Jeanne d’Arc : visite du commandant en chef pour la Méditerranée à Beyrouth

Publié le 14 Mars 2018 à 11:16

© Marine nationale

Le mardi 6 mars, le vice-amiral d’escadre (VAE) du Ché, Commandant en chef pour la Méditerranée, s’est rendu à bord du Bâtiment de projection et de commandement (BPC) Dixmude, alors en relâche opérationnelle à Beyrouth. A cette occasion, il a rencontré son excellence M. Bruno Foucher, ambassadeur de France au Liban.

Lors de son passage à bord, M. Bruno Foucher a donné une conférence au profit des officiers en formation. A l’issue de cette conférence, il s’est adressé au personnel militaire du groupe Jeanne d’Arc et aux autorités libanaises conviées à bord du BPC. Il a souligné que l’amitié entre la France et le Liban était « historique et indéfectible » et qu’elle s’exprimait notamment « dans la vitalité de notre coopération bilatérale dans le domaine militaire ».

Le VAE du Ché s’est également adressé à l’assemblée présente à bord du BPC Dixmude. Il a rappelé que « Nous souhaitons tous contribuer au mieux à la sécurité de cette région, dont la stabilité est essentielle pour le monde. C’est bien la raison de la présence de ces bateaux de guerre aujourd’hui à Beyrouth ».

Lors de la relâche opérationnelle du groupe Jeanne d’Arc, cette coopération s’est notamment traduite par l’organisation d’un entraînement amphibie conjoint avec les forces armées libanaises (FAL) le jeudi 8 mars. A cette occasion, l’engin de débarquement amphibie rapide a pu réaliser plusieurs manœuvres d’embarquement et de débarquement de véhicules militaires des FAL. Cet entraînement conjoint a permis de renforcer la capacité des armées française et libanaise à travailler ensemble sur des missions amphibies.

Vos réactions: 
Moyenne: 3 (2 votes)
Envoyer