Des élèves réunionnais à bord du Floréal

Publié le 12 Mai 2017 à 13:36

© Marine nationale

Profitant d’une période à quai entre deux missions, la frégate de surveillance (FS) Floréal a accueilli à bord deux de ses classes partenaires.

 

Fort de l’interaction avec sa ville marraine du Tampon (La Réunion), le bord a tissé des liens privilégiés avec des établissements scolaires de la commune. Ces liens se concrétisent, par exemple, par des participations à des forums d’orientation pour les plus grands ou par une correspondance épistolaire pour les plus jeunes.

Le 19 avril, une classe de 1ère année de CAP « agents de sécurité » est montée à bord de la frégate pour visiter le bord, découvrir l’organisation de la sécurité du navire et les spécificités de la lutte contre les sinistres dans un endroit confiné. Lors d’une démonstration, un pompier leur a expliqué comment s’équiper d’une TIS (tenue d’intervention de sécurité) et d’un triplair (masque à oxygène). Les élèves ont ainsi pu se rendre compte du poids de l’équipement et de l’entraînement nécessaire pour intervenir dans les plus brefs délais. Les différentes voies pour s’engager dans la Marine nationale, en tant que militaire d’active ou de réserve, leur ont également été présentées.

Quelques jours plus tard, le Floréal a accueilli une classe de CE2-CM1 sur la plateforme hélicoptère. Ces enfants avaient suivi le déploiement en CTF 150 grâce à une correspondance avec un marin de l’équipage et la lecture régulière des newsletters envoyées aux familles. Cette visite du bord leur a permis de découvrir les postes de quart, la vie de l’équipage à la mer et de reconnaitre des lieux évoqués par écrit. Au-delà des photos et des récits, ils peuvent désormais mieux se représenter le bâtiment.

Alors que le Floréal s’apprête à appareiller pour une mission vers les Terres Australes et Antarctiques Françaises (TAAF), les enfants ont quitté le bord en promettant de suivre la frégate sur la carte : une pensée chaleureuse de la part de cette classe du Tampon qui ne manquera pas d’accompagner le Floréal tout au long de sa mission.

 

A propos de l’océan Indien

La France déploie en océan Indien une capacité militaire et navale permanente grâce notamment aux commandements interarmées et aux forces prépositionnées, qui perpétuent une présence française datant de plusieurs siècles. Cependant, la dégradation de la situation sécuritaire interne et les rivalités croissantes entre certains États riverains peuvent mettre en péril la stabilité de cette région. L’océan Indien est plus que jamais une « zone de contacts ».

 

En savoir plus sur Cols Bleus.fr

Vos réactions: 
Moyenne: 5 (2 votes)
Envoyer