.

Le 10 décembre dernier, le programme prévoyait la visite de la Cité de la Mer à Cherbourg et le 1er Sous-marin Nucléaire Lanceur d’Engins (SNLE) Le Redoutable, deux symboles de notre patrimoine et des enjeux maritimes français. Lors de cet après-midi riche en découverte de l'univers maritime, ces jeunes marins étaient accompagnés par une partie de l’équipage de leur unité marraine, le patrouilleur de service public (PSP) Pluvier, ainsi que du capitaine de vaisseau, adjoint au commandant d'arrondissement maritime de la Manche et de la mer du Nord. Les échanges entre les marins d'active et les jeunes stagiaires PMM sur des sujet maritimes d'actualité ont permis d'approfondir les connaissances de chacun, dans un environnement hors normes, que ce soit à l’intérieur du sous-marin, autour des ateliers "oreilles d'or" ou encore, lors de la découverte de l’histoire du Titanic.

Pour le stagiaire Rafael : « se retrouver à l’intérieur du Redoutable, part de notre histoire, était très impressionnant et le ressenti, à couper le souffle ». La rencontre avec l’équipage du Pluvier a renforcé « mon sentiment d’appartenance à un grand équipage ainsi que mes connaissances sur la marine nationale ». Pour la stagiaire Chloé : «  j’ai été impressionnée par la grandeur du sous-marin » et « j’ai ressenti un sentiment de fierté unique d’être en uniforme lors de cette visite. Les échanges avec les marins du Pluvier furent très intéressants et ont enrichis ma vision du fonctionnement d’un équipage ». Cette visite et les entretiens croisés réalisés à cette occasion attestent de l'importance des échanges entre les marins embarqués et les jeunes stagiaires des préparations militaires Marine, pour susciter les vocations et maintenir l'émulation de la découverte du monde de la mer parmi les plus jeunes.

A propos de la PMM

La préparation militaire est un stage militaire et maritime qui permet de découvrir la Marine nationale au plus proche de son domicile, partout en France. Que ce soit pour préparer un engagement, s'engager comme réserviste ou découvrir le milieu maritime, chaque stagiaire a l’opportunité de vivre une expérience unique et enrichissante. Les préparations militaires permettent aussi de découvrir l'esprit d'équipage et d’acquérir le goût de l'effort. En savoir plus sur https://www.lamarinerecrute.fr Il existe 87 centres PMM en métropole et en outre-mer.

 

La PMM de Cherbourg découvre le monde maritime et la Marine

Source : Marine nationale


La PMM de Cherbourg découvre le monde maritime et la Marine

publié le Mercredi 18 janvier 2023

La PMM de Cherbourg découvre le monde maritime et la Marine

La PMM de Cherbourg découvre le monde maritime et la Marine

© Marine nationale

La Préparation Militaire Marine de Cherbourg, ce sont 60 jeunes gens de 16 à 17 ans, engagés pour une année, à la découverte du monde maritime et de la Marine nationale en particulier.

Le 10 décembre dernier, le programme prévoyait la visite de la Cité de la Mer à Cherbourg et le 1er Sous-marin Nucléaire Lanceur d’Engins (SNLE) Le Redoutable, deux symboles de notre patrimoine et des enjeux maritimes français. Lors de cet après-midi riche en découverte de l'univers maritime, ces jeunes marins étaient accompagnés par une partie de l’équipage de leur unité marraine, le patrouilleur de service public (PSP) Pluvier, ainsi que du capitaine de vaisseau, adjoint au commandant d'arrondissement maritime de la Manche et de la mer du Nord. Les échanges entre les marins d'active et les jeunes stagiaires PMM sur des sujet maritimes d'actualité ont permis d'approfondir les connaissances de chacun, dans un environnement hors normes, que ce soit à l’intérieur du sous-marin, autour des ateliers "oreilles d'or" ou encore, lors de la découverte de l’histoire du Titanic.

Pour le stagiaire Rafael : « se retrouver à l’intérieur du Redoutable, part de notre histoire, était très impressionnant et le ressenti, à couper le souffle ». La rencontre avec l’équipage du Pluvier a renforcé « mon sentiment d’appartenance à un grand équipage ainsi que mes connaissances sur la marine nationale ». Pour la stagiaire Chloé : «  j’ai été impressionnée par la grandeur du sous-marin » et « j’ai ressenti un sentiment de fierté unique d’être en uniforme lors de cette visite. Les échanges avec les marins du Pluvier furent très intéressants et ont enrichis ma vision du fonctionnement d’un équipage ». Cette visite et les entretiens croisés réalisés à cette occasion attestent de l'importance des échanges entre les marins embarqués et les jeunes stagiaires des préparations militaires Marine, pour susciter les vocations et maintenir l'émulation de la découverte du monde de la mer parmi les plus jeunes.

A propos de la PMM

La préparation militaire est un stage militaire et maritime qui permet de découvrir la Marine nationale au plus proche de son domicile, partout en France. Que ce soit pour préparer un engagement, s'engager comme réserviste ou découvrir le milieu maritime, chaque stagiaire a l’opportunité de vivre une expérience unique et enrichissante. Les préparations militaires permettent aussi de découvrir l'esprit d'équipage et d’acquérir le goût de l'effort. En savoir plus sur https://www.lamarinerecrute.fr Il existe 87 centres PMM en métropole et en outre-mer.

 

La PMM de Cherbourg découvre le monde maritime et la Marine

Source : Marine nationale


La PMM de Cherbourg découvre le monde maritime et la Marine

publié le Mercredi 18 janvier 2023

La PMM de Cherbourg découvre le monde maritime et la Marine

La PMM de Cherbourg découvre le monde maritime et la Marine

© Marine nationale

La Préparation Militaire Marine de Cherbourg, ce sont 60 jeunes gens de 16 à 17 ans, engagés pour une année, à la découverte du monde maritime et de la Marine nationale en particulier.

Le 10 décembre dernier, le programme prévoyait la visite de la Cité de la Mer à Cherbourg et le 1er Sous-marin Nucléaire Lanceur d’Engins (SNLE) Le Redoutable, deux symboles de notre patrimoine et des enjeux maritimes français. Lors de cet après-midi riche en découverte de l'univers maritime, ces jeunes marins étaient accompagnés par une partie de l’équipage de leur unité marraine, le patrouilleur de service public (PSP) Pluvier, ainsi que du capitaine de vaisseau, adjoint au commandant d'arrondissement maritime de la Manche et de la mer du Nord. Les échanges entre les marins d'active et les jeunes stagiaires PMM sur des sujet maritimes d'actualité ont permis d'approfondir les connaissances de chacun, dans un environnement hors normes, que ce soit à l’intérieur du sous-marin, autour des ateliers "oreilles d'or" ou encore, lors de la découverte de l’histoire du Titanic.

Pour le stagiaire Rafael : « se retrouver à l’intérieur du Redoutable, part de notre histoire, était très impressionnant et le ressenti, à couper le souffle ». La rencontre avec l’équipage du Pluvier a renforcé « mon sentiment d’appartenance à un grand équipage ainsi que mes connaissances sur la marine nationale ». Pour la stagiaire Chloé : «  j’ai été impressionnée par la grandeur du sous-marin » et « j’ai ressenti un sentiment de fierté unique d’être en uniforme lors de cette visite. Les échanges avec les marins du Pluvier furent très intéressants et ont enrichis ma vision du fonctionnement d’un équipage ». Cette visite et les entretiens croisés réalisés à cette occasion attestent de l'importance des échanges entre les marins embarqués et les jeunes stagiaires des préparations militaires Marine, pour susciter les vocations et maintenir l'émulation de la découverte du monde de la mer parmi les plus jeunes.

A propos de la PMM

La préparation militaire est un stage militaire et maritime qui permet de découvrir la Marine nationale au plus proche de son domicile, partout en France. Que ce soit pour préparer un engagement, s'engager comme réserviste ou découvrir le milieu maritime, chaque stagiaire a l’opportunité de vivre une expérience unique et enrichissante. Les préparations militaires permettent aussi de découvrir l'esprit d'équipage et d’acquérir le goût de l'effort. En savoir plus sur https://www.lamarinerecrute.fr Il existe 87 centres PMM en métropole et en outre-mer.

 

La PMM de Cherbourg découvre le monde maritime et la Marine

Source : Marine nationale


A la découverte de la Marine nationale

publié le Jeudi 01 décembre 2022

 A la découverte de la Marine nationale

A la découverte de la Marine nationale

© Marine nationale

Découvrez le parcours exceptionnel du Capitaine de Vaisseau Thibault de Possesse lors du nouvel épisode du webinar “A la découverte de… la Marine”, avec notre partenaire @My Job Glasses.

Une occasion unique d’échanger avec le Conseiller « Mer » du chef de cabinet militaire du Premier Ministre et de revenir sur ses 19 années de mer, marquées par la cohésion et la force du Collectif. Après s’être spécialisé dans les systèmes de combat embarqués et dans les opérations navales, le CV Thibault de Possesse a connu diverses affectations embarquées sur les bâtiments de la Marine nationale. C’est entre 2018 et 2020, qu’il a pris le commandement de la frégate de défense arienne Chevalier Paul et qu’il a mené des missions sur toutes les mers du monde (police des pêches, lutte contre la piraterie et le terrorisme, missions de renseignement…). Il a ainsi participé à la défense au–dessus de la surface du Groupe aéronaval, réuni autour du porte-avions Charles de Gaulle, avant de devenir Conseiller « Mer » du chef de cabinet militaire du Premier Ministre.

Rendez-vous mercredi 7 décembre à 18h, pour poser vos questions en direct ! Inscrivez-vous gratuitement dès aujourd’hui en suivant ce lien 👉 http://bit.ly/3VpmF8V

Source : Marine nationale


La Marine nationale présente à la fête du livre du Var de Toulon

publié le Jeudi 24 novembre 2022

 La Marine nationale présente à la fête du livre du Var de Toulon

La Marine nationale présente à la fête du livre du Var de Toulon

© Marine nationale

La 25ème édition de la fête du livre du Var, qui a choisi cette année de mettre à l’honneur l’auteur français René Barjavel, précurseur de la science-fiction à la française, vient de clore ses portes sur la place d’Armes de Toulon. Près de 40 000 visiteurs ont foulé les « coursives » du salon qui a accueilli 380 auteurs, à la grande satisfaction du département du Var, organisateur de l’évènement.

La Marine nationale était naturellement présente et, comme chaque année depuis 1991, a décerné à cette occasion le prix « Encre Marine » à un ouvrage « mettant particulièrement en valeur les thèmes liés à la mer ». Ainsi, le vice-amiral d’escadre Gilles Boidevezi, préfet maritime et président du jury, a eu le plaisir de remettre ce prix à l’écrivain Frédéric Brunnquell, pour son ouvrage « Homme des tempêtes » paru aux éditions Grasset. Récit retraçant son expérience d’embarquement épique durant 2 mois de navigation hivernale en Atlantique Nord sur le plus grand des chalutiers français, le Joseph Roty II, au départ de Saint-Malo. La particularité de ce jury est d’accueillir dans ses rangs un marin embarqué qui a pu lire les différents ouvrages à la mer, en l’occurrence le commandant de la FDA Forbin, le CV Nicolas Molitor, mais aussi cette année Emmelene Landon, écrivain de marine, Cristina Baron, conservatrice du musée de la marine de Toulon et Arnaud de la Grange, romancier et journaliste au Figaro.

Outre le lauréat, deux auteurs ayant concouru pour le prix Encre Marine étaient présents sur le stand de la Marine, permettant ainsi de mettre un coup de projecteur sur ce prix national : Sylvie Tanette pour « Maritimes » et Alain Boulaire pour « Kerguelen – marin des lumières », ce dernier ayant été lauréat en 1997, lors de la 1ère édition du salon. Ils étaient accompagnés du LV(R) Jean-Marc Bourdet, qui présentait son 12ème roman.

Le stand de la Marine a rencontré un fort intérêt du public, illustré notamment par la visite du skipper et écrivain varois Sébastien Destremau. Le public a pu y découvrir deux expositions photographiques réalisées par la FOSIT, la présence d’une maquette du sous-marin de l’Ifremer le « Nautile », ainsi que 2 fanaux du porte-avions Arromanches prêtés par le Musée de la Marine. Enfin, pour la 4ème année consécutive le stand de la Marine nationale a organisé un concours d’écriture, autour de cinq mots prédéfinis issus du monde marin, en l’occurrence « Proue – déferlante – amarre – tempête – latitude »

 La Marine nationale présente à la fête du livre du Var de Toulon

Source : Marine nationale


La Marine nationale présente à la fête du livre du Var de Toulon

publié le Jeudi 24 novembre 2022

 La Marine nationale présente à la fête du livre du Var de Toulon

La Marine nationale présente à la fête du livre du Var de Toulon

© Marine nationale

La 25ème édition de la fête du livre du Var, qui a choisi cette année de mettre à l’honneur l’auteur français René Barjavel, précurseur de la science-fiction à la française, vient de clore ses portes sur la place d’Armes de Toulon. Près de 40 000 visiteurs ont foulé les « coursives » du salon qui a accueilli 380 auteurs, à la grande satisfaction du département du Var, organisateur de l’évènement.

La Marine nationale était naturellement présente et, comme chaque année depuis 1991, a décerné à cette occasion le prix « Encre Marine » à un ouvrage « mettant particulièrement en valeur les thèmes liés à la mer ». Ainsi, le vice-amiral d’escadre Gilles Boidevezi, préfet maritime et président du jury, a eu le plaisir de remettre ce prix à l’écrivain Frédéric Brunnquell, pour son ouvrage « Homme des tempêtes » paru aux éditions Grasset. Récit retraçant son expérience d’embarquement épique durant 2 mois de navigation hivernale en Atlantique Nord sur le plus grand des chalutiers français, le Joseph Roty II, au départ de Saint-Malo. La particularité de ce jury est d’accueillir dans ses rangs un marin embarqué qui a pu lire les différents ouvrages à la mer, en l’occurrence le commandant de la FDA Forbin, le CV Nicolas Molitor, mais aussi cette année Emmelene Landon, écrivain de marine, Cristina Baron, conservatrice du musée de la marine de Toulon et Arnaud de la Grange, romancier et journaliste au Figaro.

Outre le lauréat, deux auteurs ayant concouru pour le prix Encre Marine étaient présents sur le stand de la Marine, permettant ainsi de mettre un coup de projecteur sur ce prix national : Sylvie Tanette pour « Maritimes » et Alain Boulaire pour « Kerguelen – marin des lumières », ce dernier ayant été lauréat en 1997, lors de la 1ère édition du salon. Ils étaient accompagnés du LV(R) Jean-Marc Bourdet, qui présentait son 12ème roman.

Le stand de la Marine a rencontré un fort intérêt du public, illustré notamment par la visite du skipper et écrivain varois Sébastien Destremau. Le public a pu y découvrir deux expositions photographiques réalisées par la FOSIT, la présence d’une maquette du sous-marin de l’Ifremer le « Nautile », ainsi que 2 fanaux du porte-avions Arromanches prêtés par le Musée de la Marine. Enfin, pour la 4ème année consécutive le stand de la Marine nationale a organisé un concours d’écriture, autour de cinq mots prédéfinis issus du monde marin, en l’occurrence « Proue – déferlante – amarre – tempête – latitude »

 La Marine nationale présente à la fête du livre du Var de Toulon

Source : Marine nationale


La Marine nationale présente à la fête du livre du Var de Toulon

publié le Jeudi 24 novembre 2022

 La Marine nationale présente à la fête du livre du Var de Toulon

La Marine nationale présente à la fête du livre du Var de Toulon

© Marine nationale

La 25ème édition de la fête du livre du Var, qui a choisi cette année de mettre à l’honneur l’auteur français René Barjavel, précurseur de la science-fiction à la française, vient de clore ses portes sur la place d’Armes de Toulon. Près de 40 000 visiteurs ont foulé les « coursives » du salon qui a accueilli 380 auteurs, à la grande satisfaction du département du Var, organisateur de l’évènement.

La Marine nationale était naturellement présente et, comme chaque année depuis 1991, a décerné à cette occasion le prix « Encre Marine » à un ouvrage « mettant particulièrement en valeur les thèmes liés à la mer ». Ainsi, le vice-amiral d’escadre Gilles Boidevezi, préfet maritime et président du jury, a eu le plaisir de remettre ce prix à l’écrivain Frédéric Brunnquell, pour son ouvrage « Homme des tempêtes » paru aux éditions Grasset. Récit retraçant son expérience d’embarquement épique durant 2 mois de navigation hivernale en Atlantique Nord sur le plus grand des chalutiers français, le Joseph Roty II, au départ de Saint-Malo. La particularité de ce jury est d’accueillir dans ses rangs un marin embarqué qui a pu lire les différents ouvrages à la mer, en l’occurrence le commandant de la FDA Forbin, le CV Nicolas Molitor, mais aussi cette année Emmelene Landon, écrivain de marine, Cristina Baron, conservatrice du musée de la marine de Toulon et Arnaud de la Grange, romancier et journaliste au Figaro.

Outre le lauréat, deux auteurs ayant concouru pour le prix Encre Marine étaient présents sur le stand de la Marine, permettant ainsi de mettre un coup de projecteur sur ce prix national : Sylvie Tanette pour « Maritimes » et Alain Boulaire pour « Kerguelen – marin des lumières », ce dernier ayant été lauréat en 1997, lors de la 1ère édition du salon. Ils étaient accompagnés du LV(R) Jean-Marc Bourdet, qui présentait son 12ème roman.

Le stand de la Marine a rencontré un fort intérêt du public, illustré notamment par la visite du skipper et écrivain varois Sébastien Destremau. Le public a pu y découvrir deux expositions photographiques réalisées par la FOSIT, la présence d’une maquette du sous-marin de l’Ifremer le « Nautile », ainsi que 2 fanaux du porte-avions Arromanches prêtés par le Musée de la Marine. Enfin, pour la 4ème année consécutive le stand de la Marine nationale a organisé un concours d’écriture, autour de cinq mots prédéfinis issus du monde marin, en l’occurrence « Proue – déferlante – amarre – tempête – latitude »

 La Marine nationale présente à la fête du livre du Var de Toulon

Source : Marine nationale

S'abonner à Lien armées-nation