1ère cérémonie des couleurs et prise de commandement à bord de La Résolue

Publié le 31 Mai 2017 à 16:44

© Marine nationale

Le 30 mai 2017, à Boulogne-sur-Mer, la Marine Nationale a procédé à la prise d’armement du Patrouilleur Léger Guyanais (PLG) La Résolue. A cette occasion, le VA Antoine Beaussant, directeur de la CPPE (commission permanente des programmes et des essais), a fait reconnaître comme commandant le lieutenant de vaisseau Antoine de Rodellec. La cérémonie s’est déroulée en présence d’Alicia Aylies, Miss Guyane 2016 et Miss France 2017, marraine du bâtiment.

Notifié en décembre 2014 par la Direction Générale de l’Armement (DGA) à l’industriel SOCARENAM, le programme PLG vise à assurer le remplacement progressif, sur le théâtre d’opérations guyanais, de La Capricieuse et La Gracieuse, deux patrouilleurs de type P400 respectivement mis en service en 1986 et 1987. Il  s’inscrit donc dans la dynamique de renouvellement des moyens navals de la Marine nationale. La Résolue est le deuxième patrouilleur léger guyanais, qui rejoindra dans les prochaines semaines son sister-ship La Confiance, admise au service actif le 27 avril dernier par l'amiral Prazuck, chef d'état-major de la Marine.

En savoir plus sur La Résolue

Ce patrouilleur polyvalent prend en compte les particularités environnementales et opérationnelles du théâtre guyanais. Avec son tirant d’eau inférieur à 3,20 mètres, il évoluera en haute mer mais aussi dans les eaux peu profondes de la région. Long de 60,80 mètres pour une largeur de 9,55 mètres et un déplacement de 750 tonnes environ, le PLG La Résolue est armé par 24 marins et peut accueillir jusqu’à 38 personnes. Il dispose en outre de capacités de projection de forces, avec une drome puissante, et de moyens de coercition, avec un canon de 20mm téléopéré. Il assurera, dans les eaux guyanaises, des missions de souveraineté, de défense maritime du territoire et d’action de l’Etat en mer et participera en particulier à la protection du centre spatial Kourou, à la police des pêches et à la lutte contre le narcotrafic. Il pourra en outre assurer des opérations de sauvetage, d’assistance aux navires en difficulté et de lutte contre la pollution. Fin juin, La Résolue quittera Boulogne pour qualifier son équipage.

 

Biographie du LV Antoine de Rodellec du Porzic

Entré à l’Ecole Navale en 2005 sur titre, le lieutenant de vaisseau de Rodellec du Porzic a fait une première affectation d’un an sur la frégate de surveillance (FS) Ventôse en Martinique comme volontaire officier aspirant - chef de quart, avant d’être affecté sur le P400 L’Audacieuse en Guyane en 2008 comme officier opérations puis second. En 2010, il est affecté comme chef de service SIC (système d’information et de commandement) et officier de quart opérations sur la FLF (frégate de type Lafayette) Guépratte, où il participe à deux missions Atalante (lutte contre la piraterie dans le nord de l’océan Indien), et Harmattan (opération de surveillance au large de la Libye pendant la guerre civile libyenne). A l’issue de l’ESCAN (école des systèmes de combat d’armes navales, il est affecté comme chef de service SIC et officier de quart opérations sur la frégate anti-sous-marine (FASM) Latouche-Tréville à Brest, où il participe à de nombreux exercices OTAN de lutte anti sous-marine. Il rejoint ensuite, pendant un an, la frégate de surveillance Nivôse à la Réunion comme commandant adjoint opérations et réalise une mission dans les terres australes et antarctiques françaises ainsi qu’une mission en Task Force 150 au cours de laquelle il participe à une saisie d’héroïne. Le bâtiment étant en construction à Boulogne, il fait un passage à l’état-major interarmées de Cayenne, puis est désigné comme commandant et rejoint l’équipage en décembre 2016.

Vos réactions: 
Moyenne: 4 (3 votes)
Envoyer