Prix Armées-Jeunesse 2017 : deux unités de la Marine récompensées

Publié le 1 Juin 2017 à 17:18

© ECPAD

Le 31 mai 2017, à l’École Militaire, deux unités de la Marine ont été mises à l’honneur à l’occasion de la remise des prix Armées-Jeunesse 2017.

Le premier prix intitulé Prix Armées-Jeunesse a été attribué à la frégate antiaérienne Jean Bart pour la création d’une classe orientée Marine avec le lycée hôtelier Anne Sophie Pic à Toulon, et l’accompagnement des élèves jusqu’à leur diplôme. Ce nouveau jumelage associe une unité opérationnelle de la Marine, souvent déployée sur les théâtres d’opérations et un établissement reconnu pour ses formations de futurs professionnels de la restauration.  L’équipage étant actuellement en opération, le prix a été remis au commissair Axel et au capitaine de frégate Marc Moreau, futur commandant en second du Jean Bart accompagné d’une délégation de marins du bord par le général de corps d’armée Philippe Ponties, président de la Commission Armées-Jeunesse.

« Le 31 mai, la frégate antiaérienne Jean Bart a reçu le Prix Armées-Jeunesse. Ce premier prix vient consacrer le partenariat signé en juillet dernier entre le lycée hôtelier « Anne- Sophie Pic » et le Jean Bart. C’est pour moi une vraie fierté de voir la Marine se distinguer par un projet qui rapproche la jeunesse et la Marine. Je félicite chaleureusement le Jean Bart pour son projet original qui allie perspectives d’emploi des jeunes en lycée hôtelier et besoins de la Marine. Depuis juillet, des liens étroits et réguliers unissent ce lycée à la frégate : formation pratique à bord pour des élèves, repas de cohésion pour le bord au lycée, participation des marins au jury de fin d’études, acculturation à la vie de marin pour les lycéens…

Bravo le Jean Bart ! », Amiral Prazuck, chef d’état-major de la Marine.

 

Focus - frégate anti-aérienne Jean-Bart

Le Jean Bart est une frégate antiaérienne type F 70 AA. Ce type de bâtiment intervient au cours d'opérations, en toute zone, dans un cadre national interalliés ou international. Ces bâtiments de combat sont également aptes à remplir des missions de présence, de recherche, d'identification et tenue de contact, en temps de paix, de crise ou de guerre.

Admis au service actif en 1991, le Jean Bart compte aujourd’hui 250 marins à bord.

© ECPAD

 

Dans un deuxième temps, la base navale de Nouméa en Nouvelle Calédonie a reçu, quant à elle, le prix « Sport » pour ses nombreuses actions en faveur de la jeunesse et notamment pour l’organisation d’une marche d’orientation couplée avec des ateliers de découverte de la base navale. Le prix a été remis au capitaine de vaisseau Laurent BECHLER, commandant la base navale de Nouméa en visio conférence au milieu des jeunes et cela, alors même qu’il était 4h du matin à Nouméa.

L’amiral Prazuck, chef d’état-major de la Marine félicite la Base navale de Nouméa qui a su trouver à travers le sport un moyen original de renforcer les liens entre les jeunes et les marins de Nouméa. «Peut-être des futures vocations en perspective ! »

 

Focus - base navale de Nouméa

La base navale de Nouméa a pour principale mission d’accueillir et de soutenir les cinq bâtiments stationnés en Nouvelle-Calédonie et ceux de passage. La base assure ainsi le soutien portuaire et sécurité des bateaux et son détachement de fusiliers marins permet la protection du point d'importance vitale qu'elle constitue. Le soutien technique des bâtiments comprend des contrôles et des interventions dont la rapidité de traitement conditionne la disponibilité d’un bâtiment. Nouméa étant à 20 000 km de la métropole, l’essentiel du soutien provient donc de la base navale. Les autres missions clés de la base navale consistent à apporter le soutien à la préparation opérationnelle spécifique aux marins affectés sur le territoire et à entretenir une capacité d’intervention en lutte anti-pollution maritime.

© ECPAD

 

Focus - le Prix Armées-Jeunesse

Le prix Armées-Jeunesse a vocation à valoriser les formations militaires qui ont initié et mené une action visant à développer les liens entre la jeunesse et les armées, en dehors de leurs missions habituelles. Il vise à favoriser et renforcer le lien entre la jeunesse et l’armée, et participer à la construction citoyenne des jeunes en développant des valeurs d’engagement et de générosité à travers le sport, l’éducation ou encore la transmission de la mémoire.

Il est ouvert à toutes les unités et peut être réalisé en partenariat avec d'autres administrations, des collectivités locales, des associations ou des établissements scolaires ou universitaires.

 

6 catégories illustrent la diversité des liens qui unissent la jeunesse et la Défense, ainsi que la cohérence des valeurs portées par les armées.

- Armées jeunesse : Prix principal qui récompense une action de grande envergure ou en adéquation avec les thématiques étudiées par la Commission.

- Mémoire : actions qui suscitent un intérêt pour la mémoire historique et militaire.

- Armées dans la cité : présence des armées dans la vie quotidienne, acteurs de la cohésion sociale et de l’égalité des chances ;

- Découverte des armées : première approche et connaissance du monde de la Défense ;

- Sport : rencontre des militaires et des jeunes par le biais du sport ;

- Education nationale et enseignement supérieur : développement de l’enseignement.

 

Vos réactions: 
Moyenne: 5 (3 votes)
Envoyer