Le BSAM Rhône en mission au Groenland

Publié le 11 Août 2020 à 14:14

© Marine nationale

Virtute duce, comite fortuna (avec la fortune pour compagne et le courage pour guide). À la devise du BSAM Rhône pourrait aujourd’hui se rajouter A mari usque ad mare (depuis la mer jusqu’à la mer).

En effet, les capacités du Rhône n’étaient plus à évaluer, et pourtant, loin derrière le sillage du passage du Nord-Est, le BSAM a quitté la rade de Brest le 3 août 2020 en direction des hautes latitudes et leurs mers glacées.

Après avoir parcouru plus de 1 500 nautiques en océan Atlantique Nord, le Rhône a rallié la mer du Labrador depuis la mer d’Irminger, en empruntant le fjord du Prins Christian sund situé près du cap Farewell, au sud du Groenland. Ce somptueux passage de 60 nautiques est surplombé de montagnes atteignant 2 200 mètres d’altitude. Il comprend plusieurs glaciers dont le vêlage entraîne la production d’innombrables petits morceaux de glace.

Après la traversée du Prins Christian sund, l’étrave du Rhône a pointé dans la mer du Labrador dont les eaux très froides comportent de très nombreux icebergs.

La présence du Rhône dans cette zone de navigation est liée à sa future participation à l’exercice ARGUS de search and rescue (SAR) qui associera le Danemark, les États-Unis et la France.

Les prochaines semaines de mer dans l’environnement exigeant de l’Arctique permettront de développer les savoir-faire spécifiques des marins dans le domaine de la navigation polaire.

Vos réactions: 
Moyenne: 5 (4 votes)
Envoyer