Seul au monde - Le Vendée Globe envers et contre tous

Publié le 29 Novembre 2019 à 17:51

© Marine nationale

Le 11 février 2017, après 124 jours de navigation, Sébastien Destremau termine le Vendée Globe, plus de 50 jours après le vainqueur, Armel Le Cléac’h.

Un exploit doublé d’une véritable aventure pour celui qui, jusque-là, n’avait jamais fait de course en solitaire ! Serge Fino nous raconte en une série de bande dessinée cette épopée qui avait inspiré à son héros l’autobiographie Seul au monde.
Dans ce premier tome, le scénariste-dessinateur nous emmène à la découverte du monde de la voile, en dressant le portrait d’un homme déterminé qui souhaite réaliser son rêve : faire le tour du monde en solitaire. Serge Fino parvient à gèrer les préparatifs de la course, tels que l’achat du bateau (un Imoca60 de 1998) ou la gestion du budget, tout en se confrontant à ses peurs. Le lecteur prend alors place dans une histoire réaliste, où courage et dépassement de soi sont au cœur du récit.
Ce premier tome fait partie d’une série en cinq volumes, que Serge Fino a intégralement adaptée et dessinée. A l’image de son héros, le dessinateur se met lui-même en danger, travaillant pour la première fois en couleurs directes pour rendre compte de l’expressivité et de la pleine force des éléments. De l’Atlantique aux mers du Sud en passant par les caps les plus périlleux du globe, revivez tant l’odyssée d’un navigateur hors norme que le voyage intérieur d’un homme mu par la seule force de ses rêves. (J.S.)

Seul au monde

Serge Fino, Éd. Glénat, 14,50 €

Extrait du Cols Bleus N°3083 - Novembre 2019 - Une marine en pointe - Innover pour rester maître dans toutes les dimensions

 

Vos réactions: 
No votes yet
Envoyer