La FREMM Normandie reçoit son fanion

Publié le 10 Octobre 2018 à 11:45

© Marine nationale

Le 26 septembre 2018, le contre-amiral Thierry Catard, adjoint organique à Brest de l’Amiral commandant la Force d’action navale a remis à l’équipage de conduite de la FREMM Normandie son fanion. La cérémonie s’est déroulée à bord de la FREMM en cours d’armement à Lorient.

C’est un drakkar qui a été choisi comme motif pour orner le fanion de l’unité. « Vecteur maritime de la conquête de la Normandie par les vikings, le drakkar symbolise le combat […] c’est un appel à aller de l’avant, en équipage et en cadence » a précisé le contre-amiral Catard.
Fort de ce symbole normand, la Normandie poursuivra l’action méritante de son ainé l’escorteur rapide Le Normand qui s’est notamment illustré lors de l’opération Mousquetaire à Suez en 1956.
Arrivés pour la plupart au début du mois de septembre, les 75 marins de la FREMM Normandie constituent le premier équipage de cette 6ème FREMM française. Ils ont pour mission de mener à bien la préparation de leur bâtiment et de conduire les essais à la mer.
Si la Marine nationale n’est pas encore propriétaire de sa 6e FREMM, ses marins sont déjà à pied d’œuvre pour s’approprier ses équipements, se former et s’entraîner à l’utilisation de son matériel spécifique.
Au sein de l’équipage, de nombreux marins déjà familiers des FREMM pourront partager leur expérience de cette classe de bâtiment avec leurs camarades néophytes.
Le reste de l’équipage ralliera la Normandie à Brest à l’été 2019, portant son effectif définitif à 109 marins afin de commencer la vie opérationnelle de ce bâtiment au sein de la Marine nationale.

 

A propos des FREMM

Les frégates multi-missions (FREMM) sont des bâtiments polyvalents offrant des capacités opérationnelles majeures. Elles bénéficient des dernières innovations technologiques et peuvent mettre en œuvre le missile de croisière naval, outil stratégique décisif permettant un tir longue portée de précision de la mer vers la terre. Optimisées pour la lutte anti-sous-marine, les FREMM peuvent agir dans tous les domaines de lutte contre des objectifs à terre ou contre des menaces asymétriques, mais aussi mener un combat de haute intensité en haute mer ou dans la zone littorale.

Vos réactions: 
Moyenne: 5 (4 votes)
Envoyer