Corymbe : le Premier maître L’Her accompagne les marines africaines dans la sécurisation maritime du golfe de Guinée

Publié le 2 Mai 2018 à 10:14

© Marine nationale

Le patrouilleur de haute mer le Premier maître L’Her, actuellement déployé en mission Corymbe dans le golfe de Guinée, a récemment conduit une patrouille opérationnelle conjointe avec le patrouilleur espagnol Infanta Elena et le patrouilleur camerounais  Le Ntem. À l’embouchure du fleuve Wouri, menant au port de Douala (Cameroun), ils ont effectué des actions de coopération opérationnelle en réalisant différentes instructions.

Lors de l'escale à Douala de nombreuses périodes d’instruction opérationnelles ont été réalisées au profit des marines africaines. Les pilotes d’embarcations camerounais ont ainsi pu manier la drome du Premier maître L’Her afin d’effectuer des présentations sur bâtiment en route. Puis, une instruction sur la sécurité et la gestion d’un sinistre à la mer, avec présentation des équipements, a pu être délivrée auprès d’instructeurs camerounais. Enfin, les commandants et chefs machines de plusieurs bâtiments camerounais ont assisté à une sensibilisation au suivi des structures des bâtiments (peinture, entretien, corrosion).

Ce partenariat militaire opérationnel s’est poursuivi quelques jours plus tard en escale au Togo dans le domaine de la mécanique et de la détection électromagnétique avec plusieurs marins formés. 

Après une patrouille aux côtés du patrouilleur béninois Couffo pour lutter contre l’insécurité maritime, c’est au Bénin que le Premier maître L’Her poursuit sa mission. Il donnera une nouvelle fois, le temps d’une escale, des instructions sur la mise en œuvre et la maintenance de systèmes d’armes, les maintenances et les réglages d’un radar et la prise en charge d’un blessé lors d’un sinistre industriel.

Depuis 1990, la France déploie un à deux bâtiments en mission Corymbe de façon quasi permanente dans le golfe de Guinée. La mission a deux objectifs majeurs : participer à la protection des intérêts français dans la zone ainsi qu’à la diminution de l’insécurité maritime, en aidant notamment au renforcement des capacités des marines riveraines du golfe dans le domaine de sécurité maritime, dans le cadre du processus de Yaoundé. Le déploiement de bâtiment français en mission Corymbe complète le dispositif français prépositionné en Afrique occidentale (Gabon, Côte d’Ivoire, Sénégal) et participe au volet maritime des coopérations opérationnelles mises en œuvre par ces forces de présence régionalement.

Sources : État-major des armées
Droits : Ministère des armées

Vos réactions: 
No votes yet
Envoyer