Modernisation - IPER d’adaptation et M51

Publié le 25 Juin 2015 à 10:20

Le missile intercontinental M51 permet une amélioration significative de la portée et de la précision de frappe, tout en offrant une souplesse plus grande de mise en œuvre. © Alain Monot / MN

 

Conduit par la direction générale de l’armement (DGA) au profit de la FOST, le programme M51 contribue au renouvellement de la composante sous-marine. Succédant à la génération des M45, le missile intercontinental M51 permet une amélioration significative de la portée et de la précision de frappe, tout en offrant une souplesse plus grande de mise en œuvre. Ce nouveau vecteur spatial de plus de 50 tonnes a une portée intercontinentale au terme d’un vol à très haute altitude. Ces améliorations mettent à sa portée toutes les terres émergées tout en augmentant le pouvoir de « dilution » des sous-marins dans de plus vastes zones. Les SNLE de type Le Triomphant seront tous à terme au standard du nouveau missile intercontinental à têtes nucléaires M51.

IPER d'Adaptation

Le capitaine de frégate S, commandant le Triomphant témoigne : « Le SNLE Le Triomphant a quitté le bassin 8 de la base navale de Brest le 14 avril 2015 pour rejoindre la base opérationnelle de l’Ile Longue. Pendant 20 mois, le sous-marin a subi des travaux d’une exceptionnelle intensité, conduits par la direction générale de l’armement (DGA) et le service de soutien de la flotte (SSF), les maîtres d’ouvrage ; mais également par DCNS, le maître d’œuvre, et ses entreprises partenaires.

Cette refonte est menée à l’occasion d’une indisponibilité périodique pour entretien et réparations (IPER) qui intervient tous les 7 à 8 ans et comporte la révision complète des équipements et de la coque, ainsi que le rechargement du cœur nucléaire.

Cette IPER avait pour but de permettre au bâtiment de mettre en œuvre le nouveau missile balistique M51, en lieu et place du M45. Le sous-marin a également été doté d'un nouveau système de combat tactique SYCOBS, système commun avec les SNA Barracuda, et d'un nouveau système global de navigation (SGN-3E).

Le Triomphant est le second SNLE adapté au M51 au cours d'une IPER dite « d'adaptation ». Le Vigilant avait subi le même traitement entre 2010 et 2013, et le prochain sera le Téméraire à partir de 2016. Le Terrible, quant à lui, a été conçu pour recevoir le système d'armes de dissuasion M51 dès sa construction.»

 

« La mission de dissuasion doit être crédible pour être efficace. Cette crédibilité repose sur la recherche constante du plus haut niveau de performances dans la conception technique, l’entretien et la mise en œuvre de l’outil de dissuasion. » Amiral Bernard Rogel, CEMM - Brest, le 15 décembre 2014

Source: Marine nationale
Droits: Marine nationale

 

Vos réactions: 
Moyenne: 4 (3 votes)
Envoyer