Sur le motif - Un triptyque pour le Commando de Penfentenyo

Publié le 11 Juin 2019 à 15:21

© DR - Nommé peintre officiel de la Marine en 2010, Jacques Rohauth en préside l’association depuis cinq ans. Il est aussi membre de l’Académie de Marine et du conseil d’administration de la Fondation Belem.

Spécialisé dans l’observation et la neutralisation, le Commando de Penfentenyo a l’habitude de vivre et d’agir dans le plus grand secret. Pour autant, pendant plus d’un an et demi, il s’est offert aux regards d’artistes de différentes générations. Parmi eux, le peintre officiel de la Marine, Jacques Rohauth. Valorisant le sentiment de cohésion et d’appartenance historique, ses pinceaux et ses couleurs ont donné naissance à un triptyque. Une œuvre qui orne désormais les nouveaux locaux de ces commandos marine.

 

Le triptyque de Jacques Rohauth doit sa réalisation au projet « Tradition Solidarité » du Commando de Penfentenyo, inspiré par le patrimoine et l’histoire des forces spéciales anglo-saxonnes. C’est en effet à travers des œuvres artistiques symboliques, comme celle de la stèle d’hommage aux victimes de l’attentat du World Trade Center, que les Navy Seals américains expriment le sens de leurs actions. Tout juste rentré d’une affectation aux États-Unis, profondément touché par ces sculptures commémoratives, le capitaine de corvette Guillaume, futur pacha du Commando de Penfentenyo, a eu l’idée de développer avec ses marins une dynamique mémorielle semblable. Mêlant cohésion et sentiment d’appartenance historique, cette démarche a ainsi permis de faire connaître et de partager les valeurs qui les animent auprès de la jeunesse.

Une œuvre porteuse de sens

L’anniversaire des 70 ans d’existence du commando, l’installation de cette unité dans de nouveaux locaux contemporains aux murs un peu froids, ainsi qu’une heureuse rencontre avec le président de l’association des peintres officiels de la Marine ont constitué une véritable aubaine pour lancer ce projet. « Quelques mois plus tard, fin 2017, le pacha du commando a demandé aux peintres de la Marine de prendre part à cette création. Parmi d’autres, je me suis proposé, séduit par l’idée de donner une représentation artistique de ces activités militaires extraordinaires », raconte Jacques Rohauth. Il n’en fallait pas plus à l’ancien avocat, les pinceaux tout juste reposés après la réalisation d’une série d’œuvres sur la vie judiciaire et policière au « 36, quai des Orfèvres », pour répondre positivement à l’invitation de ces marins très spéciaux observer leurs entraînements à Lorient et Djibouti.

Les intentions du « maître »

Les hélicoptères, les bateaux, les tenues et les lieux d’entraînement de ces fusiliers d’exception ont semblé à l’artiste « être matière à tableaux ». C’est à partir de croquis sur le vif qu’il met en place une triple composition sur des panneaux séparés – mais formant un tout –, car destinés à être accrochés ensemble. Les lieux évoquent Lorient et Djibouti, leurs lumières et des activités liées à l’action des marins dans leur univers d’intervention. Mission accomplie pour l’ancien disciple de « l’école d’Étampes », devenu successivement peintre de l’Air et de l’Espace en 1996, mais aussi peintre des Armées il y a 19 ans ! Sa création picturale est une combinaison réaliste des éléments marins, terrestres et aériens. Elle met en valeur l’esprit et l’histoire du Commando de Penfentenyo et « rend compte de ce métier de marins, dans leur local, par des tableaux ».

 

Focus

Un livre solidaire

Le projet « Tradition & Solidarité » contribue également à l’entraide aux familles de marins décédés ou blessés en service. Vous pouvez en être acteur, en contribuant au financement du livre éponyme sur la plate-forme participative www.helloasso.com/associations/iroko.

Il présente une rétrospective historique inédite sur l’implication opérationnelle du commando, les « regards croisés » de photographes, militaires et étudiants de l’École européenne supérieure d’art de Bretagne (EESAB-site de Lorient). Ce projet a été récompensé par le Prix armées-jeunesse 2019. L’intégralité des bénéfices issus de la vente de cet ouvrage sera reversée au profit des œuvres sociales de l’ADOSM – Entraide Marine.

 

Info +

Exposition estivale à l’aéroport de Lorient-Bretagne Sud

Conjointement à ce projet pour lequel les peintres officiels de la Marine ont été sollicités, les photographes de la Marine (Fosit), l’École européenne supérieure d’art de Bretagne et le plasticien Yannig Guillevic ont largement contribué à valoriser et donner une âme au nouveau bâtiment occupé par le Commando de Penfentenyo.

Grâce au soutien de partenaires et de mécènes, tels Alotech, Ismer, Naval Group Lorient, EMD, Polimmo, ProLarge, Samsic Sécurité, Unéo, ces artistes ont créé un blason, une stèle, une fresque muséographique, une sculpture et ce triptyque qui appartiennent désormais au patrimoine de l’unité.

Ces œuvres feront l’objet d’une exposition publique inédite à l’aéroport de Lorient-Bretagne Sud, à Ploemeur (56 270), du 29 juin au 15 septembre 2019.

 

LV(R) Maelle Hiliquin

Extrait du Cols Bleus N°3079- Juin 2019 - 6 Juin 1944 - Les marins du Débarquement

Vos réactions: 
Moyenne: 5 (1 vote)
Envoyer