L’amiral Rogel part vers d’autres horizons

Publié le 12 Juillet 2016 à 15:00

© Marine nationale

Du 7 au 12 juillet 2016, l’amiral Rogel, chef d’état-major de la Marine (CEMM) s’est rendu à Paris, Brest et Toulon, à la rencontre des marins, dont il est le chef depuis 5 ans. 

Le 7 juillet 2016, au Ministère de la Défense, à Paris (Balard), l’Amiral Rogel s’est exprimé devant l’état-major de la Marine, dressant le bilan de ces 5 années et y exposant les enjeux d’aujourd’hui et de demain. Le CEMM a souligné l’engagement sans faille des marins au quotidien, au service des opérations comme de la construction de l’avenir.

A l’occasion d’un cocktail, le général Pierre de Villiers, chef d’état-major des armées (CEMA) a souhaité rendre hommage à l’Amiral Rogel pour son travail, ses qualités humaines et son engagement au service de l’interarmées. L’Amiral Rogel a remercié, à son tour, l’ensemble des acteurs du ministère (l’état-major des armées, l’armée de terre, l’armée de l’air, la direction générale de l’armement, le secrétariat général pour l’administration, les directions et services du ministère) pour leur soutien tout au long de son mandat de CEMM.

 Le 8 juillet 2016, l’amiral Bernard Rogel a rendu une dernière visite aux marins de Brest, Lorient et Cherbourg avant de quitter son poste. Les honneurs lui ont été rendus à l’occasion d’une cérémonie de prise d’armes dans la cour de la préfecture maritime de l’Atlantique. Cette cérémonie était suivie d’une revue navale dans le port militaire. Le patrouilleur de haute mer (PHM) Commandant L’Herminier a tiré 19 coups de canon de salut en son honneur.

Les 11 et 12 juillet 2016, à Toulon, le départ de l’amiral Bernard Rogel, chef d’état-major de la Marine, a été marqué par un tour de rade, ainsi qu’une cérémonie à bord du porte-avions Charles de Gaulle, en présence de nombreux chefs d’état-major de marines étrangères, souhaitant être présents à cet événement.

« Au moment de quitter le bord, je souhaite vous dire que nous avons aujourd’hui et que nous aurons demain une très belle Marine. Vous en êtes les acteurs et les bâtisseurs. J’ai toute confiance dans l’avenir de la Marine, car je sais votre capacité d’adaptation, votre ténacité et votre sens du bien commun. Je vous invite à continuer à mettre votre énergie au service des opérations et de la préparation de l’avenir, comme vous l’avez fait jusque-là. L’amiral Prazuck prend demain la manoeuvre. Je lui accorde la plus grande confiance pour tenir la barre de la Marine nationale. »

L’Amiral Rogel aura marqué des générations de marins. Nous lui souhaitons bonne mer et bon vent !

 

Vos réactions: 
Moyenne: 4.1 (8 votes)
Envoyer