Chammal : Le commandant la force de l’aéronautique navale sur la base aérienne projetée au Levant

Publié le 16 Mai 2017 à 11:00

© Marine nationale

Le 9 mai 2017, le vice-amiral Bruno Thouvenin, commandant la force de l’aéronautique navale (ALAVIA), s’est rendu sur la base aérienne projetée (BAP) au Levant où il a pu rencontrer les unités qui y sont déployées.

Il a ainsi constaté, in situ, la qualité de la coopération entre l’armée de l’Air et la Marine nationale dans le cadre du plot mixte, mis en place le 31 mars 2017, comprenant quatre Rafale Air et quatre Rafale Marine sur une même emprise aéronautique. Il a rencontré l’équipage de l’Atlantique 2 (ATL2), présent sur la BAP depuis le mois de février 2016, ainsi que les marins du détachement protection.

Grâce aux échanges fructueux avec les pilotes et les techniciens, l’amiral Thouvenin a mesuré la pertinence de l’outil de combat que constitue la BAP. Il a pu apprécier le haut niveau d’intégration interarmées, et approfondir avec ses interlocuteurs les défis opérationnels et techniques que l’intense activité aérienne oblige à relever. Cette visite a enfin permis de renforcer les liens qui unissent les armées engagées dans la lutte contre Daesh.

Lancée depuis le 19 septembre 2014, l’opération Chammal représente la participation française à l’OIR (Operation Inherent Resolve) et mobilise aujourd’hui près de 1 200 militaires. A la demande du gouvernement irakien et en coordination avec les alliés de la France présents dans la région, l’opération Chammal repose sur deux piliers complémentaires : un pilier « formation », au profit d’unités de sécurité nationales irakiennes et un pilier «  appui », consistant à soutenir l’action des forces locales engagées au sol contre Daech et à frapper les capacités militaires du groupe terroriste par l’action combinée des moyens aériens déployés, de la TF Wagram et des bâtiments de la Marine.

Vos réactions: 
Moyenne: 4 (3 votes)
Envoyer