Deux pêcheurs guadeloupéens secourus par le BSAOM Dumont D’Urville

Publié le 13 Juillet 2020 à 10:27

© EMA

Alerté le mercredi 1erjuillet par le centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage aux Antilles et en Guyane (CROSS AG), le commandant supérieur des forces armées aux Antilles a ordonné l'envoi du bâtiment de soutien et d’assistance outre-mer (BSAOM) Dumont D'Urville pour porter assistance à deux pêcheurs partis en mer la veille au soir à bord d'une yole de pêche. Inquiet de ne pas les voir rentrer au port de pêche du Lamentin, en Guadeloupe, un de leurs proches avait alerté les secours en fin de matinée.

La mission de recherche et de sauvetage s'est déroulée à une dizaine de nautiques au nord de l'îlet Kahouanne. Après deux heures de recherche, la yole de pêche Belle Ullanda a été détectée et identifiée à 16h27 grâce à la veille visuelle renforcée à bord du Dumont D'Urville. L’embarcation à la dérive se trouvait alors au nord de la zone de recherche définie par le CROSS AG. L'embarcation rapide du BSAOM a été déployée pour porter assistance aux deux pêcheurs et dépanner la yole en panne d’essence. Le Dumont D’Urville a alors escorté la yole et ses deux occupants jusqu’au port de Deshaies, atteint à 19h50.

Basé à Fort-de-France en Martinique, le BSAOM Dumont D’Urville, admis au service actif en avril 2020, renforce le dispositif de surveillance et de protection maritime des forces armées aux Antilles aux côtés des frégates de surveillance (FS) Ventôse et Germinal et du patrouilleur Antilles-Guyane (PAG) La Combattante, admis au service actif en janvier dernier.

Modernes et polyvalents, les BSAOM de la Marine nationale sont dédiés aux missions de souveraineté, d'assistance et de soutien outre-mer. Ils participent entre autres à des missions de sauvegarde et assistance au profit des populations et des navires en détresse.

Les 1 000 militaires des FAA garantissent la protection du territoire national et animent la coopération régionale depuis les départements de la Martinique et de la Guadeloupe. Ils constituent un dispositif interarmées de premier plan sur le théâtre Caraïbe, en coordination avec les forces armées en Guyane. Aux Antilles, les forces armées assurent des missions de souveraineté et de coopération régionale, et conduisent trois missions spécifiques : l’action de l’Etat en mer, sous l’autorité du délégué du Gouvernement pour l’action de l’Etat en mer afin de combattre efficacement le narcotrafic en mer et de coordonner la mise en œuvre des plans d’urgence en mer ; le secours aux populations en cas de catastrophes naturelles ou de situations humanitaires graves dans la zone ; la participation à une opération militaire dans un environnement national ou multinational comme à une évacuation de ressortissants.

Sources : État-major des armées
Droits : EMA

Vos réactions: 
Moyenne: 5 (1 vote)
Envoyer