La frégate Surcouf s’entraîne avec le pays du Cèdre

Publié le 13 Décembre 2019 à 11:17

© EMA

Déployée en Méditerranée orientale en soutien direct de l’opération CHAMMAL, la frégate de type La Fayette Surcouf a conduit le 6 décembre une journée d’entraînement avec les forces armées libanaises.

Dans la matinée, le Surcouf a ainsi simulé un bâtiment soupçonné de pollution dans la zone économique exclusive libanaise, permettant au patrouilleur Beirut et aux fusiliers marins libanais de conduire une enquête de pavillon et une visite opérationnelle dans un contexte réaliste d’activité illicite. Dans le cadre de ces échanges, les marins libanais ont établi un retour d’expérience avec les experts de l’équipage du Surcouf.

Cette journée a également été marquée par des exercices de tir et d’évolutions tactiques, qui ont permis de partager les savoir-faire mais aussi d’accroitre les compétences de deux parties ainsi que de démontrer l’interopérabilité de la Marine nationale avec les forces armées libanaises.

En opération extérieure sur le théâtre levantin, la frégate Surcouf contribue à l’entretien des partenariats stratégiques de la France au service de la stabilité régionale dans cette zone sensible.

La coopération de défense avec le Liban s’inscrit dans le cadre du renforcement du dialogue stratégique franco-libanais initié en 2012. La France soutient la montée en puissance de l’armée libanaise sur l’intégralité de son spectre de compétence. La dimension maritime s’accentue sur le contrôle des eaux territoriales, la promotion du modèle français d’action de l’Etat en mer et la promotion de la langue française.

Sources : État-major des armées
Droits : Ministère des armées

Vos réactions: 
Moyenne: 4 (2 votes)
Envoyer