Saisie franco-britannique de stupéfiants en océan indien

Publié le 17 Octobre 2019 à 10:46

© EMA

Le 11 octobre 2019, dans le cadre de la Combined Task Force 150 (CTF150), la frégate anti-aérienne Jean Bart et la frégate britannique HMS Montrose ont saisi conjointement 94 kg d’héroïne et 76 kg de méthamphétamine dans la Mer d'Oman.

L’hélicoptère Panther du Jean Bart a, dans un premier temps, localisé le boutre suspect permettant l’envoi d’une équipe de visite à bord. L’enquête de pavillon ayant confirmé le caractère suspect du navire, l’équipe a procédé à sa sécurisation puis réuni des informations. Une fois sur zone, le HMS Montrose a pris le relais de l'opération.

Cette saisie illustre l’efficacité de la CTF 150, la force opérationnelle multinationale composée de 33 pays dont le commandement tournant est actuellement franco-britannique. Il confirme également le haut niveau d’interopérabilité des forces françaises et britanniques.

Cette opération conjointe vient renforcer les actions maritimes de lutte contre les trafics susceptibles de soutenir le terrorisme international dans l’océan indien. Elle porte à huit le nombre de saisies de drogues par les navires de guerre du CMF en 2019, la dernière en date étant celle du Nivôse le 25 septembre 2019.

Avec près de 650 militaires déployés, les FFEAU constituent l’une des bases opérationnelles avancées françaises à l’étranger. A ce titre, elle appuie les moyens militaires français déployés dans le Golfe arabo-persique et le Nord de l’océan Indien. Grâce à ses conditions d’aguerrissement, elle permet également d’entraîner les militaires français aux actions de combat en zone désertique et en zone urbaine. En tant que commandant de la zone maritime océan indien (ALINDIEN), le COMFOR FFEAU exerce son autorité sur une zone maritime s’étendant du Sud du canal de Suez à l’Ouest, et à l’Est jusqu’aux limites Ouest des eaux de la Birmanie, de l’Indonésie et de l’Australie. Il y promeut la politique de défense de la France et anime les relations militaires bilatérales.

Sources : État-major des armées
Droits : Ministère de la Défense

Vos réactions: 
Moyenne: 5 (3 votes)
Envoyer