Méditerranée – L’amitié franco-américaine célébrée à la base navale de Toulon

publié le Mercredi 01 juin 2022

Méditerranée – L’amitié franco-américaine célébrée à la base navale de Toulon

Méditerranée – L’amitié franco-américaine célébrée à la base navale de Toulon

© Marine nationale

Dans le cadre du congrès annuel de l’association France États-Unis qui s’est tenu à Toulon du 27 au 29 mai 2022, une cérémonie inaugurale célébrant l’amitié historique qui lie les deux pays, s’est déroulée le 27 mai à la base navale de Toulon.

 

A l’occasion de son 77ème anniversaire, l’association France États-Unis, créée le 25 septembre 1945, a choisi de marquer l’évènement au travers de commémorations de grande qualité et ainsi de rappeler combien le port militaire et la première base navale d’Europe sont au cœur de la coopération entre l’US Navy et la Marine nationale.

 

Présidée par le contre-amiral Jean-Emmanuel Roux de Luze, représentant le vice-amiral d’escadre Gilles Boidevezi, commandant la zone et l’arrondissement maritimes Méditerranée, en présence du commandant de la base navale de Toulon, de l’attaché de Défense auprès de l’Ambassade des Etats-Unis en France et d’illustres représentants de l’association, cette cérémonie a donné lieu, dans le jardin de l’Astrolabe de Malbousquet, à une séquence d’allocutions suivie de deux manifestations symboliquement fortes : le dévoilement d’un buste de l’Amiral de Grasse et la plantation d’un pacanier de Jefferson. Toutes deux symbolisaient respectivement la contribution décisive de la marine française à l’indépendance des Etats-Unis d’Amérique du fait de la victoire navale remportée sur les Anglais en 1781 et la reconnaissance du peuple américain par le biais d’un geste emblématique et diplomatique.

 

Au-delà des relations historiques et des liens entretenus au fil du temps, c’est bien la reconnaissance mutuelle entre les deux nations que cette commémoration mémorielle aura contribué à pérenniser.

Méditerranée – L’amitié franco-américaine célébrée à la base navale de Toulon
Méditerranée – L’amitié franco-américaine célébrée à la base navale de Toulon

Source : Marine nationale


Méditerranée – L’amitié franco-américaine célébrée à la base navale de Toulon

publié le Mercredi 01 juin 2022

Méditerranée – L’amitié franco-américaine célébrée à la base navale de Toulon

Méditerranée – L’amitié franco-américaine célébrée à la base navale de Toulon

© Marine nationale

Dans le cadre du congrès annuel de l’association France États-Unis qui s’est tenu à Toulon du 27 au 29 mai 2022, une cérémonie inaugurale célébrant l’amitié historique qui lie les deux pays, s’est déroulée le 27 mai à la base navale de Toulon.

 

A l’occasion de son 77ème anniversaire, l’association France États-Unis, créée le 25 septembre 1945, a choisi de marquer l’évènement au travers de commémorations de grande qualité et ainsi de rappeler combien le port militaire et la première base navale d’Europe sont au cœur de la coopération entre l’US Navy et la Marine nationale.

 

Présidée par le contre-amiral Jean-Emmanuel Roux de Luze, représentant le vice-amiral d’escadre Gilles Boidevezi, commandant la zone et l’arrondissement maritimes Méditerranée, en présence du commandant de la base navale de Toulon, de l’attaché de Défense auprès de l’Ambassade des Etats-Unis en France et d’illustres représentants de l’association, cette cérémonie a donné lieu, dans le jardin de l’Astrolabe de Malbousquet, à une séquence d’allocutions suivie de deux manifestations symboliquement fortes : le dévoilement d’un buste de l’Amiral de Grasse et la plantation d’un pacanier de Jefferson. Toutes deux symbolisaient respectivement la contribution décisive de la marine française à l’indépendance des Etats-Unis d’Amérique du fait de la victoire navale remportée sur les Anglais en 1781 et la reconnaissance du peuple américain par le biais d’un geste emblématique et diplomatique.

 

Au-delà des relations historiques et des liens entretenus au fil du temps, c’est bien la reconnaissance mutuelle entre les deux nations que cette commémoration mémorielle aura contribué à pérenniser.

Méditerranée – L’amitié franco-américaine célébrée à la base navale de Toulon
Méditerranée – L’amitié franco-américaine célébrée à la base navale de Toulon

Source : Marine nationale


Méditerranée – L’amitié franco-américaine célébrée à la base navale de Toulon

publié le Mercredi 01 juin 2022

Méditerranée – L’amitié franco-américaine célébrée à la base navale de Toulon

Méditerranée – L’amitié franco-américaine célébrée à la base navale de Toulon

© Marine nationale

Dans le cadre du congrès annuel de l’association France États-Unis qui s’est tenu à Toulon du 27 au 29 mai 2022, une cérémonie inaugurale célébrant l’amitié historique qui lie les deux pays, s’est déroulée le 27 mai à la base navale de Toulon.

 

A l’occasion de son 77ème anniversaire, l’association France États-Unis, créée le 25 septembre 1945, a choisi de marquer l’évènement au travers de commémorations de grande qualité et ainsi de rappeler combien le port militaire et la première base navale d’Europe sont au cœur de la coopération entre l’US Navy et la Marine nationale.

 

Présidée par le contre-amiral Jean-Emmanuel Roux de Luze, représentant le vice-amiral d’escadre Gilles Boidevezi, commandant la zone et l’arrondissement maritimes Méditerranée, en présence du commandant de la base navale de Toulon, de l’attaché de Défense auprès de l’Ambassade des Etats-Unis en France et d’illustres représentants de l’association, cette cérémonie a donné lieu, dans le jardin de l’Astrolabe de Malbousquet, à une séquence d’allocutions suivie de deux manifestations symboliquement fortes : le dévoilement d’un buste de l’Amiral de Grasse et la plantation d’un pacanier de Jefferson. Toutes deux symbolisaient respectivement la contribution décisive de la marine française à l’indépendance des Etats-Unis d’Amérique du fait de la victoire navale remportée sur les Anglais en 1781 et la reconnaissance du peuple américain par le biais d’un geste emblématique et diplomatique.

 

Au-delà des relations historiques et des liens entretenus au fil du temps, c’est bien la reconnaissance mutuelle entre les deux nations que cette commémoration mémorielle aura contribué à pérenniser.

Méditerranée – L’amitié franco-américaine célébrée à la base navale de Toulon
Méditerranée – L’amitié franco-américaine célébrée à la base navale de Toulon

Source : Marine nationale


GABIAN 21.2 - Entraînement opérationnel des unités toulonnaises

publié le Jeudi 30 Septembre 2021

GABIAN 21.2 - Entraînement opérationnel des unités toulonnaises

GABIAN 21.2 - Entraînement opérationnel des unités toulonnaises

© Marine nationale

L’exercice GABIAN 21.2 a permis du 20 au 24 septembre 2021 à huit unités de la Force d’action navale (FAN) de parfaire un haut niveau de préparation opérationnelle au combat en Méditerranée.

GABIAN 21.2 - Entraînement opérationnel des unités toulonnaises
GABIAN 21.2 - Entraînement opérationnel des unités toulonnaises

Afin de consolider la maîtrise des opérations du haut du spectre, de nombreux bâtiments de façade toulonnaise ont participé à cet entrainement. La frégate multi-missions (FREMM) Provence tenait le rôle de bâtiment pilote de l’entraînement, , le bâtiment de commandement et de ravitaillement (BCR) Marne, les frégates de type La Fayette (FLF) Courbet et Guépratte, les chasseurs de mines tripartites (CMT) Orion et Capricorne, le patrouilleur de haute mer (PHM) Commandant Bouan et enfin le bâtiment de soutien et d’assistance métropolitain (BSAM) Loire ont mené de nombreux exercices visant à permettre aux équipages d’évoluer et coopérer ensemble, de façon synchronisée, en force constituée.

GABIAN 21.2 - Entraînement opérationnel des unités toulonnaises
GABIAN 21.2 - Entraînement opérationnel des unités toulonnaises

De leur côté, la FREMM Auvergne et la frégate de défense aérienne (FDA) Chevalier Paul ont rejoint de manière ponctuelle les exercices proposés. Les concours apportés à la force ont également été significatifs, l’aéronautique navale réalisant des manœuvres aviation à de nombreuses reprises par le biais des Flottilles 31F, 35F et 36F.

GABIAN 21.2 - Entraînement opérationnel des unités toulonnaises
GABIAN 21.2 - Entraînement opérationnel des unités toulonnaises

Cet entraînement mutuel d’envergure a ainsi été marqué par la réalisation d’une grande variété de tirs de tout calibre, de manœuvres de ravitaillement à la mer, d’exercices de lutte anti-aérienne, d’assistances croisées en exercice sécurité ou encore d’évolutions tactiques répétées. La semaine a ainsi été le théâtre d’un tir de missile Mistral depuis le BCR Marne, mais aussi de l’organisation d’un exercice de lutte au-dessus de la surface qui a permis à toute la force, divisée en deux équipes, de rivaliser de manœuvres tactiques audacieuses afin de triompher.

Ainsi, la séquence des activités aura permis à chaque bâtiment d’entretenir son savoir-faire, de compter sur des marins aguerris et de démontrer sa pleine capacité à être projeté sur les théâtres opérationnels, dans des conditions proches d’un engagement multi-domaines réel.

Source : Marine nationale


GABIAN 21.2 - Entraînement opérationnel des unités toulonnaises

publié le Jeudi 30 Septembre 2021

GABIAN 21.2 - Entraînement opérationnel des unités toulonnaises

GABIAN 21.2 - Entraînement opérationnel des unités toulonnaises

© Marine nationale

L’exercice GABIAN 21.2 a permis du 20 au 24 septembre 2021 à huit unités de la Force d’action navale (FAN) de parfaire un haut niveau de préparation opérationnelle au combat en Méditerranée.

GABIAN 21.2 - Entraînement opérationnel des unités toulonnaises
GABIAN 21.2 - Entraînement opérationnel des unités toulonnaises

Afin de consolider la maîtrise des opérations du haut du spectre, de nombreux bâtiments de façade toulonnaise ont participé à cet entrainement. La frégate multi-missions (FREMM) Provence tenait le rôle de bâtiment pilote de l’entraînement, , le bâtiment de commandement et de ravitaillement (BCR) Marne, les frégates de type La Fayette (FLF) Courbet et Guépratte, les chasseurs de mines tripartites (CMT) Orion et Capricorne, le patrouilleur de haute mer (PHM) Commandant Bouan et enfin le bâtiment de soutien et d’assistance métropolitain (BSAM) Loire ont mené de nombreux exercices visant à permettre aux équipages d’évoluer et coopérer ensemble, de façon synchronisée, en force constituée.

GABIAN 21.2 - Entraînement opérationnel des unités toulonnaises
GABIAN 21.2 - Entraînement opérationnel des unités toulonnaises

De leur côté, la FREMM Auvergne et la frégate de défense aérienne (FDA) Chevalier Paul ont rejoint de manière ponctuelle les exercices proposés. Les concours apportés à la force ont également été significatifs, l’aéronautique navale réalisant des manœuvres aviation à de nombreuses reprises par le biais des Flottilles 31F, 35F et 36F.

GABIAN 21.2 - Entraînement opérationnel des unités toulonnaises
GABIAN 21.2 - Entraînement opérationnel des unités toulonnaises

Cet entraînement mutuel d’envergure a ainsi été marqué par la réalisation d’une grande variété de tirs de tout calibre, de manœuvres de ravitaillement à la mer, d’exercices de lutte anti-aérienne, d’assistances croisées en exercice sécurité ou encore d’évolutions tactiques répétées. La semaine a ainsi été le théâtre d’un tir de missile Mistral depuis le BCR Marne, mais aussi de l’organisation d’un exercice de lutte au-dessus de la surface qui a permis à toute la force, divisée en deux équipes, de rivaliser de manœuvres tactiques audacieuses afin de triompher.

Ainsi, la séquence des activités aura permis à chaque bâtiment d’entretenir son savoir-faire, de compter sur des marins aguerris et de démontrer sa pleine capacité à être projeté sur les théâtres opérationnels, dans des conditions proches d’un engagement multi-domaines réel.

Source : Marine nationale


GABIAN 21.2 - Entraînement opérationnel des unités toulonnaises

publié le Jeudi 30 Septembre 2021

GABIAN 21.2 - Entraînement opérationnel des unités toulonnaises

GABIAN 21.2 - Entraînement opérationnel des unités toulonnaises

© Marine nationale

L’exercice GABIAN 21.2 a permis du 20 au 24 septembre 2021 à huit unités de la Force d’action navale (FAN) de parfaire un haut niveau de préparation opérationnelle au combat en Méditerranée.

GABIAN 21.2 - Entraînement opérationnel des unités toulonnaises
GABIAN 21.2 - Entraînement opérationnel des unités toulonnaises

Afin de consolider la maîtrise des opérations du haut du spectre, de nombreux bâtiments de façade toulonnaise ont participé à cet entrainement. La frégate multi-missions (FREMM) Provence tenait le rôle de bâtiment pilote de l’entraînement, , le bâtiment de commandement et de ravitaillement (BCR) Marne, les frégates de type La Fayette (FLF) Courbet et Guépratte, les chasseurs de mines tripartites (CMT) Orion et Capricorne, le patrouilleur de haute mer (PHM) Commandant Bouan et enfin le bâtiment de soutien et d’assistance métropolitain (BSAM) Loire ont mené de nombreux exercices visant à permettre aux équipages d’évoluer et coopérer ensemble, de façon synchronisée, en force constituée.

GABIAN 21.2 - Entraînement opérationnel des unités toulonnaises
GABIAN 21.2 - Entraînement opérationnel des unités toulonnaises

De leur côté, la FREMM Auvergne et la frégate de défense aérienne (FDA) Chevalier Paul ont rejoint de manière ponctuelle les exercices proposés. Les concours apportés à la force ont également été significatifs, l’aéronautique navale réalisant des manœuvres aviation à de nombreuses reprises par le biais des Flottilles 31F, 35F et 36F.

GABIAN 21.2 - Entraînement opérationnel des unités toulonnaises
GABIAN 21.2 - Entraînement opérationnel des unités toulonnaises

Cet entraînement mutuel d’envergure a ainsi été marqué par la réalisation d’une grande variété de tirs de tout calibre, de manœuvres de ravitaillement à la mer, d’exercices de lutte anti-aérienne, d’assistances croisées en exercice sécurité ou encore d’évolutions tactiques répétées. La semaine a ainsi été le théâtre d’un tir de missile Mistral depuis le BCR Marne, mais aussi de l’organisation d’un exercice de lutte au-dessus de la surface qui a permis à toute la force, divisée en deux équipes, de rivaliser de manœuvres tactiques audacieuses afin de triompher.

Ainsi, la séquence des activités aura permis à chaque bâtiment d’entretenir son savoir-faire, de compter sur des marins aguerris et de démontrer sa pleine capacité à être projeté sur les théâtres opérationnels, dans des conditions proches d’un engagement multi-domaines réel.

Source : Marine nationale

S'abonner à Planète mer