Escale du porte-avions USS George H. W. Bush à Marseille

publié le Mercredi 04 janvier 2023

 Escale du porte-avions USS George H. W. Bush à Marseille

Escale du porte-avions USS George H. W. Bush à Marseille

© Marine nationale

Du 29 décembre au 3 janvier 2023, la cité phocéenne a accueilli le porte-avions américain et ses 7 000 marins au sein du grand port maritime de Marseille (GPMM).

Cette escale a représenté un véritable défi logistique et sécuritaire pour toutes les entités impliquées. En effet, le dispositif a notamment mobilisé différentes unités de la Marine nationale (centre des opérations de la Méditerranée, groupement de gendarmerie maritime de Méditerranée, bâtiment de soutien et d’assistance affrété Pionnier, bataillon de fusiliers marins Detroyat, bataillon des marins-pompiers de Marseille), ainsi que différentes entités civiles.

L’ensemble des moyens mobilisés, militaires comme civils, a été fier d’apporter son concours au titre du lien historique qui unit les deux pays. En effet, depuis la bataille de Chesapeake Bay en 1781, les deux nations cultivent leur lien entre forces armées pour mener régulièrement des opérations communes. En l’occurrence, l’USS Bush est déployé en mer Méditerranée depuis le mois d’août, dans le cadre de la posture de présence permanente de l’OTAN dans cette zone hautement stratégique. Il a notamment coopéré fin novembre avec le groupe aéronaval français lors du déploiement de celui-ci en Méditerranée.

Lors de cette escale à Marseille, le contre-amiral Lionel Mathieu, commandant la Marine (COMAR) à Marseille, a convié le 30 décembre, une délégation du bâtiment américain et du consulat général des Etats-Unis à Marseille, à partager un déjeuner de courtoisie. Après une escale de fin d’année fortement appréciée par son équipage, l’USS George H. W. Bush a repris la mer le 3 janvier pour poursuivre sa mission.

 Escale du porte-avions USS George H. W. Bush à Marseille
 Escale du porte-avions USS George H. W. Bush à Marseille

Source : Marine nationale


Escale du porte-avions USS George H. W. Bush à Marseille

publié le Mercredi 04 janvier 2023

 Escale du porte-avions USS George H. W. Bush à Marseille

Escale du porte-avions USS George H. W. Bush à Marseille

© Marine nationale

Du 29 décembre au 3 janvier 2023, la cité phocéenne a accueilli le porte-avions américain et ses 7 000 marins au sein du grand port maritime de Marseille (GPMM).

Cette escale a représenté un véritable défi logistique et sécuritaire pour toutes les entités impliquées. En effet, le dispositif a notamment mobilisé différentes unités de la Marine nationale (centre des opérations de la Méditerranée, groupement de gendarmerie maritime de Méditerranée, bâtiment de soutien et d’assistance affrété Pionnier, bataillon de fusiliers marins Detroyat, bataillon des marins-pompiers de Marseille), ainsi que différentes entités civiles.

L’ensemble des moyens mobilisés, militaires comme civils, a été fier d’apporter son concours au titre du lien historique qui unit les deux pays. En effet, depuis la bataille de Chesapeake Bay en 1781, les deux nations cultivent leur lien entre forces armées pour mener régulièrement des opérations communes. En l’occurrence, l’USS Bush est déployé en mer Méditerranée depuis le mois d’août, dans le cadre de la posture de présence permanente de l’OTAN dans cette zone hautement stratégique. Il a notamment coopéré fin novembre avec le groupe aéronaval français lors du déploiement de celui-ci en Méditerranée.

Lors de cette escale à Marseille, le contre-amiral Lionel Mathieu, commandant la Marine (COMAR) à Marseille, a convié le 30 décembre, une délégation du bâtiment américain et du consulat général des Etats-Unis à Marseille, à partager un déjeuner de courtoisie. Après une escale de fin d’année fortement appréciée par son équipage, l’USS George H. W. Bush a repris la mer le 3 janvier pour poursuivre sa mission.

 Escale du porte-avions USS George H. W. Bush à Marseille
 Escale du porte-avions USS George H. W. Bush à Marseille

Source : Marine nationale


Escale du porte-avions USS George H. W. Bush à Marseille

publié le Mercredi 04 janvier 2023

 Escale du porte-avions USS George H. W. Bush à Marseille

Escale du porte-avions USS George H. W. Bush à Marseille

© Marine nationale

Du 29 décembre au 3 janvier 2023, la cité phocéenne a accueilli le porte-avions américain et ses 7 000 marins au sein du grand port maritime de Marseille (GPMM).

Cette escale a représenté un véritable défi logistique et sécuritaire pour toutes les entités impliquées. En effet, le dispositif a notamment mobilisé différentes unités de la Marine nationale (centre des opérations de la Méditerranée, groupement de gendarmerie maritime de Méditerranée, bâtiment de soutien et d’assistance affrété Pionnier, bataillon de fusiliers marins Detroyat, bataillon des marins-pompiers de Marseille), ainsi que différentes entités civiles.

L’ensemble des moyens mobilisés, militaires comme civils, a été fier d’apporter son concours au titre du lien historique qui unit les deux pays. En effet, depuis la bataille de Chesapeake Bay en 1781, les deux nations cultivent leur lien entre forces armées pour mener régulièrement des opérations communes. En l’occurrence, l’USS Bush est déployé en mer Méditerranée depuis le mois d’août, dans le cadre de la posture de présence permanente de l’OTAN dans cette zone hautement stratégique. Il a notamment coopéré fin novembre avec le groupe aéronaval français lors du déploiement de celui-ci en Méditerranée.

Lors de cette escale à Marseille, le contre-amiral Lionel Mathieu, commandant la Marine (COMAR) à Marseille, a convié le 30 décembre, une délégation du bâtiment américain et du consulat général des Etats-Unis à Marseille, à partager un déjeuner de courtoisie. Après une escale de fin d’année fortement appréciée par son équipage, l’USS George H. W. Bush a repris la mer le 3 janvier pour poursuivre sa mission.

 Escale du porte-avions USS George H. W. Bush à Marseille
 Escale du porte-avions USS George H. W. Bush à Marseille

Source : Marine nationale


Escale du porte-avions USS George H. W. Bush à Marseille

publié le Mercredi 04 janvier 2023

 Escale du porte-avions USS George H. W. Bush à Marseille

Escale du porte-avions USS George H. W. Bush à Marseille

© Marine nationale

Du 29 décembre au 3 janvier 2023, la cité phocéenne a accueilli le porte-avions américain et ses 7 000 marins au sein du grand port maritime de Marseille (GPMM).

Cette escale a représenté un véritable défi logistique et sécuritaire pour toutes les entités impliquées. En effet, le dispositif a notamment mobilisé différentes unités de la Marine nationale (centre des opérations de la Méditerranée, groupement de gendarmerie maritime de Méditerranée, bâtiment de soutien et d’assistance affrété Pionnier, bataillon de fusiliers marins Detroyat, bataillon des marins-pompiers de Marseille), ainsi que différentes entités civiles.

L’ensemble des moyens mobilisés, militaires comme civils, a été fier d’apporter son concours au titre du lien historique qui unit les deux pays. En effet, depuis la bataille de Chesapeake Bay en 1781, les deux nations cultivent leur lien entre forces armées pour mener régulièrement des opérations communes. En l’occurrence, l’USS Bush est déployé en mer Méditerranée depuis le mois d’août, dans le cadre de la posture de présence permanente de l’OTAN dans cette zone hautement stratégique. Il a notamment coopéré fin novembre avec le groupe aéronaval français lors du déploiement de celui-ci en Méditerranée.

Lors de cette escale à Marseille, le contre-amiral Lionel Mathieu, commandant la Marine (COMAR) à Marseille, a convié le 30 décembre, une délégation du bâtiment américain et du consulat général des Etats-Unis à Marseille, à partager un déjeuner de courtoisie. Après une escale de fin d’année fortement appréciée par son équipage, l’USS George H. W. Bush a repris la mer le 3 janvier pour poursuivre sa mission.

 Escale du porte-avions USS George H. W. Bush à Marseille
 Escale du porte-avions USS George H. W. Bush à Marseille

Source : Marine nationale


Huit élèves ingénieurs reçoivent leur casque d’intervention

publié le Mercredi 14 décembre 2022

 Huit élèves ingénieurs reçoivent leur casque d’intervention

Huit élèves ingénieurs reçoivent leur casque d’intervention

© Marine nationale

Le 13 décembre 2022, le bataillon de marins-pompiers de Marseille (BMPM) a accueilli dans ses rangs huit élèves polytechniciens et ingénieurs des études et techniques de l’armement (IETA) qui ont reçu leur casque d’intervention au cours d’une cérémonie présidée par le contre-amiral Lionel Mathieu, commandant le BMPM, l’école des marins-pompiers de la Marine (EMPM) et la Marine à Marseille, et en présence du lieutenant-colonel Benoit, commandant la promotion X 2022.

Cette cérémonie clôt 3 mois de formation au cours desquels les élèves ont appris les différentes techniques d’intervention dans les domaines de la lutte contre les incendies et le secours à personne. Elle marque également le début de leur immersion de 4 mois au sein des centres d’incendie et de secours (CIS) de Marseille où ils rempliront les fonctions d’équipier et secouriste à bord des fourgons d’intervention (FI) et des véhicules de secours et d’assistance aux victimes (VSAV). Ce stage de « formation humaine et militaire » dans les armées est un passage obligatoire pour ces étudiants des prestigieuses écoles d’ingénieurs françaises. Ceux qui choisissent de le vivre au sein du BMPM sont soumis à une sélection rigoureuse, basée sur les motivation et capacités physique des candidats.

Pour les huit élèves qui ont reçu leur casque d’intervention ce 13 décembre, c’est la promesse d’une expérience riche en enseignements concrets et profitables à leurs futures fonctions.

Le BMPM est la plus grande unité de la Marine nationale avec près de 2 600 militaires et civils, hommes et femmes, luttant chaque jour contre la quasi-totalité des risques recensés par la sécurité civile à Marseille, deuxième ville de France. Le BMPM assure également la sécurité de l'aéroport de Marseille-Provence, d'Airbus Helicopters, ainsi que les navires à quai et en rade dans les bassins Est et Ouest du grand port maritime de Marseille (GPMM), premier port de France.

 Huit élèves ingénieurs reçoivent leur casque d’intervention - ® J. SIONNEAU/BMPM/MN

Source : Marine nationale


Huit élèves ingénieurs reçoivent leur casque d’intervention

publié le Mercredi 14 décembre 2022

 Huit élèves ingénieurs reçoivent leur casque d’intervention

Huit élèves ingénieurs reçoivent leur casque d’intervention

© Marine nationale

Le 13 décembre 2022, le bataillon de marins-pompiers de Marseille (BMPM) a accueilli dans ses rangs huit élèves polytechniciens et ingénieurs des études et techniques de l’armement (IETA) qui ont reçu leur casque d’intervention au cours d’une cérémonie présidée par le contre-amiral Lionel Mathieu, commandant le BMPM, l’école des marins-pompiers de la Marine (EMPM) et la Marine à Marseille, et en présence du lieutenant-colonel Benoit, commandant la promotion X 2022.

Cette cérémonie clôt 3 mois de formation au cours desquels les élèves ont appris les différentes techniques d’intervention dans les domaines de la lutte contre les incendies et le secours à personne. Elle marque également le début de leur immersion de 4 mois au sein des centres d’incendie et de secours (CIS) de Marseille où ils rempliront les fonctions d’équipier et secouriste à bord des fourgons d’intervention (FI) et des véhicules de secours et d’assistance aux victimes (VSAV). Ce stage de « formation humaine et militaire » dans les armées est un passage obligatoire pour ces étudiants des prestigieuses écoles d’ingénieurs françaises. Ceux qui choisissent de le vivre au sein du BMPM sont soumis à une sélection rigoureuse, basée sur les motivation et capacités physique des candidats.

Pour les huit élèves qui ont reçu leur casque d’intervention ce 13 décembre, c’est la promesse d’une expérience riche en enseignements concrets et profitables à leurs futures fonctions.

Le BMPM est la plus grande unité de la Marine nationale avec près de 2 600 militaires et civils, hommes et femmes, luttant chaque jour contre la quasi-totalité des risques recensés par la sécurité civile à Marseille, deuxième ville de France. Le BMPM assure également la sécurité de l'aéroport de Marseille-Provence, d'Airbus Helicopters, ainsi que les navires à quai et en rade dans les bassins Est et Ouest du grand port maritime de Marseille (GPMM), premier port de France.

 Huit élèves ingénieurs reçoivent leur casque d’intervention - ® J. SIONNEAU/BMPM/MN

Source : Marine nationale


Huit élèves ingénieurs reçoivent leur casque d’intervention

publié le Mercredi 14 décembre 2022

 Huit élèves ingénieurs reçoivent leur casque d’intervention

Huit élèves ingénieurs reçoivent leur casque d’intervention

© Marine nationale

Le 13 décembre 2022, le bataillon de marins-pompiers de Marseille (BMPM) a accueilli dans ses rangs huit élèves polytechniciens et ingénieurs des études et techniques de l’armement (IETA) qui ont reçu leur casque d’intervention au cours d’une cérémonie présidée par le contre-amiral Lionel Mathieu, commandant le BMPM, l’école des marins-pompiers de la Marine (EMPM) et la Marine à Marseille, et en présence du lieutenant-colonel Benoit, commandant la promotion X 2022.

Cette cérémonie clôt 3 mois de formation au cours desquels les élèves ont appris les différentes techniques d’intervention dans les domaines de la lutte contre les incendies et le secours à personne. Elle marque également le début de leur immersion de 4 mois au sein des centres d’incendie et de secours (CIS) de Marseille où ils rempliront les fonctions d’équipier et secouriste à bord des fourgons d’intervention (FI) et des véhicules de secours et d’assistance aux victimes (VSAV). Ce stage de « formation humaine et militaire » dans les armées est un passage obligatoire pour ces étudiants des prestigieuses écoles d’ingénieurs françaises. Ceux qui choisissent de le vivre au sein du BMPM sont soumis à une sélection rigoureuse, basée sur les motivation et capacités physique des candidats.

Pour les huit élèves qui ont reçu leur casque d’intervention ce 13 décembre, c’est la promesse d’une expérience riche en enseignements concrets et profitables à leurs futures fonctions.

Le BMPM est la plus grande unité de la Marine nationale avec près de 2 600 militaires et civils, hommes et femmes, luttant chaque jour contre la quasi-totalité des risques recensés par la sécurité civile à Marseille, deuxième ville de France. Le BMPM assure également la sécurité de l'aéroport de Marseille-Provence, d'Airbus Helicopters, ainsi que les navires à quai et en rade dans les bassins Est et Ouest du grand port maritime de Marseille (GPMM), premier port de France.

 Huit élèves ingénieurs reçoivent leur casque d’intervention - ® J. SIONNEAU/BMPM/MN

Source : Marine nationale


Huit élèves ingénieurs reçoivent leur casque d’intervention

publié le Mercredi 14 décembre 2022

 Huit élèves ingénieurs reçoivent leur casque d’intervention

Huit élèves ingénieurs reçoivent leur casque d’intervention

© Marine nationale

Le 13 décembre 2022, le bataillon de marins-pompiers de Marseille (BMPM) a accueilli dans ses rangs huit élèves polytechniciens et ingénieurs des études et techniques de l’armement (IETA) qui ont reçu leur casque d’intervention au cours d’une cérémonie présidée par le contre-amiral Lionel Mathieu, commandant le BMPM, l’école des marins-pompiers de la Marine (EMPM) et la Marine à Marseille, et en présence du lieutenant-colonel Benoit, commandant la promotion X 2022.

Cette cérémonie clôt 3 mois de formation au cours desquels les élèves ont appris les différentes techniques d’intervention dans les domaines de la lutte contre les incendies et le secours à personne. Elle marque également le début de leur immersion de 4 mois au sein des centres d’incendie et de secours (CIS) de Marseille où ils rempliront les fonctions d’équipier et secouriste à bord des fourgons d’intervention (FI) et des véhicules de secours et d’assistance aux victimes (VSAV). Ce stage de « formation humaine et militaire » dans les armées est un passage obligatoire pour ces étudiants des prestigieuses écoles d’ingénieurs françaises. Ceux qui choisissent de le vivre au sein du BMPM sont soumis à une sélection rigoureuse, basée sur les motivation et capacités physique des candidats.

Pour les huit élèves qui ont reçu leur casque d’intervention ce 13 décembre, c’est la promesse d’une expérience riche en enseignements concrets et profitables à leurs futures fonctions.

Le BMPM est la plus grande unité de la Marine nationale avec près de 2 600 militaires et civils, hommes et femmes, luttant chaque jour contre la quasi-totalité des risques recensés par la sécurité civile à Marseille, deuxième ville de France. Le BMPM assure également la sécurité de l'aéroport de Marseille-Provence, d'Airbus Helicopters, ainsi que les navires à quai et en rade dans les bassins Est et Ouest du grand port maritime de Marseille (GPMM), premier port de France.

 Huit élèves ingénieurs reçoivent leur casque d’intervention - ® J. SIONNEAU/BMPM/MN

Source : Marine nationale


Une nouvelle embarcation pour le BMPM : cap sur les JO 2024

publié le Mardi 13 décembre 2022

 Une nouvelle embarcation pour le BMPM : cap sur les JO 2024

Une nouvelle embarcation pour le BMPM : cap sur les JO 2024

© Marine nationale

Le 12 décembre 2022, le bataillon de marins-pompiers de Marseille (BMPM) a baptisé sa nouvelle embarcation de transport, d’incendie et de secours (ETIS), le Lacydon, au centre d’incendie et de secours (CIS) de La Bigue.

La cérémonie de baptême était présidée par le contre-amiral Lionel Mathieu, commandant le BMPM, l’école de marins-pompiers de la Marine et la Marine à Marseille et s’est déroulée en présence de M. Yannick Ohanessian, adjoint au maire de Marseille, en charge de la tranquillité publique, du BMPM, de la prévention et de la sécurité et du commissaire général de 2e classe Thierry de La Burgade, adjoint au préfet maritime de la Méditerranée. L’unité accueillait également le quartier-maître de première classe Jérémie Mion, sportif de haut niveau et champion d’Europe en voile, qui a été choisi comme parrain du Lacydon. Un parrainage qui fait sens au regard des missions qui seront confiées à l’ETIS et surtout sa participation à la sécurisation du plan d’eau lorsque Marseille accueillera les épreuves de voile des jeux Olympiques en 2024. La fraternité d’armes entre le parrain et l’unité qui l’a choisi engendre nécessairement un échange fructueux autour de cultures et centres d’intérêt différents, sur la solide base de valeurs communes. Les sportifs de haut niveau du Bataillon de Joinville, qui regroupe cette « armée de champions », portent non seulement les couleurs de la France et participent à son rayonnement à l’étranger mais également celles de leur armée d’appartenance. Ils servent de modèle en interne et représentent les armées et leurs valeurs dans la société civile. Compter le quartier-maître Jérémie parmi les parrains de nos embarcations est un honneur.

 Une nouvelle embarcation pour le BMPM : cap sur les JO 2024

Missions du Lacydon :

- Projection rapide de marins-pompiers en renfort du bateau-pompe ;

- Lutte contre l’incendie d’embarcation de plaisance dans un port à faible tirant d’eau ;

- Lutte contre l’incendie, mettant en œuvre 1 LDV 600 L/min ou 1 canon à eau de 1500 L/min (eau ou solution moussante) depuis le bord ;

- Projection d’équipes pour la sauvegarde de la vie humaine ;

- Alimentation d’un établissement sur une panne ou un quai (70 mm ou 45 mm) ;

- Remorquage de barrages « DEPOLL »  (150 m) ;

- Mise en sécurité d’une embarcation ;

- Reconnaissances nautiques.

 Une nouvelle embarcation pour le BMPM : cap sur les JO 2024

Le BMPM est la plus grande unité de la Marine nationale avec près de 2 600 militaires et civils, hommes et femmes, luttant chaque jour contre la quasi-totalité des risques recensés par la sécurité civile à Marseille, deuxième ville de France. Le BMPM assure également la sécurité de l'aéroport de Marseille-Provence, d'Airbus Helicopters, ainsi que les navires à quai et en rade dans les bassins Est et Ouest du grand port maritime de Marseille (GPMM), premier port de France.

Source : Marine nationale


Une nouvelle embarcation pour le BMPM : cap sur les JO 2024

publié le Mardi 13 décembre 2022

 Une nouvelle embarcation pour le BMPM : cap sur les JO 2024

Une nouvelle embarcation pour le BMPM : cap sur les JO 2024

© Marine nationale

Le 12 décembre 2022, le bataillon de marins-pompiers de Marseille (BMPM) a baptisé sa nouvelle embarcation de transport, d’incendie et de secours (ETIS), le Lacydon, au centre d’incendie et de secours (CIS) de La Bigue.

La cérémonie de baptême était présidée par le contre-amiral Lionel Mathieu, commandant le BMPM, l’école de marins-pompiers de la Marine et la Marine à Marseille et s’est déroulée en présence de M. Yannick Ohanessian, adjoint au maire de Marseille, en charge de la tranquillité publique, du BMPM, de la prévention et de la sécurité et du commissaire général de 2e classe Thierry de La Burgade, adjoint au préfet maritime de la Méditerranée. L’unité accueillait également le quartier-maître de première classe Jérémie Mion, sportif de haut niveau et champion d’Europe en voile, qui a été choisi comme parrain du Lacydon. Un parrainage qui fait sens au regard des missions qui seront confiées à l’ETIS et surtout sa participation à la sécurisation du plan d’eau lorsque Marseille accueillera les épreuves de voile des jeux Olympiques en 2024. La fraternité d’armes entre le parrain et l’unité qui l’a choisi engendre nécessairement un échange fructueux autour de cultures et centres d’intérêt différents, sur la solide base de valeurs communes. Les sportifs de haut niveau du Bataillon de Joinville, qui regroupe cette « armée de champions », portent non seulement les couleurs de la France et participent à son rayonnement à l’étranger mais également celles de leur armée d’appartenance. Ils servent de modèle en interne et représentent les armées et leurs valeurs dans la société civile. Compter le quartier-maître Jérémie parmi les parrains de nos embarcations est un honneur.

 Une nouvelle embarcation pour le BMPM : cap sur les JO 2024

Missions du Lacydon :

- Projection rapide de marins-pompiers en renfort du bateau-pompe ;

- Lutte contre l’incendie d’embarcation de plaisance dans un port à faible tirant d’eau ;

- Lutte contre l’incendie, mettant en œuvre 1 LDV 600 L/min ou 1 canon à eau de 1500 L/min (eau ou solution moussante) depuis le bord ;

- Projection d’équipes pour la sauvegarde de la vie humaine ;

- Alimentation d’un établissement sur une panne ou un quai (70 mm ou 45 mm) ;

- Remorquage de barrages « DEPOLL »  (150 m) ;

- Mise en sécurité d’une embarcation ;

- Reconnaissances nautiques.

 Une nouvelle embarcation pour le BMPM : cap sur les JO 2024

Le BMPM est la plus grande unité de la Marine nationale avec près de 2 600 militaires et civils, hommes et femmes, luttant chaque jour contre la quasi-totalité des risques recensés par la sécurité civile à Marseille, deuxième ville de France. Le BMPM assure également la sécurité de l'aéroport de Marseille-Provence, d'Airbus Helicopters, ainsi que les navires à quai et en rade dans les bassins Est et Ouest du grand port maritime de Marseille (GPMM), premier port de France.

Source : Marine nationale

S'abonner à Marseille