Nato Response Force - Objectif 2018

Publié le 20 Juin 2017 à 16:26

© L. BERNARDIN/MN

Durant toute l’année 2018, la Marine nationale assurera l’alerte du commandement  de la composante maritime (MCC) de la Nato Response Force (NRF). Cette prise d’alerte se prépare dès l’année 2017 à l’occasion de plusieurs exercices avec les autres nations de l’Alliance.

Créée lors du sommet de Prague en novembre 2002, la NRF est une force multinationale à haut niveau de préparation, composée d’éléments des armées de Terre, de l’Air, de la Marine et des forces spéciales. Ces composantes sont capables d’agir rapidement, partout où cela s’avèrerait nécessaire, face à l’ensemble des menaces de sécurité, et d’apporter ainsi une réponse à la gestion de crises liées à la défense collective des membres de l’OTAN. En 2014, il a été décidé de renforcer encore le niveau d’alerte de la NRF en créant une force opérationnelle interarmées à très haut niveau de préparation. Le commandement de la NRF relève du commandant suprême des forces alliées en Europe (SACEUR). La décision de déployer la NRF est prise par le Conseil de l’Atlantique Nord, l’organe supérieur de décision politique de l’Alliance.

La composante maritime est articulée autour des groupes maritimes permanents OTAN (SNMG) et des groupes permanents OTAN de lutte contre les mines (SNMCMG). Les pays de l’Alliance affectent des unités pour une période de 12 mois. Le commandement de cette composante fonctionne désormais par rotation entre quatre pays (Espagne, France, Italie, Grande-Bretagne). Ainsi, en 2018, le commandant de la composante maritime NRF (Maritime Commander Component) sera assuré par l’amiral commandant la Force aéromaritime française de réaction rapide (FRMARFOR). Cette rotation des forces et du commandement permet d’améliorer l’interopérabilité et concourt à la poursuite de la transformation des forces de l’Alliance.  

LV Thierry Maguet

Brillant Mariner 2017 

Avant de participer à la NRF, les unités se préparent au niveau national, puis s’entraînent dans un environnement multinational avec les autres pays de l’Alliance. La certification de FRMARFOR comme MCC sera réalisée lors de l’exercice majeur Brillant Mariner en octobre prochain. Cet entraînement opérationnel en Méditerranée réunira plus de 40 bâtiments (dont 3 amphibies) et de nombreux aéronefs en provenance des nations de l’Alliance. Ces exercices n’offrent pas seulement aux forces maritimes de l'OTAN un entraînement mutuel, ils constituent également une démonstration dissuasive de l'Alliance.

 

 

Vos réactions: 
Moyenne: 4.5 (4 votes)
Envoyer