Corymbe - La Somme et le Germinal dans le Golfe de Guinée

Publié le 29 Octobre 2019 à 16:49

©Marine nationale

Durant son transit vers le Cameroun, pays de départ de l’opération annuelle de sécurité maritime Grand African NEMO 2019, le bâtiment de commandement et de ravitaillement (BCR) Somme est entré en contact avec les pêcheurs locaux et a procédé à un ravitaillement en mer au profit de la frégate de surveillance Germinal.

Au large du Ghana, une pirogue est détectée à proximité de la Somme. Il est alors décidé de procéder à une friendly approach pour connaître les habitudes des pêcheurs. Une embarcation semi-rigide est mise à l’eau, avec à son bord trois marins français et deux des cinq fusiliers marins portugais embarqués à bord de la Somme. Ces friendly approaches permettent d’entraîner l’équipage à mettre rapidement en œuvre une embarcation du bord et à nouer un dialogue avec les pêcheurs locaux pour obtenir des informations.

Le lendemain, la Somme a réalisé un ravitaillement à la mer (RAM) au profit de la frégate de surveillance Germinal. Celle-ci patrouille également en zone dans le golfe de Guinée, en zone Corymbe, depuis le début du mois d’octobre, et participera également à Grand African NEMO 2019. Ce ravitaillement comprenait le transfert de 160 mètres cubes de carburant d’un bateau à l’autre. Pour ce faire, les deux navires doivent avoir la même route, naviguer à la même vitesse, avec une distance d’écart comprise entre 36 et 42 mètres. Les conditions maritimes sont également importantes dans la réalisation de ces ravitaillements.

Ce ravitaillement à la mer a conféré au Germinal une plus grande autonomie en mer. Le capitaine de frégate Dupire, le commandant de la Somme, explique que « l’interopérabilité, nous permet de ravitailler n’importe quel bâtiment de l’OTAN à n’importe quel moment. Nous avons 11 millions de litres de carburant en réserve. Si besoin, la Somme peut ravitailler jusqu’à 3 bateaux en même temps ».

Un peu plus tard dans la journée, un entraînement au transfert de charges lourdes a été mené entre la frégate de surveillance et le bâtiment ravitailleur, afin de ravitailler la FS Germinal en vivres.

Les deux bâtiments continuent désormais leur navigation dans le golfe de Guinée.

Depuis 1990, la France déploie un à deux bâtiments en mission Corymbe de façon quasi permanente dans le golfe de Guinée. La mission a deux objectifs majeurs : participer à la protection des intérêts français dans la zone ainsi et contribuer à la diminution de l’insécurité maritime, en aidant notamment au renforcement des capacités des marines riveraines du golfe dans le domaine de sécurité maritime, dans le cadre du processus de Yaoundé. Le déploiement de bâtiments français en mission Corymbe complète le dispositif français prépositionné en Afrique occidentale (Gabon, Côte d’Ivoire, Sénégal) et participe au volet maritime des coopérations opérationnelles mises en œuvre régionalement par ces forces de présence.

 

Sources : État-major des armées

Droits : Ministère de la Défense

Vos réactions: 
Moyenne: 5 (1 vote)
Envoyer