La FREMM Normandie en déploiement de longue durée

Publié le 24 Janvier 2020 à 09:54

© Marine nationale

La frégate multi-missions (FREMM) Normandie a quitté Brest, son futur port-base, le 16 décembre 2019 pour réaliser son déploiement de longue durée (DLD) en vue de son admission au service actif. Elle embarque un hélicoptère Caïman Marine et son détachement, portant l’effectif total à 145 marins.

L’un des objectifs de ce déploiement de plus de trois mois dans la moitié Nord de l’océan Atlantique est de vérifier, dans la durée, les capacités militaires du bâtiment à travers un large éventail d’activités aéromaritimes proches de son futur emploi opérationnel, avant que celui-ci ne soit admis au service actif.

La première phase du déploiement est marquée par trois escales dans des ports de la côte Est des États-Unis : New-York, Norfolk et Boston, et par plusieurs entrainements communs, notamment avec l’US Navy.

Le programme FREMM a pour objectif le renouvellement de la composante frégate de la Marine. A l’horizon 2025, la Marine disposera de 15 frégates de premier rang dont 8 FREMM. La FREMM « Normandie » est la sixième de la série après « l’Aquitaine », la « Provence », le « Languedoc », « l’Auvergne » et la « Bretagne » et avant « l’Alsace » et la « Lorraine » qui auront des capacités anti-aériennes supplémentaires.

Les FREMM ont vocation à assurer des missions telles que la maîtrise d’une zone d’opération aéro-maritime, la frappe de précision dans la profondeur avec le missile de croisière naval (MdCN), les luttes antinavires, anti-sous-marine et anti-aérienne, la prévention des crises, le soutien et l’appui des opérations de projection, le commandement d’une force aéronavale nationale ou interalliée, ou encore la participation aux missions de sauvegarde maritime.

Source : Marine nationale

Crédits : Marine nationale

Vos réactions: 
Moyenne: 5 (3 votes)
Envoyer