Cérémonie de remise des bâchis à l’École des mousses

Publié le 2 Octobre 2017 à 17:41

© Marine nationale

Après leur rentrée en septembre dernier, les mousses ont reçu le 2 octobre leur célèbre coiffe au pompon rouge qu’ils porteront fièrement tout au long de leur année de formation. Cette journée marque l’un des principaux jalons de la scolarité des jeunes mousses de la promotion « second maître Louis Goulard » qui ont reçu leur bâchi des mains de Thierry Marx, parrain de cette promotion.

 

Cette journée particulière a débuté par une rencontre avec le parrain de la promotion : le chef cuisinier Thierry Marx, très impliqué dans la formation et l’insertion professionnelle. Ce dernier a rappelé aux mousses les valeurs très fortes qui doivent les animer : la pugnacité dans les épreuves, le goût de l’effort à fournir pour atteindre ses objectifs et l’amour du travail bien fait. Ce sont d’ailleurs ces valeurs que les mousses expérimentent au quotidien depuis qu’ils sont entrés dans la Marine.

 

Une remise de bâchis solennelle

Après ce moment d’échange forts, les mousses ont reçu, solennellement, chacun à leur tour, leur bâchi des mains de leur parrain, du capitaine de vaisseau François Drouet, commandant le CIN et du capitaine de frégate Pascal V, commandant en second le CIN. Cette remise de bâchis a eu lieu en présence des ouvrières de confection qui œuvrent à la fabrication des pompons rouges et à leur assemblage. Pour ces ouvrières très spécialisées, aux compétences rares, ce fut l’occasion de voir l’étape ultime de leur production et de mesurer dans le regard empli de fierté des mousses, l’importance de leur travail.

Pour ces jeunes qui, il y a quelques semaines, franchissaient les portes de l’École des mousses et signaient leur contrat à Brest et à Cherbourg : cette journée marque l’une des principales étapes de leur formation.

 

 

A propos de l’École des mousses

Ouverte aux jeunes français de 16 à 18 ans, l’École des mousses permet à ceux qui en ont l’envie de s’engager tôt dans la marine. elle offre à ces jeunes une initiation rigoureuse au métier de marin militaire, dans un cadre prestigieux, pour en faire des matelots aptes à vivre et travailler en équipage sur des bâtiments de combat, des sous-marins, des bases aéronavales ou des groupes de fusiliers-marins. Pour y accéder, il faut d’abord être motivé pour servir dans la Marine et avoir suivi au minimum une classe de troisième, mais aucun diplôme n’est exigé.

 

En savoir plus : www.etremarin.fr/ecole-des-mousses

A lire aussi : Retour sur la cérémonie de fin de cours de la dernière promotion parrainée par Patrice Franceschi >> Mousses : ils sont désormais matelots !

Vos réactions: 
Moyenne: 2.7 (3 votes)
Envoyer