Première capacité opérationnelle du Rafale Marine au standard F3-R

Publié le 18 Décembre 2019 à 16:22

© Marine nationale

Le 29 novembre 2019, la première capacité opérationnelle du standard F3-R du Rafale Marine a été prononcée par la Marine nationale. Cette décision fait suite à plusieurs mois d’expérimentations menées par le détachement chasse du CEPA. Sa participation active à la rédaction de la documentation et à la formation des équipages et techniciens de la flottille 11F a permis de valider l’ensemble des pré-requis nécessaires à une utilisation opérationnelle de ce nouveau standard. La 11F est la première flottille à obtenir cette qualification et précède ainsi la 17F puis la 12F pour un GAé « tout F3-R » à l’été 2021.

Avec ce standard, les pilotes de Rafale disposent désormais de nouvelles capacités :

  • Dans le domaine du renseignement avec une nouvelle version de la nacelle RECO-NG ;
  • En engagement-combat avec une nouvelle version de l’armement air-sol modulaire (AASM) permettant l’optimisation des réglages de la munition par le pilote en temps réel (essentiel dans le cadre de l’appui aérien rapproché) et la destruction de cibles mobiles complexes ;
  • Sur le plan des capteurs avec des améliorations logicielles du radar RBE2 et du système de guerre électronique SPECTRA ;
  • En sécurité des vols avec une interface homme-machine améliorée et surtout l’AGCAS, système d’anticollision avec le sol.

La première capacité opérationnelle du Rafale Marine F3R est un jalon majeur vers sa mise en service opérationnel prévue au mois de juin 2020. Celle-ci permettra la mise en œuvre des évolutions majeures du Rafale Marine :

  • Intégration du missile longue portée METEOR ;
  • Utilisation de la nacelle de désignation laser TALIOS ;
  • Remplacement progressif des nacelles de ravitaillement par la nacelle de ravitaillement nouvelle génération (NARANG) ;
  • Qualification d’armements air-sol de 500 et 1000kg.

Vos réactions: 
Moyenne: 5 (2 votes)
Envoyer