Cérémonie de fin de cours et de remise des prix de la promotion « Quartier-maître Henri Le Garrec »

publié le Mardi 12 octobre 2021

Cérémonie de fin de cours et de remise des prix de la promotion « Quartier-maître Henri Le Garrec »

Cérémonie de fin de cours et de remise des prix de la promotion « Quartier-maître Henri Le Garrec »

© Marine nationale

La cérémonie de fin de cours et de remise des prix des deux sections de la promotion « Quartier-maître Henri Le Garrec » de la Formation Initiale Équipage (FIE) session 2021.2, s’est déroulée le 8 octobre au salon Richelieu, en présence des familles des élèves. Elle était présidée par le capitaine de vaisseau Sébastien Houël, commandant le Centre d’instruction naval de Brest.

Lors de son discours, le commandant a tenu à féliciter les élèves pour leur réussite : « vous la devez à votre investissement personnel mais vous la devez également à toutes les personnes, les cadres civils et militaires qui vous ont accompagnés, motivés, instruits » leur a-t-il déclaré avant de les inviter à « rester, toujours et encore, investis, volontaires, tenaces, déterminés » durant la formation élémentaire métier (FEM) qu’ils aborderont rapidement.

Après ce discours le lieutenant de vaisseau Thierry, directeur de cours de la FIE, a lu l’évocation historique du Quartier-maître Henri Le Garrec. Ce jeune pilote aéronautique, engagé à 16 ans, fut abattu par un avion allemand en 1917 non loin de Dixmude (Belgique). Il avait quelques mois plus tôt reçu la Croix de Guerre 1914 avec étoile d’argent et une prestigieuse décoration britannique pour sa bravoure lors de l’attaque de cinq bi-moteurs ennemis.

Après sa mort il recevra la Médaille Militaire. Après l’évocation de cet exemple, les deux prix de « meilleur esprit d’équipage » et le prix du major de promotion ont été remis par le capitaine de frégate Claire, commandant en second, le capitaine de frégate François-Xavier, directeur des études, et le capitaine de vaisseau Sébastien Houël. La cérémonie s’est achevée par le chant de compagnie, le traditionnel lancer de bonnet et la distribution des diplômes aux élèves.

Cérémonie de fin de cours et de remise des prix de la promotion « Quartier-maître Henri Le Garrec »
Cérémonie de fin de cours et de remise des prix de la promotion « Quartier-maître Henri Le Garrec »

A propos de l’Ecole des matelots

Accessible aux jeunes de 17 à 26 ans, l’École des matelots incorpore le personnel volontaire (VLT) recruté pour un an et les quartiers-maîtres et matelots de la Flotte (QMF) recrutés pour un premier contrat de deux ou quatre ans, et les forme en leur donnant les connaissances de base dans les domaines militaire, maritime et de sécurité nécessaires à une première affectation dans une unité de la Marine nationale.  L’École des matelots est présente sur différents sites dans toute la France. Seules celles de Brest de Cherbourg dépendent du CIN et elles forment chaque année à elles deux 700 marins. Les élèves de la session 2021.2 se destinent aux spécialités de marins-pompiers, équipier naval et aide navigateur-sémaphoriste.

 

 

Source : Marine nationale


Cérémonie de fin de cours et de remise des prix de la promotion « Quartier-maître Henri Le Garrec »

publié le Mardi 12 octobre 2021

Cérémonie de fin de cours et de remise des prix de la promotion « Quartier-maître Henri Le Garrec »

Cérémonie de fin de cours et de remise des prix de la promotion « Quartier-maître Henri Le Garrec »

© Marine nationale

La cérémonie de fin de cours et de remise des prix des deux sections de la promotion « Quartier-maître Henri Le Garrec » de la Formation Initiale Équipage (FIE) session 2021.2, s’est déroulée le 8 octobre au salon Richelieu, en présence des familles des élèves. Elle était présidée par le capitaine de vaisseau Sébastien Houël, commandant le Centre d’instruction naval de Brest.

Lors de son discours, le commandant a tenu à féliciter les élèves pour leur réussite : « vous la devez à votre investissement personnel mais vous la devez également à toutes les personnes, les cadres civils et militaires qui vous ont accompagnés, motivés, instruits » leur a-t-il déclaré avant de les inviter à « rester, toujours et encore, investis, volontaires, tenaces, déterminés » durant la formation élémentaire métier (FEM) qu’ils aborderont rapidement.

Après ce discours le lieutenant de vaisseau Thierry, directeur de cours de la FIE, a lu l’évocation historique du Quartier-maître Henri Le Garrec. Ce jeune pilote aéronautique, engagé à 16 ans, fut abattu par un avion allemand en 1917 non loin de Dixmude (Belgique). Il avait quelques mois plus tôt reçu la Croix de Guerre 1914 avec étoile d’argent et une prestigieuse décoration britannique pour sa bravoure lors de l’attaque de cinq bi-moteurs ennemis.

Après sa mort il recevra la Médaille Militaire. Après l’évocation de cet exemple, les deux prix de « meilleur esprit d’équipage » et le prix du major de promotion ont été remis par le capitaine de frégate Claire, commandant en second, le capitaine de frégate François-Xavier, directeur des études, et le capitaine de vaisseau Sébastien Houël. La cérémonie s’est achevée par le chant de compagnie, le traditionnel lancer de bonnet et la distribution des diplômes aux élèves.

Cérémonie de fin de cours et de remise des prix de la promotion « Quartier-maître Henri Le Garrec »
Cérémonie de fin de cours et de remise des prix de la promotion « Quartier-maître Henri Le Garrec »

A propos de l’Ecole des matelots

Accessible aux jeunes de 17 à 26 ans, l’École des matelots incorpore le personnel volontaire (VLT) recruté pour un an et les quartiers-maîtres et matelots de la Flotte (QMF) recrutés pour un premier contrat de deux ou quatre ans, et les forme en leur donnant les connaissances de base dans les domaines militaire, maritime et de sécurité nécessaires à une première affectation dans une unité de la Marine nationale.  L’École des matelots est présente sur différents sites dans toute la France. Seules celles de Brest de Cherbourg dépendent du CIN et elles forment chaque année à elles deux 700 marins. Les élèves de la session 2021.2 se destinent aux spécialités de marins-pompiers, équipier naval et aide navigateur-sémaphoriste.

 

 

Source : Marine nationale


Cérémonie de baptême de la préparation militaire Marine Commandant Ducuing d’Arras

publié le Mardi 05 octobre 2021

Cérémonie de baptême de la préparation militaire Marine Commandant Ducuing d’Arras

Cérémonie de baptême de la préparation militaire Marine Commandant Ducuing d’Arras

© Marine nationale

Le 2 octobre 2021 s’est déroulée la cérémonie de baptême de la préparation militaire Marine (PMM) d’Arras au sein de son historique Citadelle. Lieu symbolique pour la ville, il marque le retour des armées qui accueillait jusqu’en 2009 des régiments de l’armée de Terre.

Cette nouvelle PMM complète les quatre précédentes présentes dans la région des Hauts-de-France sous la coupe du Commandement de la Marine nationale (COMAR) à Dunkerque. Elle est pionnière dans le département du Pas-de-Calais. La Marine nationale renforce ainsi son lien armée-nation et sa dimension régionale avec cette cinquième PMM de la zone. Son nom de baptême fait référence au capitaine de frégate Ferdinand Ducuing, héros de la Seconde Guerre Mondiale, mort au combat en 1940 au Cap-Gris-Nez pour sauver ses troupes. Il est également à l’origine de la création de l’Association centrale des officiers de réserve de l’armée de mer (ACORAM) en 1926. Cette appellation accentue l’attache forte entre la ville d’Arras et la Marine nationale.   

Cérémonie de baptême de la préparation militaire Marine Commandant Ducuing d’Arras
Cérémonie de baptême de la préparation militaire Marine Commandant Ducuing d’Arras

Une cérémonie militaire ouverte au public

A cette occasion, les troupes formant le dispositif commandé par le capitaine de vaisseau Patrick Ratier, COMAR Dunkerque, étaient composées des stagiaires des cinq PMM de la région des Hauts-de-France. Ouvert au public, cet événement a aussi rassemblé de nombreuses familles de stagiaires PMM. Cette cérémonie militaire a été présidée par le vice-amiral d’escadre Philippe Dutrieux, commandant la zone et l’arrondissement maritimes de la Manche et de la mer du Nord. Il a remis le fanion au porte-fanion, élément symbolique pour la nouvelle unité.

Plusieurs personnalités civiles et militaires étaient présentes : monsieur Frédéric Leturque, maire d’Arras et président de la communauté urbaine d’Arras, monsieur Olivier Ducuing, descendant du commandant Ducuing, monsieur Louis Le Franc, préfet du Pas de Calais et le Général de division Xavier d’Azemar, officier général de zone de défense et de sécurité Nord, gouverneur militaire de Lille.

Cérémonie de baptême de la préparation militaire Marine Commandant Ducuing d’Arras
Cérémonie de baptême de la préparation militaire Marine Commandant Ducuing d’Arras

Après la mise en place des troupes et l’accueil des autorités civiles et militaires, des porte-drapeaux, des représentants des associations patriotiques et des anciens combattants, cette cérémonie de baptême a débuté par l’arrivée du Bagad de Lann-Bihoué.


Honoré de pouvoir mettre en lumière l’histoire de sa famille, monsieur Olivier Ducuing a fait un rappel historique lors de cette cérémonie militaire riche en émotion. La musique de l’infanterie de Lille a accompagné l’ensemble du dispositif. Le capitaine de frégate ® Eric, chef de centre de la PMM d’Arras a ensuite décrit la symbolique du fanion.

Le vice-amiral d’escadre Philippe Dutrieux a réalisé un discours poignant et motivant pour les jeunes recrues : « Je suis heureux de pouvoir compter sur vous, cette expérience humaine vous permettra de connaître vos forces et identifier vos faiblesses. Belle navigation dans les Hauts-de-France ». Il a rappelé que le recrutement était un défi considérable et que l’immersion et le témoignage sont déterminants. Une cellule recrutement du CIRFA était ainsi présente avec le nouveau car podium pour renseigner sur le panel de métiers proposés dans la Marine nationale.

Lorsque la cérémonie s’est terminée, le public a pu découvrir l’hélicoptère Dauphin du détachement de la Flottille 35F basé au Touquet, venu spécialement pour réaliser des visites et partager ses missions de sauvetages.

Les retours de nos pompons rouges

Trois jeunes stagiaires de la PMM de Lille ont partagé leurs ressentis après cette cérémonie : « C’était satisfaisant, on ressentait un bon stress car on avait hâte de découvrir des hautes autorités. La préparation militaire vient de commencer mais on a vite été mis dans le bain, les instructeurs nous ont bien préparés. Cette cérémonie a scellé notre engagement. Nous allons pouvoir connaître les différentes facettes du métier de marin ». Harmonie, fierté et découverte sont les maître-mots qui caractérisent cet événement.

Source : Marine nationale


Cérémonie de baptême de la préparation militaire Marine Commandant Ducuing d’Arras

publié le Mardi 05 octobre 2021

Cérémonie de baptême de la préparation militaire Marine Commandant Ducuing d’Arras

Cérémonie de baptême de la préparation militaire Marine Commandant Ducuing d’Arras

© Marine nationale

Le 2 octobre 2021 s’est déroulée la cérémonie de baptême de la préparation militaire Marine (PMM) d’Arras au sein de son historique Citadelle. Lieu symbolique pour la ville, il marque le retour des armées qui accueillait jusqu’en 2009 des régiments de l’armée de Terre.

Cette nouvelle PMM complète les quatre précédentes présentes dans la région des Hauts-de-France sous la coupe du Commandement de la Marine nationale (COMAR) à Dunkerque. Elle est pionnière dans le département du Pas-de-Calais. La Marine nationale renforce ainsi son lien armée-nation et sa dimension régionale avec cette cinquième PMM de la zone. Son nom de baptême fait référence au capitaine de frégate Ferdinand Ducuing, héros de la Seconde Guerre Mondiale, mort au combat en 1940 au Cap-Gris-Nez pour sauver ses troupes. Il est également à l’origine de la création de l’Association centrale des officiers de réserve de l’armée de mer (ACORAM) en 1926. Cette appellation accentue l’attache forte entre la ville d’Arras et la Marine nationale.   

Cérémonie de baptême de la préparation militaire Marine Commandant Ducuing d’Arras
Cérémonie de baptême de la préparation militaire Marine Commandant Ducuing d’Arras

Une cérémonie militaire ouverte au public

A cette occasion, les troupes formant le dispositif commandé par le capitaine de vaisseau Patrick Ratier, COMAR Dunkerque, étaient composées des stagiaires des cinq PMM de la région des Hauts-de-France. Ouvert au public, cet événement a aussi rassemblé de nombreuses familles de stagiaires PMM. Cette cérémonie militaire a été présidée par le vice-amiral d’escadre Philippe Dutrieux, commandant la zone et l’arrondissement maritimes de la Manche et de la mer du Nord. Il a remis le fanion au porte-fanion, élément symbolique pour la nouvelle unité.

Plusieurs personnalités civiles et militaires étaient présentes : monsieur Frédéric Leturque, maire d’Arras et président de la communauté urbaine d’Arras, monsieur Olivier Ducuing, descendant du commandant Ducuing, monsieur Louis Le Franc, préfet du Pas de Calais et le Général de division Xavier d’Azemar, officier général de zone de défense et de sécurité Nord, gouverneur militaire de Lille.

Cérémonie de baptême de la préparation militaire Marine Commandant Ducuing d’Arras
Cérémonie de baptême de la préparation militaire Marine Commandant Ducuing d’Arras

Après la mise en place des troupes et l’accueil des autorités civiles et militaires, des porte-drapeaux, des représentants des associations patriotiques et des anciens combattants, cette cérémonie de baptême a débuté par l’arrivée du Bagad de Lann-Bihoué.


Honoré de pouvoir mettre en lumière l’histoire de sa famille, monsieur Olivier Ducuing a fait un rappel historique lors de cette cérémonie militaire riche en émotion. La musique de l’infanterie de Lille a accompagné l’ensemble du dispositif. Le capitaine de frégate ® Eric, chef de centre de la PMM d’Arras a ensuite décrit la symbolique du fanion.

Le vice-amiral d’escadre Philippe Dutrieux a réalisé un discours poignant et motivant pour les jeunes recrues : « Je suis heureux de pouvoir compter sur vous, cette expérience humaine vous permettra de connaître vos forces et identifier vos faiblesses. Belle navigation dans les Hauts-de-France ». Il a rappelé que le recrutement était un défi considérable et que l’immersion et le témoignage sont déterminants. Une cellule recrutement du CIRFA était ainsi présente avec le nouveau car podium pour renseigner sur le panel de métiers proposés dans la Marine nationale.

Lorsque la cérémonie s’est terminée, le public a pu découvrir l’hélicoptère Dauphin du détachement de la Flottille 35F basé au Touquet, venu spécialement pour réaliser des visites et partager ses missions de sauvetages.

Les retours de nos pompons rouges

Trois jeunes stagiaires de la PMM de Lille ont partagé leurs ressentis après cette cérémonie : « C’était satisfaisant, on ressentait un bon stress car on avait hâte de découvrir des hautes autorités. La préparation militaire vient de commencer mais on a vite été mis dans le bain, les instructeurs nous ont bien préparés. Cette cérémonie a scellé notre engagement. Nous allons pouvoir connaître les différentes facettes du métier de marin ». Harmonie, fierté et découverte sont les maître-mots qui caractérisent cet événement.

Source : Marine nationale


L’heure de la rentrée pour la nouvelle promotion de mousses

publié le Jeudi 16 Septembre 2021

L’heure de la rentrée pour la nouvelle promotion de mousses

L’heure de la rentrée pour la nouvelle promotion de mousses

© Marine nationale

Les 7 et 14 septembre, 237 jeunes, dont 40 filles, âgés de 16 à 18 ans ont fait leurs premiers pas dans la Marine nationale. En effet, 182 mousses ont intégré l’Ecole des Mousses à Brest et 55 mousses ont fait leur rentrée à l’antenne cherbourgeoise.

L’HEURE DE LA RENTRÉE POUR LA NOUVELLE PROMOTION DE MOUSSES

A Brest, c’est accompagnés par leurs proches que les jeunes gens ont découvert le Centre d’instruction naval (CIN) où il passeront les dix prochains mois, afin d’y suivre une formation militaire aussi riche qu’intense. Après une visite du site guidée par les mousses des anciennes promotions, les élèves ont assisté au traditionnel mot d’accueil du Directeur de l’Ecole des Mousses, le capitaine de frégate Eric Brothé.

Alexandre, 16 ans, originaire de Cholet a intégré l’Ecole des Mousses à Brest ce mardi : « J’ai souhaité intégrer la Marine nationale car j’étais attiré par le monde maritime, j’avais envie d’en apprendre plus ». Pour son père, présent à ses côtés « c’est une année de réflexion qui lui permettra de découvrir les métiers de la Marine nationale. A l’issue, il pourra choisir celui qu’il voudra exercer ».

En fin de journée, les mousses avaient rendez-vous au salon d’honneur du CIN pour la signature de leur contrat. Le Directeur de l’Ecole des Mousses leur a rappelé les droits et les devoirs qui leur incombe désormais en tant que marins et militaires. Il a souligné la conduite à tenir et les valeurs portées par la Marine nationale. A la fin de son discours, le capitaine de frégate Brothé a tenu à rassurer ces jeunes gens, venus des quatre coins de la France : « N’en doutez pas, nous serons présents. A aucun moment vous n’aurez l’impression d’être « seul au monde ». Vos cadres sont là pour vous, et seulement pour vous ».

Ouverte aux jeunes Français de 16 à 18 ans, l'Ecole des Mousses permet à ceux qui en ont l'envie de s'engager tôt dans la Marine. Elle offre une initiation rigoureuse au métier de marin militaire, dans un cadre prestigieux, pour en faire des matelots aptes à vivre et travailler en équipage sur des bâtiments de combat, des sous-marins, des bases aéronavales ou des groupes de fusiliers marins.

 

 

Source : Marine nationale

S'abonner à Le coin des moussaillons