Ravitaillement du Nivôse aux Kerguelen

Publié le 2 Décembre 2016 à 10:45

© Marine nationale

Le 28 novembre 2016, alors que la frégate de surveillance Nivôse continue sa patrouille dans les eaux des Kerguelen, un mouillage un peu particulier a eu lieu devant Port aux Français.

Afin de consolider sa capacité à durer sur zone, et en étroite coopération avec les TAAF1, la frégate a été ravitaillée en gasoil par le district de Kerguelen. Cette opération, rendue délicate par une météo changeante et la proximité de la côte, a bénéficié du retour d’expérience acquis lors du déploiement précédent où un branchement sans récupération de gasoil avait été mis en place avec succès.

Premier ravitaillement par le système de manche flottante

L’engagement du chef de district de Kerguelen (ancien officier du Nivôse) et des marins détachés pour un an auprès des TAAF a également été particulièrement utile pour la réalisation de cette première. Aucun bâtiment de la Marine nationale ne s’était encore ravitaillé dans les Terres Australes selon cette méthode.

Cette augmentation de l’autonomie du Nivôse, déployé pour une mission de 39 jours sans escale, s’est révélée utile puisque, dès le ravitaillement terminé, la frégate a reçu l’ordre de transiter à vitesse élevée pour aller identifier un possible pêcheur illégal.

La France déploie en océan Indien une capacité militaire et navale permanente grâce notamment aux commandements interarmées et aux forces prépositionnées, qui perpétuent une présence française datant de plusieurs siècles. Cependant, la dégradation de la situation sécuritaire interne et les rivalités croissantes entre certains États riverains peuvent mettre en péril la stabilité de cette région. L’océan Indien est plus que jamais une « zone de contacts ». 

Retrouvez un dossier complet sur l’Océan Indien

1 Terres Australes et Antarctiques Françaises

Source: Marine nationale
Droits: Marine nationale

 

Vos réactions: 
Moyenne: 4.6 (9 votes)
Envoyer