Déploiement du Beautemps-Beaupré au Liban

Publié le 24 Mars 2016 à 15:28

© Marine nationale

Le bâtiment hydrographique et océanographique (BHO) Beautemps-Beaupré vient de terminer son déploiement hydrographique au large du Liban débuté le 2 février 2016. De Tripoli à Naqurah en passant par le port de Beyrouth et ses approches, le Beautemps-Beaupré est intervenu du nord au sud sur toute l’étendue des côtes libanaises. Les travaux effectués, tant à terre qu’en mer, que ce soit avec le navire, ses vedettes hydrographiques ou des équipes à terre, ont permis de découvrir de nouvelles épaves, de mettre à jour les différentes cartes marines, modifier les lignes d’isobathes et ainsi d’améliorer la sécurité de la navigation dans les ports et leurs accès depuis le large. Doté de capacités pour la réalisation de levés hydrographiques côtiers, le Beautemps-Beaupré a également complété la connaissance bathymétrique et océanographique au large du Liban, grâce à ses moyens hauturiers.
 
Durant ce déploiement, l’équipage du BHO et le détachement du SHOM ont développés des partenariats avec différentes entités. Tout d’abord avec la marine libanaise et le service hydrographique libanais (SHMAL), en plein essor, qui ont fourni un soutien logistique et humain du début à la fin des opérations, facilitant également les autorisations de travaux dans les eaux territoriales. Puis avec le CNRS libanais (Centre National de Recherche Scientifique) dans le cadre d’une coopération scientifique et d’échanges de données qui se traduira par le déplacement en France d’un de ses représentants au cours de l’année 2016.
Le BHO a également contribué au bon déroulement des manœuvres  amphibies réalisées par le BPC Mistral dans le cadre de la relève de l’opération Daman en mars dernier. Un chenal d’accès a été cartographié vers le port de Naqurah, car la topographie du fond sous-marin y était jusqu’alors inconnue. Ces résultats profiteront directement à la force intérimaire des nations unies au Liban (FINUL) ainsi qu’aux opérations de relèves par voie maritime ou aux exercices amphibies qui sont réalisés dans le cadre de l’opération Daman.
 
Enfin, le BHO a partagé son expérience et ses résultats, le temps d’une escale commune à Chypre, avec le BBPD Achéron et son détachement de la flottille amphibie.
 
C’est le  11 mars 2016 que le Beautemps-Beaupré a quitté les eaux libanaises pour se diriger vers la méditerranée occidentale, proche de la Corse, pour y effectuer cette fois-ci une mission océanographique de caractérisation des mouvements de masse d’eau dans cette zone.
Source: Marine nationale
Droits: Marine nationale
Vos réactions: 
Moyenne: 5 (7 votes)
Envoyer