Matinée cohésion des joueuses du Brest Bretagne Handball avec les marins-pompiers de Brest

publié le Mardi 02 août 2022

Matinée cohésion des joueuses du Brest Bretagne Handball avec les marins-pompiers de Brest

Matinée cohésion des joueuses du Brest Bretagne Handball avec les marins-pompiers de Brest

© Marine nationale

Dans le cadre de leur préparation d’avant-saison, l’équipe féminine du Brest Bretagne Handball a pris part le 28 juillet à une matinée d’entraînement avec la compagnie des marins-pompiers de Brest au centre de formation pratique et d'enseignement sécurité du Portzic.

Les 21 joueuses de la section professionnelle et leur staff ont ainsi enchaîné des exercices physiques lors d’un « challenge cross training » encadrés par deux moniteurs EPMS de la base navale de Brest puis des ateliers de gestion de stress conduits par du personnel du CFPES, notamment un parcours dans le noir avec appareil respiratoire isolant et une épreuve de vertige avec l’échelle aérienne à mouvements combinés.

Les handballeuses et leurs encadrants sont repartis plus que satisfaits, augurant de nouvelles interactions entre les deux organismes brestois !


 

Matinée cohésion des joueuses du Brest Bretagne Handball avec les marins-pompiers de Brest
Matinée cohésion des joueuses du Brest Bretagne Handball avec les marins-pompiers de Brest

Source : Marine nationale


Matinée cohésion des joueuses du Brest Bretagne Handball avec les marins-pompiers de Brest

publié le Mardi 02 août 2022

Matinée cohésion des joueuses du Brest Bretagne Handball avec les marins-pompiers de Brest

Matinée cohésion des joueuses du Brest Bretagne Handball avec les marins-pompiers de Brest

© Marine nationale

Dans le cadre de leur préparation d’avant-saison, l’équipe féminine du Brest Bretagne Handball a pris part le 28 juillet à une matinée d’entraînement avec la compagnie des marins-pompiers de Brest au centre de formation pratique et d'enseignement sécurité du Portzic.

Les 21 joueuses de la section professionnelle et leur staff ont ainsi enchaîné des exercices physiques lors d’un « challenge cross training » encadrés par deux moniteurs EPMS de la base navale de Brest puis des ateliers de gestion de stress conduits par du personnel du CFPES, notamment un parcours dans le noir avec appareil respiratoire isolant et une épreuve de vertige avec l’échelle aérienne à mouvements combinés.

Les handballeuses et leurs encadrants sont repartis plus que satisfaits, augurant de nouvelles interactions entre les deux organismes brestois !


 

Matinée cohésion des joueuses du Brest Bretagne Handball avec les marins-pompiers de Brest
Matinée cohésion des joueuses du Brest Bretagne Handball avec les marins-pompiers de Brest

Source : Marine nationale


Matinée cohésion des joueuses du Brest Bretagne Handball avec les marins-pompiers de Brest

publié le Mardi 02 août 2022

Matinée cohésion des joueuses du Brest Bretagne Handball avec les marins-pompiers de Brest

Matinée cohésion des joueuses du Brest Bretagne Handball avec les marins-pompiers de Brest

© Marine nationale

Dans le cadre de leur préparation d’avant-saison, l’équipe féminine du Brest Bretagne Handball a pris part le 28 juillet à une matinée d’entraînement avec la compagnie des marins-pompiers de Brest au centre de formation pratique et d'enseignement sécurité du Portzic.

Les 21 joueuses de la section professionnelle et leur staff ont ainsi enchaîné des exercices physiques lors d’un « challenge cross training » encadrés par deux moniteurs EPMS de la base navale de Brest puis des ateliers de gestion de stress conduits par du personnel du CFPES, notamment un parcours dans le noir avec appareil respiratoire isolant et une épreuve de vertige avec l’échelle aérienne à mouvements combinés.

Les handballeuses et leurs encadrants sont repartis plus que satisfaits, augurant de nouvelles interactions entre les deux organismes brestois !


 

Matinée cohésion des joueuses du Brest Bretagne Handball avec les marins-pompiers de Brest
Matinée cohésion des joueuses du Brest Bretagne Handball avec les marins-pompiers de Brest

Source : Marine nationale


Matinée cohésion des joueuses du Brest Bretagne Handball avec les marins-pompiers de Brest

publié le Mardi 02 août 2022

Matinée cohésion des joueuses du Brest Bretagne Handball avec les marins-pompiers de Brest

Matinée cohésion des joueuses du Brest Bretagne Handball avec les marins-pompiers de Brest

© Marine nationale

Dans le cadre de leur préparation d’avant-saison, l’équipe féminine du Brest Bretagne Handball a pris part le 28 juillet à une matinée d’entraînement avec la compagnie des marins-pompiers de Brest au centre de formation pratique et d'enseignement sécurité du Portzic.

Les 21 joueuses de la section professionnelle et leur staff ont ainsi enchaîné des exercices physiques lors d’un « challenge cross training » encadrés par deux moniteurs EPMS de la base navale de Brest puis des ateliers de gestion de stress conduits par du personnel du CFPES, notamment un parcours dans le noir avec appareil respiratoire isolant et une épreuve de vertige avec l’échelle aérienne à mouvements combinés.

Les handballeuses et leurs encadrants sont repartis plus que satisfaits, augurant de nouvelles interactions entre les deux organismes brestois !


 

Matinée cohésion des joueuses du Brest Bretagne Handball avec les marins-pompiers de Brest
Matinée cohésion des joueuses du Brest Bretagne Handball avec les marins-pompiers de Brest

Source : Marine nationale



Les marins pompiers de Brest renforcent le SDIS29

publié le Lundi 01 août 2022


Les marins pompiers de Brest renforcent le SDIS29


Les marins pompiers de Brest renforcent le SDIS29

© Marine nationale

Le lundi 18 juillet, plusieurs départs de feux ont provoqué un important incendie qui a ravagé durant plusieurs jours les monts d’Arrée, et notamment la colline abritant la chapelle Saint-Michel de Brasparts, heureusement préservée. Pas moins de 1725 hectares de végétation sont partis en fumée.

Intervenant dans le cadre de la convention liant la Marine (CECLANT) et le SDIS 29, durant trois jours consécutifs, à compter du 19 juillet, des marins-pompiers brestois se sont relevés, jour et nuit, pour lutter contre ce feu de végétation.

Huit hommes du feu de la Marine ont complété le dispositif déjà conséquent (230 sapeurs-pompiers) mobilisé par le service départemental d’incendie et de secours du Finistère (SDIS29).

Parmi les multiples formations détenues par les personnels de la CMPB, celle spécifique à la lutte contre les incendies de végétation a permis la projection de renforts, tant sur le plan du commandant opérationnel que celui d’équipier en feu de forêt (FDF).

De plus, les activités de secours, en particulier dans le domaine incendie urbain, dispensées sur la zone Brest Métropole par les marins-pompiers ont augmenté de 25 à 50 % durant cette période.


Les marins pompiers de Brest renforcent le SDIS29

Source : Marine nationale



Les marins pompiers de Brest renforcent le SDIS29

publié le Lundi 01 août 2022


Les marins pompiers de Brest renforcent le SDIS29


Les marins pompiers de Brest renforcent le SDIS29

© Marine nationale

Le lundi 18 juillet, plusieurs départs de feux ont provoqué un important incendie qui a ravagé durant plusieurs jours les monts d’Arrée, et notamment la colline abritant la chapelle Saint-Michel de Brasparts, heureusement préservée. Pas moins de 1725 hectares de végétation sont partis en fumée.

Intervenant dans le cadre de la convention liant la Marine (CECLANT) et le SDIS 29, durant trois jours consécutifs, à compter du 19 juillet, des marins-pompiers brestois se sont relevés, jour et nuit, pour lutter contre ce feu de végétation.

Huit hommes du feu de la Marine ont complété le dispositif déjà conséquent (230 sapeurs-pompiers) mobilisé par le service départemental d’incendie et de secours du Finistère (SDIS29).

Parmi les multiples formations détenues par les personnels de la CMPB, celle spécifique à la lutte contre les incendies de végétation a permis la projection de renforts, tant sur le plan du commandant opérationnel que celui d’équipier en feu de forêt (FDF).

De plus, les activités de secours, en particulier dans le domaine incendie urbain, dispensées sur la zone Brest Métropole par les marins-pompiers ont augmenté de 25 à 50 % durant cette période.


Les marins pompiers de Brest renforcent le SDIS29

Source : Marine nationale



Les marins pompiers de Brest renforcent le SDIS29

publié le Lundi 01 août 2022


Les marins pompiers de Brest renforcent le SDIS29


Les marins pompiers de Brest renforcent le SDIS29

© Marine nationale

Le lundi 18 juillet, plusieurs départs de feux ont provoqué un important incendie qui a ravagé durant plusieurs jours les monts d’Arrée, et notamment la colline abritant la chapelle Saint-Michel de Brasparts, heureusement préservée. Pas moins de 1725 hectares de végétation sont partis en fumée.

Intervenant dans le cadre de la convention liant la Marine (CECLANT) et le SDIS 29, durant trois jours consécutifs, à compter du 19 juillet, des marins-pompiers brestois se sont relevés, jour et nuit, pour lutter contre ce feu de végétation.

Huit hommes du feu de la Marine ont complété le dispositif déjà conséquent (230 sapeurs-pompiers) mobilisé par le service départemental d’incendie et de secours du Finistère (SDIS29).

Parmi les multiples formations détenues par les personnels de la CMPB, celle spécifique à la lutte contre les incendies de végétation a permis la projection de renforts, tant sur le plan du commandant opérationnel que celui d’équipier en feu de forêt (FDF).

De plus, les activités de secours, en particulier dans le domaine incendie urbain, dispensées sur la zone Brest Métropole par les marins-pompiers ont augmenté de 25 à 50 % durant cette période.


Les marins pompiers de Brest renforcent le SDIS29

Source : Marine nationale


Le POM Auguste Bénébig poursuit son armement à Brest

publié le Lundi 01 août 2022

Le POM Auguste Bénébig poursuit son armement à Brest

Le POM Auguste Bénébig poursuit son armement à Brest

© Marine nationale

Le Patrouilleur outre-mer (POM) Auguste Bénébig est arrivé à la base navale de Brest ce dimanche 31 juillet après avoir effectué ses premiers essais en mer depuis le chantier naval de la SOCARENAM, à Boulogne-sur-Mer.

Les derniers travaux vont se poursuivre à bord et l’équipage d’armement va continuer à s’entraîner à la prise en main de ce tout nouveau patrouilleur.

Celui-ci est le premier d’une série de six POM, dont la Marine nationale va se doter d’ici à 2025.

 

La route est encore longue pour l’Auguste Bénébig qui devra ensuite rallier son futur port base de Nouméa en Nouvelle-Calédonie, où il est attendu début 2023, pour son admission au service actif.

 

L’Auguste Bénébig remplira des missions variées de surveillance de la ZEE française ultra-marine pacifique. Adapté aux vastes domaines maritimes dans lequel il va naviguer, le bâtiment mesure 80 mètres de long et 12 mètres de large pour un tirant d’eau de 3,5 mètres et un déplacement de 1 300 tonnes. Doté d’une propulsion hybride thermique/électrique et armé par 30 marins, il est équipé d’un canon de 20mm téléopéré et d’un radar de surveillance. Un drone à voilure fixe (le Système de Mini-Drone de la Marine – SMDM) est embarqué et intégré à bord dès l’armement, ce qui constitue une première pour un bâtiment de la Marine nationale.

Le POM Auguste Bénébig poursuit son armement à Brest
Le POM Auguste Bénébig poursuit son armement à Brest

Source : Marine nationale


Le POM Auguste Bénébig poursuit son armement à Brest

publié le Lundi 01 août 2022

Le POM Auguste Bénébig poursuit son armement à Brest

Le POM Auguste Bénébig poursuit son armement à Brest

© Marine nationale

Le Patrouilleur outre-mer (POM) Auguste Bénébig est arrivé à la base navale de Brest ce dimanche 31 juillet après avoir effectué ses premiers essais en mer depuis le chantier naval de la SOCARENAM, à Boulogne-sur-Mer.

Les derniers travaux vont se poursuivre à bord et l’équipage d’armement va continuer à s’entraîner à la prise en main de ce tout nouveau patrouilleur.

Celui-ci est le premier d’une série de six POM, dont la Marine nationale va se doter d’ici à 2025.

 

La route est encore longue pour l’Auguste Bénébig qui devra ensuite rallier son futur port base de Nouméa en Nouvelle-Calédonie, où il est attendu début 2023, pour son admission au service actif.

 

L’Auguste Bénébig remplira des missions variées de surveillance de la ZEE française ultra-marine pacifique. Adapté aux vastes domaines maritimes dans lequel il va naviguer, le bâtiment mesure 80 mètres de long et 12 mètres de large pour un tirant d’eau de 3,5 mètres et un déplacement de 1 300 tonnes. Doté d’une propulsion hybride thermique/électrique et armé par 30 marins, il est équipé d’un canon de 20mm téléopéré et d’un radar de surveillance. Un drone à voilure fixe (le Système de Mini-Drone de la Marine – SMDM) est embarqué et intégré à bord dès l’armement, ce qui constitue une première pour un bâtiment de la Marine nationale.

Le POM Auguste Bénébig poursuit son armement à Brest
Le POM Auguste Bénébig poursuit son armement à Brest

Source : Marine nationale


Le POM Auguste Bénébig poursuit son armement à Brest

publié le Lundi 01 août 2022

Le POM Auguste Bénébig poursuit son armement à Brest

Le POM Auguste Bénébig poursuit son armement à Brest

© Marine nationale

Le Patrouilleur outre-mer (POM) Auguste Bénébig est arrivé à la base navale de Brest ce dimanche 31 juillet après avoir effectué ses premiers essais en mer depuis le chantier naval de la SOCARENAM, à Boulogne-sur-Mer.

Les derniers travaux vont se poursuivre à bord et l’équipage d’armement va continuer à s’entraîner à la prise en main de ce tout nouveau patrouilleur.

Celui-ci est le premier d’une série de six POM, dont la Marine nationale va se doter d’ici à 2025.

 

La route est encore longue pour l’Auguste Bénébig qui devra ensuite rallier son futur port base de Nouméa en Nouvelle-Calédonie, où il est attendu début 2023, pour son admission au service actif.

 

L’Auguste Bénébig remplira des missions variées de surveillance de la ZEE française ultra-marine pacifique. Adapté aux vastes domaines maritimes dans lequel il va naviguer, le bâtiment mesure 80 mètres de long et 12 mètres de large pour un tirant d’eau de 3,5 mètres et un déplacement de 1 300 tonnes. Doté d’une propulsion hybride thermique/électrique et armé par 30 marins, il est équipé d’un canon de 20mm téléopéré et d’un radar de surveillance. Un drone à voilure fixe (le Système de Mini-Drone de la Marine – SMDM) est embarqué et intégré à bord dès l’armement, ce qui constitue une première pour un bâtiment de la Marine nationale.

Le POM Auguste Bénébig poursuit son armement à Brest
Le POM Auguste Bénébig poursuit son armement à Brest

Source : Marine nationale

S'abonner à Brest