Mission Asie 2022 du Vendémiaire

publié le Lundi 21 mars 2022

Mission Asie 2022 du Vendémiaire

Mission Asie 2022 du Vendémiaire

© EMA

Depuis son appareillage de Nouméa le 31 janvier, la frégate Vendémiaire poursuit sa mission en Extrême-Orient.

La première action de coopération avec la marine philippine a eu lieu à quai le 10 mars. Les équipes du central opérations de la frégate ont participé à un exercice sur la plateforme IORIS (Indo-Pacific regional information sharing) avec les marins et garde-côtes philippins. Le scénario visait à intercepter un bâtiment commercial suspecté de trafic de drogue. Cet exercice a permis aux forces françaises et philippines de se coordonner et d’opérer ensemble dans le cadre d’un scénario réaliste.

Après cette escale, le Vendémiaire a appareillé de Manille le 11 mars et a retrouvé la corvette de la marine philippine Conrado Yap pour des exercices conjoints (manœuvres tactiques, mise en œuvre des différents modes de transmission).

Le même jour, le Vendémiaire a transité dans le détroit de Formose pour poursuivre sa mission en mer de Chine méridionale et marquer l’attachement de la France à la liberté de navigation. Le Vendémiaireopère désormais dans le cadre de la mission AETO, contribution française à l'UNSC ECC (United Nations Security Council Enforcement Coordination Cell). Il s’agit d’une mission de surveillance au sein du dispositif de lutte contre le contournement par la Corée du Nord des sanctions de l'ONU imposées par les résolutions 2375 et 2397.

 

 

 

Source : Etat-major des armées


Mission Asie 2022 du Vendémiaire

publié le Lundi 21 mars 2022

Mission Asie 2022 du Vendémiaire

Mission Asie 2022 du Vendémiaire

© EMA

Depuis son appareillage de Nouméa le 31 janvier, la frégate Vendémiaire poursuit sa mission en Extrême-Orient.

La première action de coopération avec la marine philippine a eu lieu à quai le 10 mars. Les équipes du central opérations de la frégate ont participé à un exercice sur la plateforme IORIS (Indo-Pacific regional information sharing) avec les marins et garde-côtes philippins. Le scénario visait à intercepter un bâtiment commercial suspecté de trafic de drogue. Cet exercice a permis aux forces françaises et philippines de se coordonner et d’opérer ensemble dans le cadre d’un scénario réaliste.

Après cette escale, le Vendémiaire a appareillé de Manille le 11 mars et a retrouvé la corvette de la marine philippine Conrado Yap pour des exercices conjoints (manœuvres tactiques, mise en œuvre des différents modes de transmission).

Le même jour, le Vendémiaire a transité dans le détroit de Formose pour poursuivre sa mission en mer de Chine méridionale et marquer l’attachement de la France à la liberté de navigation. Le Vendémiaireopère désormais dans le cadre de la mission AETO, contribution française à l'UNSC ECC (United Nations Security Council Enforcement Coordination Cell). Il s’agit d’une mission de surveillance au sein du dispositif de lutte contre le contournement par la Corée du Nord des sanctions de l'ONU imposées par les résolutions 2375 et 2397.

 

 

 

Source : Etat-major des armées


Mission Asie 2022 du Vendémiaire

publié le Lundi 21 mars 2022

Mission Asie 2022 du Vendémiaire

Mission Asie 2022 du Vendémiaire

© EMA

Depuis son appareillage de Nouméa le 31 janvier, la frégate Vendémiaire poursuit sa mission en Extrême-Orient.

La première action de coopération avec la marine philippine a eu lieu à quai le 10 mars. Les équipes du central opérations de la frégate ont participé à un exercice sur la plateforme IORIS (Indo-Pacific regional information sharing) avec les marins et garde-côtes philippins. Le scénario visait à intercepter un bâtiment commercial suspecté de trafic de drogue. Cet exercice a permis aux forces françaises et philippines de se coordonner et d’opérer ensemble dans le cadre d’un scénario réaliste.

Après cette escale, le Vendémiaire a appareillé de Manille le 11 mars et a retrouvé la corvette de la marine philippine Conrado Yap pour des exercices conjoints (manœuvres tactiques, mise en œuvre des différents modes de transmission).

Le même jour, le Vendémiaire a transité dans le détroit de Formose pour poursuivre sa mission en mer de Chine méridionale et marquer l’attachement de la France à la liberté de navigation. Le Vendémiaireopère désormais dans le cadre de la mission AETO, contribution française à l'UNSC ECC (United Nations Security Council Enforcement Coordination Cell). Il s’agit d’une mission de surveillance au sein du dispositif de lutte contre le contournement par la Corée du Nord des sanctions de l'ONU imposées par les résolutions 2375 et 2397.

 

 

 

Source : Etat-major des armées


PLAN MERCATOR - PROJECTION VERS 2030

marine 2030

marine 2030

© Marine nationale

La loi de programmation militaire (LPM) 2019-2025, qui s’appuie sur l’évolution du contexte géopolitique décrit dans la revue stratégique, vient d’être votée

test cente
test legende

par la représentation nationale. Elle définit les moyens nécessaires pour répondre aux enjeux actuels et futurs. Le renouvellement de la flotte est assuré et les lacunes capacitaires seront progressivement comblées. 

test image

Afin de fixer le cap à tous les marins, le chef d’état-major de la Marine, l’amiral Christophe Prazuck, a dévoilé son plan stratégique pour 2030 : le plan Mercator, du nom du célèbre cartographe flamand du XVIe siècle. Ce plan se décline en quatre « amers » : une marine d’emploi qui navigue sur toutes les mers du monde, une marine de combat qui s’appuie sur un test gauche

entraînement poussé, une marine en pointe qui innove pour conserver l’ascendant sur l’adversaire et, enfin, une marine qui compte sur chacun. Pour cela, il faut des marins épanouis tant dans leur métier qu’auprès de leurs familles. 

 

test

test encar blablablabla

blablablbalabla

Source : Marine nationale


PLAN MERCATOR - PROJECTION VERS 2030

marine 2030

marine 2030

© Marine nationale

La loi de programmation militaire (LPM) 2019-2025, qui s’appuie sur l’évolution du contexte géopolitique décrit dans la revue stratégique, vient d’être votée

test cente
test legende

par la représentation nationale. Elle définit les moyens nécessaires pour répondre aux enjeux actuels et futurs. Le renouvellement de la flotte est assuré et les lacunes capacitaires seront progressivement comblées. 

test image

Afin de fixer le cap à tous les marins, le chef d’état-major de la Marine, l’amiral Christophe Prazuck, a dévoilé son plan stratégique pour 2030 : le plan Mercator, du nom du célèbre cartographe flamand du XVIe siècle. Ce plan se décline en quatre « amers » : une marine d’emploi qui navigue sur toutes les mers du monde, une marine de combat qui s’appuie sur un test gauche

entraînement poussé, une marine en pointe qui innove pour conserver l’ascendant sur l’adversaire et, enfin, une marine qui compte sur chacun. Pour cela, il faut des marins épanouis tant dans leur métier qu’auprès de leurs familles. 

 

test

test encar blablablabla

blablablbalabla

Source : Marine nationale


PLAN MERCATOR - PROJECTION VERS 2030

marine 2030

marine 2030

© Marine nationale

La loi de programmation militaire (LPM) 2019-2025, qui s’appuie sur l’évolution du contexte géopolitique décrit dans la revue stratégique, vient d’être votée

test cente
test legende

par la représentation nationale. Elle définit les moyens nécessaires pour répondre aux enjeux actuels et futurs. Le renouvellement de la flotte est assuré et les lacunes capacitaires seront progressivement comblées. 

test image

Afin de fixer le cap à tous les marins, le chef d’état-major de la Marine, l’amiral Christophe Prazuck, a dévoilé son plan stratégique pour 2030 : le plan Mercator, du nom du célèbre cartographe flamand du XVIe siècle. Ce plan se décline en quatre « amers » : une marine d’emploi qui navigue sur toutes les mers du monde, une marine de combat qui s’appuie sur un test gauche

entraînement poussé, une marine en pointe qui innove pour conserver l’ascendant sur l’adversaire et, enfin, une marine qui compte sur chacun. Pour cela, il faut des marins épanouis tant dans leur métier qu’auprès de leurs familles. 

 

test

test encar blablablabla

blablablbalabla

Source : Marine nationale


PLAN MERCATOR - PROJECTION VERS 2030

marine 2030

marine 2030

© Marine nationale

La loi de programmation militaire (LPM) 2019-2025, qui s’appuie sur l’évolution du contexte géopolitique décrit dans la revue stratégique, vient d’être votée

test cente
test legende

par la représentation nationale. Elle définit les moyens nécessaires pour répondre aux enjeux actuels et futurs. Le renouvellement de la flotte est assuré et les lacunes capacitaires seront progressivement comblées. 

test image

Afin de fixer le cap à tous les marins, le chef d’état-major de la Marine, l’amiral Christophe Prazuck, a dévoilé son plan stratégique pour 2030 : le plan Mercator, du nom du célèbre cartographe flamand du XVIe siècle. Ce plan se décline en quatre « amers » : une marine d’emploi qui navigue sur toutes les mers du monde, une marine de combat qui s’appuie sur un test gauche

entraînement poussé, une marine en pointe qui innove pour conserver l’ascendant sur l’adversaire et, enfin, une marine qui compte sur chacun. Pour cela, il faut des marins épanouis tant dans leur métier qu’auprès de leurs familles. 

 

test

test encar blablablabla

blablablbalabla

Source : Marine nationale


PLAN MERCATOR - PROJECTION VERS 2030

marine 2030

marine 2030

© Marine nationale

La loi de programmation militaire (LPM) 2019-2025, qui s’appuie sur l’évolution du contexte géopolitique décrit dans la revue stratégique, vient d’être votée

test cente
test legende

par la représentation nationale. Elle définit les moyens nécessaires pour répondre aux enjeux actuels et futurs. Le renouvellement de la flotte est assuré et les lacunes capacitaires seront progressivement comblées. 

test image

Afin de fixer le cap à tous les marins, le chef d’état-major de la Marine, l’amiral Christophe Prazuck, a dévoilé son plan stratégique pour 2030 : le plan Mercator, du nom du célèbre cartographe flamand du XVIe siècle. Ce plan se décline en quatre « amers » : une marine d’emploi qui navigue sur toutes les mers du monde, une marine de combat qui s’appuie sur un test gauche

entraînement poussé, une marine en pointe qui innove pour conserver l’ascendant sur l’adversaire et, enfin, une marine qui compte sur chacun. Pour cela, il faut des marins épanouis tant dans leur métier qu’auprès de leurs familles. 

 

test

test encar blablablabla

blablablbalabla

Source : Marine nationale


PLAN MERCATOR - PROJECTION VERS 2030

marine 2030

marine 2030

© Marine nationale

La loi de programmation militaire (LPM) 2019-2025, qui s’appuie sur l’évolution du contexte géopolitique décrit dans la revue stratégique, vient d’être votée

test cente
test legende

par la représentation nationale. Elle définit les moyens nécessaires pour répondre aux enjeux actuels et futurs. Le renouvellement de la flotte est assuré et les lacunes capacitaires seront progressivement comblées. 

test image

Afin de fixer le cap à tous les marins, le chef d’état-major de la Marine, l’amiral Christophe Prazuck, a dévoilé son plan stratégique pour 2030 : le plan Mercator, du nom du célèbre cartographe flamand du XVIe siècle. Ce plan se décline en quatre « amers » : une marine d’emploi qui navigue sur toutes les mers du monde, une marine de combat qui s’appuie sur un test gauche

entraînement poussé, une marine en pointe qui innove pour conserver l’ascendant sur l’adversaire et, enfin, une marine qui compte sur chacun. Pour cela, il faut des marins épanouis tant dans leur métier qu’auprès de leurs familles. 

 

test

test encar blablablabla

blablablbalabla

Source : Marine nationale


PLAN MERCATOR - PROJECTION VERS 2030

marine 2030

marine 2030

© Marine nationale

La loi de programmation militaire (LPM) 2019-2025, qui s’appuie sur l’évolution du contexte géopolitique décrit dans la revue stratégique, vient d’être votée

test cente
test legende

par la représentation nationale. Elle définit les moyens nécessaires pour répondre aux enjeux actuels et futurs. Le renouvellement de la flotte est assuré et les lacunes capacitaires seront progressivement comblées. 

test image

Afin de fixer le cap à tous les marins, le chef d’état-major de la Marine, l’amiral Christophe Prazuck, a dévoilé son plan stratégique pour 2030 : le plan Mercator, du nom du célèbre cartographe flamand du XVIe siècle. Ce plan se décline en quatre « amers » : une marine d’emploi qui navigue sur toutes les mers du monde, une marine de combat qui s’appuie sur un test gauche

entraînement poussé, une marine en pointe qui innove pour conserver l’ascendant sur l’adversaire et, enfin, une marine qui compte sur chacun. Pour cela, il faut des marins épanouis tant dans leur métier qu’auprès de leurs familles. 

 

test

test encar blablablabla

blablablbalabla

Source : Marine nationale

S'abonner à Nouméa