Mission anti-pollution pour le Champlain

Publié le 14 Janvier 2019 à 12:01

©EMA

Le 17 décembre 2018, le bâtiment de soutien et d'assistance outre-mer (BSAOM) Champlain a réalisé un exercice anti-pollution dans la baie de Saint-Paul, à l’ouest de l’île de la Réunion. Tout l’équipage ainsi que l’équipe spécialisée de la Base navale de Port-des-Galets ont été mobilisés pour cette grande première sur l’île.

 

L’une des attributions de la Marine nationale est la lutte contre les pollutions maritimes. La lutte anti-pollution peut consister à la récupération de polluants en mer comme sur le littoral, la pose d’un barrage flottant dans le but de protéger une zone naturelle sensible ou encore à l’assistance d’un navire en difficulté qui transporte des produits polluants et dangereux pour l’environnement.

Pour cet exercice, le Champlain a embarqué un barrage de 300 mètres, composé d’une partie supérieure avec des flotteurs et d’une jupe sur la partie inférieure. A l’issue de la mise en place de la structure gonflable, une seconde embarcation a pris en remorque le barrage pour former une forme de « J ». Une fois le système d’aspiration mis à l’eau, l’étape du pompage a pu commencer. Les polluants ont été versés dans une cuve sur le navire.

L’objectif de cette manœuvre était de mécaniser la mise en place du matériel par les équipes de la Base navale et par le bord, et de valider la capacité de remorquage.

Les 1 700 militaires déployés aux FAZSOI garantissent la protection du territoire national et animent la coopération régionale depuis La Réunion et Mayotte. Les FAZSOI constituent le point d’appui principal du théâtre « océan Indien » pour lutter contre de nouvelles menaces comme la piraterie ou l’immigration illégale, assurer la surveillance des zones économiques exclusives (ZEE) associées à l’ensemble des îles de la zone de responsabilité et conserver une capacité régionale d’intervention rapide.

 

Sources : État-major des armées

Droits : Ministère de la Défense

Vos réactions: 
Moyenne: 5 (1 vote)
Envoyer