Passex entre le Champlain et deux patrouilleurs de la marine sud-africaine

Publié le 26 Juin 2019 à 17:26

© EMA

En mission dans le sud de l’Océan Indien, le Bâtiment de Soutien et d’Assistance Outre-Mer (BSAOM) Champlain a fait escale à Durban, en Afrique du Sud, entre le 3 et le 7 juin 2019. Lors de son appareillage, deux patrouilleurs sud-africains, le Galeshewe et le Mackanda (de type Saar IV) se sont joints au BSAOM afin de réaliser un  « passing exercise », également appelé Passex.

Cet entraînement portait sur les modes de transmission, en vue d’optimiser l’interopérabilité des deux marines dans ce domaine. Au programme : exercice d’évolutions tactiques et transmission de messages par système de message lumineux (SCOTT).

Cette escale a également été l’occasion de nombreux échanges entre l’équipage et les marins de Durban. Une délégation du bâtiment a ainsi pu visiter le port militaire et s’entretenir avec l’amiral commandant la base. Le soir-même il ont pu aller à la rencontre de la communauté française expatriée et des autorités militaires locales.

Ces actions de représentation et l’entraînement conjoint de nos deux marines ont été l’occasion de rappeler l’importance de la coopération maritime locale dans sécurisation de la zone sud de l’océan indien.

Les 1 700 militaires déployés aux FAZSOI garantissent la protection du territoire national et animent la coopération régionale depuis La Réunion et Mayotte. Les FAZSOI constituent le point d’appui principal du théâtre « océan Indien » pour lutter contre de nouvelles menaces comme la piraterie ou l’immigration illégale, assurer la surveillance des zones économiques exclusives (ZEE) associées à l’ensemble des îles de la zone de responsabilité et conserver une capacité régionale d’intervention rapide.

Sources : État-major des armées
Droits : Ministère de la Défense

Vos réactions: 
Moyenne: 4 (1 vote)
Envoyer