Mission Foch - Nouveau cap après la relâche opérationnelle pour le groupe aéronaval

Publié le 28 Février 2020 à 16:24

© EMA

Un mois jour pour jour après leur départ de Toulon et après trois semaines d’engagement au sein de la coalition Inherent Resolve dans le cadre de l’opération CHAMMAL de lutte contre Daech, le porte-avions Charles de Gaulle, le bâtiment de commandement et de ravitaillement (BCR) Var, les frégates multi-missions (FREMM) Auvergne et Bretagne ainsi que la frégate grecque HS Psara ont passé quelques jours en relâche opérationnelle à Chypre. De son côté, la frégate de défense aérienne (FDA) Chevalier Paul a fait escale à Haïfa.

Enfin, afin d’assurer la permanence à la mer de la présence française en Méditerranée orientale, la frégate légère furtive (FLF) Surcouf a, quant à elle, continué sa mission durant cette période.

Du 21 au 25 février, après l’accueil à bord du porte-avions du président de la République chypriote monsieur Nikos Anastasiadis à Limassol, les unités ont conduit plusieurs exercices et échanges avec les forces armées chypriotes. Les FREMM Bretagne, Auvergne, la FLF Surcouf, le BCR Var mais aussi le porte-avions Charles de Gaulle, ont ainsi réalisé des visites, entraînements et exercices (Cross deck, SAREX, plongées, tir etc…)

Les relâches opérationnelles sont aussi l’occasion pour les équipages de se régénérer et pour les bâtiments de refaire le plein en vivres, en pièces de rechange. Il est en effet nécessaire de refaire les stocks de vivres afin de tenir 45 jours en autonomie sur les bâtiments.

Dans le sillage des FLF Surcouf, FREMM Auvergne et Bretagne et HS grecque Pasra, parties hier en échelons précurseurs, le porte-avions Charles de Gaulle, le bâtiment de commandement et de ravitaillement (BCR) Var et la frégate de défense aérienne (FDA) Chevalier Paul ont repris la mer le 26 février afin d’aborder la seconde phase de la mission Foch.

Après avoir réaffirmé l’engagement de la France dans la lutte contre Daech en Méditerranée orientale, le GAN transitera en Méditerranée centrale pour faire cap sur l’Atlantique et la mer Baltique. Il poursuivra dans cette nouvelle zone les objectifs de la mission Foch : contribuer à la sécurité de l’Europe et à la stabilité de ses approches et renforcer la coopération avec les partenaires de la France dans ces zones.

Sources : État-major des armées
Droits : Ministère des armées

Vos réactions: 
Moyenne: 5 (1 vote)
Envoyer