Le contre-amiral Crignola à la tête des forces armées aux Antilles

Publié le 30 Août 2017 à 18:10

© Marine nationale

Le 29 août 2017, le contre-amiral René-Jean Crignola a pris le commandement des forces armées aux Antilles (FAA), de la zone maritime Antilles et de la base de Défense Antilles. Il succède au vice-amiral Olivier Coupry.

L’amiral a présidé sa première cérémonie des couleurs, en présence de délégations de toutes les unités des FAA. Lors de cette cérémonie, le contre-amiral René-Jean Crignola a souligné l’importance des missions conduites par les trois armées, directions et services des FAA pour la France, c’est-à-dire « la présence et la manifestation de la souveraineté française, le secours aux populations en cas de catastrophe naturelle, la lutte contre les narcotrafics, la protection des espaces maritimes français et la coopération opérationnelle avec nos partenaires étrangers ».

Une carrière résolument tournée vers les opérations

D’avril à juillet 2015, le contre-amiral Crignola a commandé à la mer la TF150 - force multinationale sous leadership américain - engagée en océan Indien dans la lutte contre le terrorisme international et les activités illicites qui le financent, dont le narcotrafic. Il a ensuite commandé le groupe aéronaval lors du déploiement Arromanches 2 conduit de novembre 2015 à mars 2016 en Méditerranée puis en océan Indien, dans le cadre de l’opération Chammal - Inherent Resolve. Le 1er septembre 2016, il a pris le commandement de la force aéromaritime française de réaction rapide (COMFRMARFOR). Il a été déployé de septembre 2016 à janvier 2017 à Rome comme adjoint du commandant de l’opération EUNAVFOR MED Sophia.

Les attributions du commandant supérieur des forces armées aux Antilles

Subordonné au chef d'état-major des armées (CEMA), l’autorité du commandant supérieur (COMSUP) des forces armées aux Antilles s'exerce sur l'ensemble des formations des trois armées et des directions et services communs implantés en Martinique et en Guadeloupe.

En parallèle de ses attributions de COMSUP, l’amiral commande la zone maritime Antilles. A ce titre, il assiste et conseille le préfet de la Martinique, délégué du Gouvernement pour l’action de l’Etat en mer. En tant qu’officier général de la zone de défense et de sécurité des Antilles, il est le conseiller du haut fonctionnaire de zone (préfet de la zone de défense de Martinique, de Guadeloupe ou de Saint-Martin et Saint Barthélémy) en ce qui concerne les responsabilités de défense de ce dernier, notamment pour l'élaboration des plans généraux de protection.

Les forces armées aux Antilles garantissent la protection du territoire national et animent la coopération régionale depuis les départements de la Martinique et de la Guadeloupe. Elles constituent un dispositif interarmées à dominante aéromaritime de premier plan sur le théâtre Antilles-Guyane, en coordination avec les forces armées en Guyane (FAG). Les FAA conduisent deux missions principales dans la zone : la lutte contre le narcotrafic en haute mer ainsi que l’assistance et le secours à la population lors de catastrophes naturelles.

Antilles : un dossier complet à lire sur www.colsbleus.fr/articles/8707

 

Vos réactions: 
No votes yet
Envoyer