Un nouveau commandant pour le MICA Center

Publié le 14 Septembre 2021 à 11:24

© Marine nationale

Le jeudi 2 septembre 2021, le vice-amiral d’escadre (VAE) Olivier Lebas, préfet maritime, commandant de la zone maritime de l’arrondissement maritime de l’Atlantique, a fait reconnaître dans la cour d’honneur de la préfecture maritime le capitaine de frégate (CF) Éric JASLIN comme nouveau commandant du Maritime International Cooperation and awareness (MICA) Center.

Le CF Jaslin succède ainsi au capitaine de corvette (CC) Gilles Chehab, qui a commandé le MICA center de 2018 à 2021. Ce temps de commandement a été marqué par une montée en puissance et en notoriété du MICA Center, au niveau national et mondial.

Le CF Éric Jaslin est entré dans la marine en 1995 en tant qu’officier de réserve en situation d’activité. Reçu au concours de l’École militaire de la flotte, il intègre l’Ecole navale en 1997. Ayant choisi la spécialité de canonnier, il connaît des affectations sur différents bâtiments de surface en métropole et en outre-mer de 2000 à 2004, avant d’être breveté à l’École des systèmes de combat et armes navals. 

Chef du service Armes de la frégate anti-sous-marine Georges Leygue à compter de 2005, il accompagne la formation de deux promotions d’élèves officiers lors des missions Jeanne d’Arc de 2005 à 2007, prenant part au passage à des opérations de lutte contre les narcotrafics dans les Caraïbes.

Affecté en tant qu’officier d’échange au sein de l’école de formation des élèves officiers anglais au Britannia Royal Naval College, il y occupe les fonctions d’officier de liaison auprès de la Royal Navy et embarque sur les porte-aéronefs HMS Illustrious et HMS Ark Royal

Devenu commandant en second du PHM Lieutenant de vaisseau Le Hénaff, il prend part aux opérations Corymbe dans le golfe de Guinée et Harmattan au large de la Libye. De 2011 à 2012, il commande le bâtiment-école Léopard et le groupe des bâtiments-école, avant d’être affecté au sin de la division opérations de l’état-major de la Force maritime des fusiliers marins et commandos Marine. 

Directeur adjoint du Groupe de transformation et de renfort (GTR) FREMM de Brest de 2014 à 2016, il est déployé au sein du détachement français et du Coalition strategy planning group de l’United States central command dans le cadre de l’opération Inherent Resolve et de son volet Chammal. 

Il devient ensuite directeur adjoint de l’École d’application des officiers de Marine au sein de l’École navale, avant d’être affecté à Naples en tant qu’officier de liaison marine auprès de l’état-major de la Sixième Flotte américaine.

Marié et père de trois enfants, le CF Eric Jaslin est chevalier de l’ordre national du mérite, titulaire de la croix du combattant, de la médaille de la défense nationale échelon or avec étoile de bronze, de la médaille commémorative française avec agrafes « Afghanistan » et « Libye » et du Titre de Reconnaissance de la Nation.

Créé en 2016, le MICA Center veille sur le trafic maritime à l’échelle mondiale et recense les événements affectant la sûreté maritime. Il assure une veille permanente de façon à traiter et diffuser en temps réel les alertes touchant la sûreté des espaces maritimes. L’information utile est transmise vers les navires pour leur permettre de réagir en conséquence, ainsi que vers les centres chargés du déclenchement d’une éventuelle intervention.

Le MICA Center est aussi un centre d’analyse qui évalue la situation sécuritaire des espaces maritimes grâce aux signalements volontaires des différents acteurs de la communauté maritime mondiale. Seul centre européen à vocation mondiale, il offre aujourd’hui à la marine marchande de très nombreuses recommandations et publie dans son rapport annuel un bilan de qualité sur l’état de l’insécurité maritime à travers le monde. 

Le temps de commandement du CC Gilles Chehab a été marqué par la montée en puissance du MICA Center. Créé deux ans plus tôt, ce dernier était jusqu’alors peu connu du monde maritime. Sa place sur la scène nationale et internationale s’est vue renforcée et consolidée pour en faire un acteur incontournable de la sécurité maritime. Le CC Chehab s’est notamment employé méthodiquement à nouer des relations de confiance avec un maximum d’acteurs du monde maritime, notamment armateurs et assureurs, afin de bâtir un outil de veille, d’expertise et d’alerte au plus proche de leurs attentes.

 

 

 

Vos réactions: 
Moyenne: 5 (1 vote)
Envoyer