Prise de commandement du bataillon de fusiliers marins Amyot d’Inville

publié le Vendredi 24 juin 2022

Prise de commandement du bataillon de fusiliers marins Amyot d’Inville

Prise de commandement du bataillon de fusiliers marins Amyot d’Inville

© Marine nationale

Le capitaine de corvette Serge Groutsch a pris le commandement du bataillon de fusiliers marins Amyot d’Inville le jeudi 23 juin 2022. Il succède au capitaine de frégate Frédéric Méar.

 

La cérémonie s’est déroulée à la préfecture maritime de Brest, en présence du drapeau de la demi-brigade de fusiliers marins (DBFM) et de sa garde. Elle a été présidée par le contre-amiral de Briançon, commandant la force maritime des fusiliers marins et commandos (FORFUSCO).

 

L’ensemble du personnel militaire et civil du bataillon était présent sur les rangs ainsi que les compagnies de fusiliers marins (CFM) qui lui sont rattachées (les CFM Morel, Bernier et Brière), situées respectivement à Sainte-Assise, Lanvéoc et Lann-Bihoué. De nombreuses délégations d’invités constituées de la FORFUSCO, des amicales de fusiliers marins de Brest et de Lorient et de la famille Amyot d’Inville ont assisté à cette cérémonie.

 

Les fusiliers marins sont les forces spécialisées de la Marine nationale pour les missions de défense militaire et d’interdiction maritime. 24h/24 et 7 jours sur 7, ils sont engagés au titre de la défense militaire et maritime du territoire pour défendre les sites sensibles de la marine, dont les installations liées à la dissuasion, et escorter les unités précieuses, en métropole et outre-mer. Leurs missions les amènent également à venir en appui aux opérations aéronavales, à participer au contrôle des espaces maritimes et à contribuer à la lutte contre les trafics illicites. Enfin, ils prennent part aux opérations interarmées à terre et à partir de la mer, comme les missions amphibies.

Prise de commandement du bataillon de fusiliers marins Amyot d’Inville

Source : Marine nationale


Prise de commandement du bataillon de fusiliers marins Amyot d’Inville

publié le Vendredi 24 juin 2022

Prise de commandement du bataillon de fusiliers marins Amyot d’Inville

Prise de commandement du bataillon de fusiliers marins Amyot d’Inville

© Marine nationale

Le capitaine de corvette Serge Groutsch a pris le commandement du bataillon de fusiliers marins Amyot d’Inville le jeudi 23 juin 2022. Il succède au capitaine de frégate Frédéric Méar.

 

La cérémonie s’est déroulée à la préfecture maritime de Brest, en présence du drapeau de la demi-brigade de fusiliers marins (DBFM) et de sa garde. Elle a été présidée par le contre-amiral de Briançon, commandant la force maritime des fusiliers marins et commandos (FORFUSCO).

 

L’ensemble du personnel militaire et civil du bataillon était présent sur les rangs ainsi que les compagnies de fusiliers marins (CFM) qui lui sont rattachées (les CFM Morel, Bernier et Brière), situées respectivement à Sainte-Assise, Lanvéoc et Lann-Bihoué. De nombreuses délégations d’invités constituées de la FORFUSCO, des amicales de fusiliers marins de Brest et de Lorient et de la famille Amyot d’Inville ont assisté à cette cérémonie.

 

Les fusiliers marins sont les forces spécialisées de la Marine nationale pour les missions de défense militaire et d’interdiction maritime. 24h/24 et 7 jours sur 7, ils sont engagés au titre de la défense militaire et maritime du territoire pour défendre les sites sensibles de la marine, dont les installations liées à la dissuasion, et escorter les unités précieuses, en métropole et outre-mer. Leurs missions les amènent également à venir en appui aux opérations aéronavales, à participer au contrôle des espaces maritimes et à contribuer à la lutte contre les trafics illicites. Enfin, ils prennent part aux opérations interarmées à terre et à partir de la mer, comme les missions amphibies.

Prise de commandement du bataillon de fusiliers marins Amyot d’Inville

Source : Marine nationale


Prise de commandement du bataillon de fusiliers marins Amyot d’Inville

publié le Vendredi 24 juin 2022

Prise de commandement du bataillon de fusiliers marins Amyot d’Inville

Prise de commandement du bataillon de fusiliers marins Amyot d’Inville

© Marine nationale

Le capitaine de corvette Serge Groutsch a pris le commandement du bataillon de fusiliers marins Amyot d’Inville le jeudi 23 juin 2022. Il succède au capitaine de frégate Frédéric Méar.

 

La cérémonie s’est déroulée à la préfecture maritime de Brest, en présence du drapeau de la demi-brigade de fusiliers marins (DBFM) et de sa garde. Elle a été présidée par le contre-amiral de Briançon, commandant la force maritime des fusiliers marins et commandos (FORFUSCO).

 

L’ensemble du personnel militaire et civil du bataillon était présent sur les rangs ainsi que les compagnies de fusiliers marins (CFM) qui lui sont rattachées (les CFM Morel, Bernier et Brière), situées respectivement à Sainte-Assise, Lanvéoc et Lann-Bihoué. De nombreuses délégations d’invités constituées de la FORFUSCO, des amicales de fusiliers marins de Brest et de Lorient et de la famille Amyot d’Inville ont assisté à cette cérémonie.

 

Les fusiliers marins sont les forces spécialisées de la Marine nationale pour les missions de défense militaire et d’interdiction maritime. 24h/24 et 7 jours sur 7, ils sont engagés au titre de la défense militaire et maritime du territoire pour défendre les sites sensibles de la marine, dont les installations liées à la dissuasion, et escorter les unités précieuses, en métropole et outre-mer. Leurs missions les amènent également à venir en appui aux opérations aéronavales, à participer au contrôle des espaces maritimes et à contribuer à la lutte contre les trafics illicites. Enfin, ils prennent part aux opérations interarmées à terre et à partir de la mer, comme les missions amphibies.

Prise de commandement du bataillon de fusiliers marins Amyot d’Inville

Source : Marine nationale


Prise de commandement du bataillon de fusiliers marins Amyot d’Inville

publié le Vendredi 24 juin 2022

Prise de commandement du bataillon de fusiliers marins Amyot d’Inville

Prise de commandement du bataillon de fusiliers marins Amyot d’Inville

© Marine nationale

Le capitaine de corvette Serge Groutsch a pris le commandement du bataillon de fusiliers marins Amyot d’Inville le jeudi 23 juin 2022. Il succède au capitaine de frégate Frédéric Méar.

 

La cérémonie s’est déroulée à la préfecture maritime de Brest, en présence du drapeau de la demi-brigade de fusiliers marins (DBFM) et de sa garde. Elle a été présidée par le contre-amiral de Briançon, commandant la force maritime des fusiliers marins et commandos (FORFUSCO).

 

L’ensemble du personnel militaire et civil du bataillon était présent sur les rangs ainsi que les compagnies de fusiliers marins (CFM) qui lui sont rattachées (les CFM Morel, Bernier et Brière), situées respectivement à Sainte-Assise, Lanvéoc et Lann-Bihoué. De nombreuses délégations d’invités constituées de la FORFUSCO, des amicales de fusiliers marins de Brest et de Lorient et de la famille Amyot d’Inville ont assisté à cette cérémonie.

 

Les fusiliers marins sont les forces spécialisées de la Marine nationale pour les missions de défense militaire et d’interdiction maritime. 24h/24 et 7 jours sur 7, ils sont engagés au titre de la défense militaire et maritime du territoire pour défendre les sites sensibles de la marine, dont les installations liées à la dissuasion, et escorter les unités précieuses, en métropole et outre-mer. Leurs missions les amènent également à venir en appui aux opérations aéronavales, à participer au contrôle des espaces maritimes et à contribuer à la lutte contre les trafics illicites. Enfin, ils prennent part aux opérations interarmées à terre et à partir de la mer, comme les missions amphibies.

Prise de commandement du bataillon de fusiliers marins Amyot d’Inville

Source : Marine nationale


Cérémonie de tradition de l'École des fusiliers marins à Ouistreham

publié le Jeudi 09 juin 2022

Cérémonie de tradition de l'École des fusiliers marins à Ouistreham

Cérémonie de tradition de l'École des fusiliers marins à Ouistreham

© Marine nationale

Le lundi 6 juin, l’École des fusiliers marins a organisé une cérémonie de tradition à Ouistreham. Cette cérémonie était présidée par M. Sébastien Lecornu, ministre des Armées, en présence de M. Thierry Mosimann, préfet du Calvados, de l’amiral Pierre Vandier chef d’état–major de la marine (CEMM), du contre-amiral Pierre de Briançon, commandant la force maritime des fusiliers marins et commandos, de Monsieur Romain Bail, maire de Ouistreham Riva-Bella et de personnalités civiles et militaires.

Chaque année, l’École des fusiliers marins (ECOFUS) et la force maritime des fusiliers marins et commandos (FORFUSCO), commémorent le Débarquement du 6 juin 1944 en Normandie. Ce jour-là, 177 Français, membres du 1er bataillon de fusiliers marins commandos (1er BFMC) débarquèrent sur les plages de Normandie en compagnie des commandos britanniques. Ces commandos français servirent sous le commandement du capitaine de corvette Philippe Kieffer. Léon Gautier, dernier survivant français du Débarquement, était présent lors de ce 78ème anniversaire. 

Durant cette cérémonie, la 70ème promotion du cours de quartiers-maîtres de la flotte (QMF) fusiliers a été baptisée du nom du Second Maître GUY, fusilier marin ayant participé aux raids de reconnaissance du LV Trépel sur les côtes hollandaises en 1944, et déclaré mort pour la France le 27 décembre 1947. Les élèves fusiliers ont également reçu leurs deux fourragères, aux couleurs de la Légion d’Honneur et de la croix de la Libération. 

Dix marins se sont ensuite vus distinguer par la remise de décorations militaires, témoignant de leur engagement au service de la Marine nationale et de la France. 

Enfin, cette cérémonie s’est achevée par la remise de bérets verts auprès du cours opérateurs commandos n°157, symbole de leur réussite au stage commando, puis par le traditionnel défilé des troupes.

Cérémonie de tradition de l'École des fusiliers marins à Ouistreham

Source : Marine nationale


Cérémonie de tradition de l'École des fusiliers marins à Ouistreham

publié le Jeudi 09 juin 2022

Cérémonie de tradition de l'École des fusiliers marins à Ouistreham

Cérémonie de tradition de l'École des fusiliers marins à Ouistreham

© Marine nationale

Le lundi 6 juin, l’École des fusiliers marins a organisé une cérémonie de tradition à Ouistreham. Cette cérémonie était présidée par M. Sébastien Lecornu, ministre des Armées, en présence de M. Thierry Mosimann, préfet du Calvados, de l’amiral Pierre Vandier chef d’état–major de la marine (CEMM), du contre-amiral Pierre de Briançon, commandant la force maritime des fusiliers marins et commandos, de Monsieur Romain Bail, maire de Ouistreham Riva-Bella et de personnalités civiles et militaires.

Chaque année, l’École des fusiliers marins (ECOFUS) et la force maritime des fusiliers marins et commandos (FORFUSCO), commémorent le Débarquement du 6 juin 1944 en Normandie. Ce jour-là, 177 Français, membres du 1er bataillon de fusiliers marins commandos (1er BFMC) débarquèrent sur les plages de Normandie en compagnie des commandos britanniques. Ces commandos français servirent sous le commandement du capitaine de corvette Philippe Kieffer. Léon Gautier, dernier survivant français du Débarquement, était présent lors de ce 78ème anniversaire. 

Durant cette cérémonie, la 70ème promotion du cours de quartiers-maîtres de la flotte (QMF) fusiliers a été baptisée du nom du Second Maître GUY, fusilier marin ayant participé aux raids de reconnaissance du LV Trépel sur les côtes hollandaises en 1944, et déclaré mort pour la France le 27 décembre 1947. Les élèves fusiliers ont également reçu leurs deux fourragères, aux couleurs de la Légion d’Honneur et de la croix de la Libération. 

Dix marins se sont ensuite vus distinguer par la remise de décorations militaires, témoignant de leur engagement au service de la Marine nationale et de la France. 

Enfin, cette cérémonie s’est achevée par la remise de bérets verts auprès du cours opérateurs commandos n°157, symbole de leur réussite au stage commando, puis par le traditionnel défilé des troupes.

Cérémonie de tradition de l'École des fusiliers marins à Ouistreham

Source : Marine nationale


Cérémonie de tradition de l'École des fusiliers marins à Ouistreham

publié le Jeudi 09 juin 2022

Cérémonie de tradition de l'École des fusiliers marins à Ouistreham

Cérémonie de tradition de l'École des fusiliers marins à Ouistreham

© Marine nationale

Le lundi 6 juin, l’École des fusiliers marins a organisé une cérémonie de tradition à Ouistreham. Cette cérémonie était présidée par M. Sébastien Lecornu, ministre des Armées, en présence de M. Thierry Mosimann, préfet du Calvados, de l’amiral Pierre Vandier chef d’état–major de la marine (CEMM), du contre-amiral Pierre de Briançon, commandant la force maritime des fusiliers marins et commandos, de Monsieur Romain Bail, maire de Ouistreham Riva-Bella et de personnalités civiles et militaires.

Chaque année, l’École des fusiliers marins (ECOFUS) et la force maritime des fusiliers marins et commandos (FORFUSCO), commémorent le Débarquement du 6 juin 1944 en Normandie. Ce jour-là, 177 Français, membres du 1er bataillon de fusiliers marins commandos (1er BFMC) débarquèrent sur les plages de Normandie en compagnie des commandos britanniques. Ces commandos français servirent sous le commandement du capitaine de corvette Philippe Kieffer. Léon Gautier, dernier survivant français du Débarquement, était présent lors de ce 78ème anniversaire. 

Durant cette cérémonie, la 70ème promotion du cours de quartiers-maîtres de la flotte (QMF) fusiliers a été baptisée du nom du Second Maître GUY, fusilier marin ayant participé aux raids de reconnaissance du LV Trépel sur les côtes hollandaises en 1944, et déclaré mort pour la France le 27 décembre 1947. Les élèves fusiliers ont également reçu leurs deux fourragères, aux couleurs de la Légion d’Honneur et de la croix de la Libération. 

Dix marins se sont ensuite vus distinguer par la remise de décorations militaires, témoignant de leur engagement au service de la Marine nationale et de la France. 

Enfin, cette cérémonie s’est achevée par la remise de bérets verts auprès du cours opérateurs commandos n°157, symbole de leur réussite au stage commando, puis par le traditionnel défilé des troupes.

Cérémonie de tradition de l'École des fusiliers marins à Ouistreham

Source : Marine nationale


Prix Armées - Jeunesse 2022 - La Marine de nouveau récompensée

publié le Lundi 30 mai 2022

Prix Armées - Jeunesse 2022 - La Marine de nouveau récompensée

Prix Armées - Jeunesse 2022 - La Marine de nouveau récompensée

© Marine nationale

Pour la 20ème édition du concours Armées – Jeunesse, la Marine a de nouveau brillé en remportant 2 des 8 prix lors d’une cérémonie organisée dans l’amphithéâtre Foch de l’École Militaire et présidée par le chef d’état-major des Armées.

 

Bravo Zulu à l’Ecole des fusiliers marins (ECOFUS) qui remporte le prix « découverte des armées » et au PAG La Résolue lauréat de celui du « développement durable ». Ce concours a vocation à récompenser la formation militaire ou l’organisme civil qui aura le mieux contribué à créer, développer ou renforcer le lien entre les armées et la jeunesse.

 

Le projet de l’ECOFUS

Développé dans le cadre du partenariat noué avec Agora Services, une association lorientaise spécialisée dans la formation et l’accompagnement professionnel, le projet a donné l’occasion à une dizaine de jeunes en situation de décrochage scolaire et en recherche d’emploi de participer à une formation, leur permettant de construire un projet professionnel réaliste via la découverte de différents corps de métiers.

Prônant la mixité sociale et l’esprit d’équipage, ces jeunes volontaires ont pu notamment découvrir une large facette du métier de fusilier marin et de ses valeurs durant leur passage à l’ECOFUS, organisé sur une dizaine de jours discontinus.

 

Le projet du PAG La Résolue

En Guyane, l’équipage du patrouilleur La Résolue a noué des liens forts avec une classe de terminales du lycée Balata de Cayenne afin de montrer l’action du bâtiment dans sa lutte contre la pêche illégale et pour préserver la biodiversité. Les marins de La Résolue ont ainsi sensibilisé les élèves aux problématiques liées aux ressources halieutiques, au développement durable et à l’environnement.

 

Pour concrétiser ces échanges, 2 élèves et leur professeur ont notamment embarqué à bord pour une sortie à la mer lors d’un tir de fusée et ont tourné un reportage vidéo pour partager leur expérience avec le reste de la classe. Une initiative avec une triple finalité :  éveiller les consciences concernant la pêche illégale et plus largement la gestion des ressources halieutiques, mieux comprendre les missions de la Marine sur le territoire et susciter – peut-être – de futures vocations.

 

Prix Armées - Jeunesse 2022 - La Marine de nouveau récompensée
Prix Armées - Jeunesse 2022 - La Marine de nouveau récompensée

Source : Marine nationale


Prix Armées - Jeunesse 2022 - La Marine de nouveau récompensée

publié le Lundi 30 mai 2022

Prix Armées - Jeunesse 2022 - La Marine de nouveau récompensée

Prix Armées - Jeunesse 2022 - La Marine de nouveau récompensée

© Marine nationale

Pour la 20ème édition du concours Armées – Jeunesse, la Marine a de nouveau brillé en remportant 2 des 8 prix lors d’une cérémonie organisée dans l’amphithéâtre Foch de l’École Militaire et présidée par le chef d’état-major des Armées.

 

Bravo Zulu à l’Ecole des fusiliers marins (ECOFUS) qui remporte le prix « découverte des armées » et au PAG La Résolue lauréat de celui du « développement durable ». Ce concours a vocation à récompenser la formation militaire ou l’organisme civil qui aura le mieux contribué à créer, développer ou renforcer le lien entre les armées et la jeunesse.

 

Le projet de l’ECOFUS

Développé dans le cadre du partenariat noué avec Agora Services, une association lorientaise spécialisée dans la formation et l’accompagnement professionnel, le projet a donné l’occasion à une dizaine de jeunes en situation de décrochage scolaire et en recherche d’emploi de participer à une formation, leur permettant de construire un projet professionnel réaliste via la découverte de différents corps de métiers.

Prônant la mixité sociale et l’esprit d’équipage, ces jeunes volontaires ont pu notamment découvrir une large facette du métier de fusilier marin et de ses valeurs durant leur passage à l’ECOFUS, organisé sur une dizaine de jours discontinus.

 

Le projet du PAG La Résolue

En Guyane, l’équipage du patrouilleur La Résolue a noué des liens forts avec une classe de terminales du lycée Balata de Cayenne afin de montrer l’action du bâtiment dans sa lutte contre la pêche illégale et pour préserver la biodiversité. Les marins de La Résolue ont ainsi sensibilisé les élèves aux problématiques liées aux ressources halieutiques, au développement durable et à l’environnement.

 

Pour concrétiser ces échanges, 2 élèves et leur professeur ont notamment embarqué à bord pour une sortie à la mer lors d’un tir de fusée et ont tourné un reportage vidéo pour partager leur expérience avec le reste de la classe. Une initiative avec une triple finalité :  éveiller les consciences concernant la pêche illégale et plus largement la gestion des ressources halieutiques, mieux comprendre les missions de la Marine sur le territoire et susciter – peut-être – de futures vocations.

 

Prix Armées - Jeunesse 2022 - La Marine de nouveau récompensée
Prix Armées - Jeunesse 2022 - La Marine de nouveau récompensée

Source : Marine nationale


Prix Armées - Jeunesse 2022 - La Marine de nouveau récompensée

publié le Lundi 30 mai 2022

Prix Armées - Jeunesse 2022 - La Marine de nouveau récompensée

Prix Armées - Jeunesse 2022 - La Marine de nouveau récompensée

© Marine nationale

Pour la 20ème édition du concours Armées – Jeunesse, la Marine a de nouveau brillé en remportant 2 des 8 prix lors d’une cérémonie organisée dans l’amphithéâtre Foch de l’École Militaire et présidée par le chef d’état-major des Armées.

 

Bravo Zulu à l’Ecole des fusiliers marins (ECOFUS) qui remporte le prix « découverte des armées » et au PAG La Résolue lauréat de celui du « développement durable ». Ce concours a vocation à récompenser la formation militaire ou l’organisme civil qui aura le mieux contribué à créer, développer ou renforcer le lien entre les armées et la jeunesse.

 

Le projet de l’ECOFUS

Développé dans le cadre du partenariat noué avec Agora Services, une association lorientaise spécialisée dans la formation et l’accompagnement professionnel, le projet a donné l’occasion à une dizaine de jeunes en situation de décrochage scolaire et en recherche d’emploi de participer à une formation, leur permettant de construire un projet professionnel réaliste via la découverte de différents corps de métiers.

Prônant la mixité sociale et l’esprit d’équipage, ces jeunes volontaires ont pu notamment découvrir une large facette du métier de fusilier marin et de ses valeurs durant leur passage à l’ECOFUS, organisé sur une dizaine de jours discontinus.

 

Le projet du PAG La Résolue

En Guyane, l’équipage du patrouilleur La Résolue a noué des liens forts avec une classe de terminales du lycée Balata de Cayenne afin de montrer l’action du bâtiment dans sa lutte contre la pêche illégale et pour préserver la biodiversité. Les marins de La Résolue ont ainsi sensibilisé les élèves aux problématiques liées aux ressources halieutiques, au développement durable et à l’environnement.

 

Pour concrétiser ces échanges, 2 élèves et leur professeur ont notamment embarqué à bord pour une sortie à la mer lors d’un tir de fusée et ont tourné un reportage vidéo pour partager leur expérience avec le reste de la classe. Une initiative avec une triple finalité :  éveiller les consciences concernant la pêche illégale et plus largement la gestion des ressources halieutiques, mieux comprendre les missions de la Marine sur le territoire et susciter – peut-être – de futures vocations.

 

Prix Armées - Jeunesse 2022 - La Marine de nouveau récompensée
Prix Armées - Jeunesse 2022 - La Marine de nouveau récompensée

Source : Marine nationale

S'abonner à Fusiliers marins et commandos marine