Prise de commandement du Groupement aéronautique militaire de Faa’a

Publié le 23 Juin 2021 à 17:22

© Marine nationale

Le 7 juin 2021, le contre-amiral Jean-Mathieu Rey, commandant la zone Asie-Pacifique et les Forces armées en Polynésie française (FAPf), a fait reconnaitre le capitaine de frégate Emmanuel Berton comme le premier commandant du Groupement aéronautique militaire (GAM) de Faa’a, formation de l’aéronautique navale créée le 1er janvier 2021.

 

Au cours de la cérémonie, le contre-amiral Rey a remis au nouveau commandant du GAM le fanion de sa formation, marquant symboliquement la création de cette unité. Au sein des FAPf, le GAM Faa’a coordonne l’action des unités des différentes armées, des services et directions pour la réussite des missions aériennes des forces armées en Polynésie française.

Admis à l’École Navale en 1998, il valide sa formation d’officier à bord du Porte-hélicoptères (PH) Jeanne d’Arc dans le cadre de l’École d’application des Officiers de Marine (EAOM 2000-2001). Au cours de cette formation, il choisit de se spécialiser comme pilote de l’aéronautique navale.

Après un tronc commun « avion » à Salon-de-Provence puis à Cognac, il choisit d’intégrer la composante « hélicoptère ». Il est breveté pilote en 2005 après une formation initiale au sein de l’Ecole d’application de l’aviation légère de l’armée de Terre (EAALAT) à Dax, et une spécialisation « hélicoptères embarqués » à Lanvéoc.

En 2005, promu lieutenant de vaisseau, il tient le poste de pilote opérationnel sur Dauphin N du détachement de service public de Cherbourg, armé par la flottille 35F, et participe à plus de 100 opérations de sauvegarde de vie humaine en Manche et Mer du Nord.

En 2006, il rejoint la flottille 36F basée à Hyères, au sein de laquelle il obtient la qualification de commandant d’aéronef toutes missions sur Panther, et assure successivement les fonctions d’adjoint puis chef de détachement embarqué, réalisant de nombreuses missions de lutte contre les trafics illicites, des Antilles à l’océan Indien, en passant par la Méditerranée.

En 2010 il est affecté à bord du Porte hélicoptères amphibie (PHA) Mistral en qualité de commandant adjoint aviation. Il est également formateur dans le cadre de la mission EAOM 2010-2011, puis dirige un certain nombre de missions de combat héliportées depuis le Mistral en Libye dans le cadre de l’opération HARMATTAN.

En 2011, il retrouve la flottille 36F en tant que commandant adjoint opérations, planifiant les déploiements des Panther sur les frégates, formant et préparant le personnel navigant des détachements embarqués à l’ensemble de leurs missions.

En 2012, promu capitaine de corvette, il occupe successivement le poste de commandant en second puis de commandant de la flottille 35F sur la Base d’aéronautique navale (BAN) de Hyères. Il supervise ainsi les détachements isolés de service public du Touquet et de La Rochelle, le détachement stationné à Tahiti, et fournit également la « composante hélicoptère » du groupe aérien embarqué sur le porte-avions Charles de Gaulle.

En 2016, il rejoint la Direction du personnel militaire de la Marine (DPMM) à Tours, où il exerce les fonctions de chef de section coordination/pilotage au sein du bureau « gestion des officiers mariniers et équipages de la flotte et des marins des ports » (PM2). A ce titre, il élabore les politiques de sélection des officiers mariniers pour toutes les étapes de leur cursus professionnel. 

Promu capitaine de frégate en 2018, il retrouve le domaine des opérations aéromaritimes en 2019 en tant que commandant adjoint opérations et officier de sécurité aéronautique de la BAN de Hyères.

Marié et père d’un garçon de 6 ans, le capitaine de frégate Emmanuel Berton est né le 14 septembre 1978 à Châlons-en-Champagne.

Le capitaine de frégate Emmanuel Berton est chevalier de l’ordre national du mérite.

 

Vos réactions: 
Moyenne: 5 (1 vote)
Envoyer