Coopération : Les marins du Laplace participent à la formation et à l'entrainement des marins africains

Publié le 9 Avril 2019 à 17:07

© Marine nationale

A l’occasion de sa mission ZMATO 2019 (Zone Maritime Atlantique Orientale), le bâtiment hydrographique (BH) Laplace participe à la formation et à l’entraînement du personnel des forces armées africaines riveraines du golfe de Guinée.  Ainsi, après Abidjan, l’escale de Douala (Cameroun) et les travaux devant le port de Bata (Guinée-Equatoriale) ont de nouveau permis de réaliser plusieurs périodes d’instruction opérationnelles (PIO)  avec les marins africains.

Préparées avec le soutien de la mission de défense de Yaoundé, trois instructions ont été organisées lors de l’escale de Douala.  La première était axée sur le tir de semonce et s’appuyait sur la maitrise des ordres réglementaires, sur le séquençage et le positionnement du bâtiment.

La seconde portait sur l’organisation et la conduite de la lutte contre les sinistres. Les stagiaires se sont notamment vu présenter les modes d’actions visant à lutter contre un feu ou une voie d’eau. Les marins africains ont pu apprécier le déroulement de la lutte avec les différentes équipes constituées ainsi que l’importance de la relation entre le directeur de lutte et le directeur d’intervention.  

Enfin, la dernière formation a permis de présenter l’exercice de la garde sur un bâtiment de la Marine Nationale en s’appuyant sur un apprentissage des principales responsabilités et du rôle des différents adjoints. 

En Guinée-Equatoriale, alors qu’il effectuait un chantier hydrographique devant le port de Bata, le BH Laplace a accueilli de manière quotidienne les officiers élèves de la promotion 2018/2019 de l’École Navale à Vocation Régionale (ENVR) de Tica. Ces élèves, issus de toute l’Afrique, n’avaient pour la plupart pas embarqué depuis le début de leur scolarité.

A bord du Laplace, ils ont découvert le temps d’une journée, la vie d’un bâtiment de la Marine Nationale en opération : travaux hydrographiques, mise à l'eau et hissage des vedettes, exercice de sécurité et briefing d’activités.

Sources : État-major des armées
Droits : Ministère de la Défense

Vos réactions: 
Moyenne: 3 (2 votes)
Envoyer