Dernière cérémonie des couleurs pour le La Motte-Picquet

Publié le 16 Octobre 2020 à 18:53

© Marine nationale

La frégate type F70 anti-sous-marine La Motte-Picquet sera retirée définitivement du service fin novembre 2020 et la coque sera alors transférée à l'autorité maritime locale sous la garde du service des moyens portuaires de la base navale de Brest.

La dernière cérémonie des couleurs s’est déroulée le 13 octobre 2020 au bassin 3 de Pontaniou, sous l'autorité du vice-amiral Arnaud Provost Fleury, adjoint organique à Brest de l'Amiral commandant la Force d'Action Navale.

A cette occasion, l'historique du Comte Picquet de la Motte a été présenté ainsi que les bâtiments militaires ayant porté ce nom. Le partenariat, prospère, avec la ville de Rennes, ville marraine de la frégate a été évoqué et l'Amiral Provost Fleury a conclu cette cérémonie par ce texte alliant passé, présent et avenir, montrant, par là même, la nécessité de continuité au service de la Nation. "C'est le pont d'un valeureux guerrier et serviteur de la Patrie qui nous accueille, tous ici rassemblés aujourd’hui. Nous allons rentrer dans quelques instants pour la dernière fois les couleurs qu'il a portées et que ses équipages successifs ont protégées et servies tout au long de ces 32 années. Il nous revient désormais la charge de conserver et garder la mémoire de leur exemple, jusqu'au jour où pourra renaître à nouveau le nom de cette fière et glorieuse unité".

Un peu d’histoire

Le Comte Picquet de la Motte, connu sous le nom de La Motte-Picquet s'est illustré dans de nombreux combats navals contre la flotte anglaise au 18ème siècle. Lors de la guerre d'Indépendance des Etats-Unis, il reçoit de l'Amiral Hyde Parker, commandant une escadre de la flotte anglaise, une lettre de félicitations après avoir, avec seulement trois vaisseaux, mis en déroute l'escadre anglaise. Il s'éteint le 10 juin 1791 à Brest à 71 ans après 52 ans de service, 34 campagnes, 10 combats et 6 blessures.

Le nom La Motte-Picquet a été porté par un aviso à hélice du 19ème siècle et un croiseur léger, rendu célèbre par la plus grande victoire navale française du 20ème siècle, lors du combat de Koh Chang contre la flotte du Siam le 17 janvier 1941.

Vos réactions: 
No votes yet
Envoyer