Le patrouilleur Arago reprend la mer

Publié le 22 Octobre 2021 à 15:01

© Marine nationale

Mi-octobre, après plusieurs semaines d’arrêt technique, le patrouilleur Arago et son équipage ont repris la mer. Dans un contexte sanitaire compliqué, cette longue période d’indisponibilité a permis la réalisation d’importants travaux préventifs sur les moteurs, et ainsi de regagner du potentiel indispensable pour les déploiements à venir. 

 

Le 14 octobre, il est donc temps pour l’équipage de reprendre l’entraînement. Après l’appareillage depuis la base navale de Papeete, la matinée fut marquée par un exercice de treuillage avec le concours d’un hélicoptère Dauphin de la Flottille 35F. L’activité s’est poursuivie par un mouillage en baie de Cook, au nord de l’île de Moorea. Enfin l’après-midi, un exercice de visite a permis d’entrainer les équipes du bord aux actions de police des pêches, fréquemment menées par l’Arago dans le cadre de ses missions de protection de la zone économique exclusive de Polynésie française. 

Cette journée a permis à l’équipage d’intégrer les nouveaux arrivants tout en se préparant aux prochaines missions. Elle a également permis à plusieurs militaires des FAPF, embarqués pour l’occasion, de découvrir le fonctionnement d’un navire à la mer.

Les 900 militaires des Forces armées en Polynésie française (FAPF) constituent un dispositif interarmées prépositionné à dominante marine, qui, avec les Forces armées en Nouvelle Calédonie (FANC), a pour principale mission d’assurer la souveraineté de la France sur le « théâtre Asie Pacifique » et de positionner la France comme nation riveraine. Pouvant être renforcé ponctuellement par des éléments de métropole, il permet à la France d’intervenir en cas de catastrophe naturelle, de lutter contre les menaces grandissantes comme les trafics illégaux, d’affirmer son attachement au droit international et à la liberté de navigation, et d’animer la coopération militaire régionale avec l’ensemble des pays riverains de la zone Pacifique.

 

 

Vos réactions: 
Moyenne: 5 (1 vote)
Envoyer