Porte-hélicoptères amphibie Mistral

Publié le 10 Juillet 2019 à 17:52

© Marine nationale

Depuis le 14 juillet 2018, le porte-hélicoptères amphibie Mistral a réalisé deux missions « Corymbe » dans le golfe de Guinée (Afrique de l’Ouest) afin de contribuer à la sécurité maritime dans cette zone en coopération avec les marines africaines. Le Mistral a conduit le premier exercice Grand African Nemo, qui a mobilisé 17 pays du golfe de Guinée en septembre 2018. Les marines riveraines comme les centres régionaux de sécurité maritime à terre se sont entrainés sur des scénarios réalistes de lutte contre la pêche illicite, le trafic de drogue, la piraterie, les pollutions ou encore le sauvetage en mer etc. Premier d’une série de trois bâtiments, le Mistral a donné son nom à la classe des porte-hélicoptères amphibie. Il est l’un des deux sisterships du Tonnerre, actuellement déployé pour la Mission Jeanne d’Arc 2019 et qui est intervenu en soutien des populations sinistrées au Mozambique en mars dernier suite au passage du cyclone Idai, comme il était intervenu en 2017 aux Antilles après l’ouragan Irma.

 

Marins étrangers européens

15 fusiliers-marins portugais défileront avec l’équipage du Mistral.

Près de 40 fusiliers-marins portugais ont embarqué à bord du Mistral dans le cadre de la mission « Corymbe 143 », témoignant sur le terrain de l’interopérabilité et de la fraternité d’armes entre marins français et portugais. Au cours de cette même mission, le Mistral avait également accueilli à bord des officiers-élèves allemands dans le cadre de leur formation.

Vos réactions: 
Moyenne: 5 (1 vote)
Envoyer