Mare Aperto 2018 : coopération franco-italienne

Publié le 1 Juin 2018 à 09:51

© Marine nationale

L’exercice annuel italien Mare Aperto (mer ouverte), phase de préparation avant l’exercice italien majeur de l’année qui aura lieu à l’automne, s’est déroulé du 7 au 17 mai 2018.

 

Le scénario de cette année a été particulièrement renforcé et a permis, dans le cadre de la coopération franco-italienne, la participation de plusieurs bâtiments de la Marine nationale à l’instar du bâtiment de commandement et de ravitaillement (BCR) Var.

 

Maintenir un haut niveau d’interopérabilité des forces de l’OTAN

Cet exercice interarmées porte sur la lutte antiaérienne, sous la mer et antisurface, la lutte contre les activités illégales en mer, la gestion de situations  de crise lors d'une menace conventionnelle ou asymétrique  et  la  projection d’une force amphibie depuis la mer vers la terre. Mare Aperto vise à maintenir un haut niveau d’interopérabilité des forces de l'OTAN   participantes   pour   la sécurité maritime de l'Europe et de l'Alliance Atlantique.

 

Au cours de cet entraînement opérationnel, la marine italienne déploie un large éventail de moyens : bâtiments de surface, sous-marins, moyens amphibies, chasseurs de mines et bâtiments hydrographiques. Durant Mare Aperto 2018, le BCR Var a entre autre effectué sa mission première, ravitailler à la mer différentes unités : le destroyer Luigi Durand de la Penne (Italie), la frégate Santa Maria (Espagne), la frégate type La Fayette Courbet, la frégate Canarias (Espagne) et la frégate de défense aérienne Chevalier Paul. La quantité de carburant délivrée lors de ces ravitaillements s’élève à un total d’environ 1 200 m3 permettant ainsi à la marine italienne d’assurer la suite de son exercice.

 

En 2019, à la suite du mandat français, les italiens assureront le commandement de la flotte OTAN.

 

Pour naviguer plus loin

Alliance Atlantique – La Marine dans l’OTAN

Vos réactions: 
No votes yet
Envoyer