Un premier commandant pour le SNA Suffren équipage rouge

Publié le 18 Septembre 2020 à 18:10

© Marine nationale

Le 15 septembre 2020, le capitaine de vaisseau (CV) Pierre Rialland, commandant l’escadrille des sous-marins nucléaires d’attaque a fait reconnaître le capitaine de frégate (CF) Sébastien Cousin comme commandant du sous-marin nucléaire d’attaque (SNA) Suffren équipage rouge.

Originaire de Charente-Maritime, le CF Cousin entre à l’Ecole navale en 2001 et rejoint les forces sous-marines en 2005. Il sert sur sous-marin nucléaire d’attaque, sous-marin nucléaire lanceur d’engin et sur sous-marins d’attaque britanniques comme officier d’échange à Faslane. Il opère sur les théâtres atlantique, méditerranéen et océan Indien et participe notamment aux missions Agapanthe et Barkhane. Il commande le bâtiment école Lion en 2008 puis le SNA Améthyste en 2019.

Lors de son discours, le CV Rialland a tout d’abord invité les marins du Suffren à ne pas quitter de vue l’horizon des forces sous-marines d’attaque qui est tourné vers la mise en service des sous-marins du programme Barracuda. Il a ensuite souligné l’honneur fait aux forces sous-marines en attribuant le nom prestigieux de Suffren à la première unité du projet Barracuda. Il a rappelé l’importance de la qualité de leur entrainement à venir, qu’ils mèneront prochainement sur simulateur, puis en mer, pour conduire avec rigueur et en sécurité la fin des essais et la période de vérification des capacités militaires (VCM) du nouveau bâtiment.

A propos du SNA Suffren

Le Suffren est le premier de la série des six sous-marins du programme Barracuda qui remplaceront les SNA de classe Rubis. Armé par un équipage de 63 marins, doté de missiles de croisière navals (MdCN), de la nouvelle torpille lourde F21 et de missiles antinavires (SM39 Exocet), il possède également une capacité accrue de mise en œuvre de forces spéciales. Son port base est Toulon.

Vos réactions: 
Moyenne: 5 (3 votes)
Envoyer