Visite du contre-amiral Didier Piaton sur la Base aérienne projetée H5

Publié le 5 Mai 2017 à 14:18

© Marine nationale

Ce lundi 24 avril, le contre-amiral Didier Piaton, commandant de la zone maritime de l’océan Indien et commandant des forces françaises stationnées aux Emirats Arabes Unis, National Contingent Commander* de l’opération Chammal, s’est rendu sur la base aérienne projetée au Levant. Ce passage s’inscrit dans le cadre général de sa visite des éléments français employés dans l’opération CHAMMAL.

Au cours de sa visite, le contre-amiral Piaton a pu rencontrer les équipages engagés contre Daesh et ainsi apprécier le haut niveau d’activité qui mobilise continuellement la base depuis deux ans et demi. En tant que responsable du soutien logistique de la BAP, il a également pu constater l’avancée des différents travaux nécessaires à la monté en puissance du site.

Outil de combat en constante évolution, la BAP accueille depuis peu un « plot mixte » de Rafale de l’armée de l’air et de la marine nationale. Première dans l’histoire récente des deux armées, ce « plot mixte » constitue un enjeu logistique crucial pour la BAP et pour les opérations. Cette visite a donc permis au contre-amiral de mesurer la qualité de la coopération entre les deux armées, sur cette problématique. De manière générale, le contre-amiral s’est entretenu avec les différents responsables du soutien de la base (essence, soutien de l’homme, infrastructure, etc.), piliers indispensables de cette installation construite pour durer.

Lancée depuis le 19 septembre 2014, l’opération Chammal représente la participation française à l’opération Inherent Resolve et mobilise aujourd’hui près de 1 200 militaires. A la demande du gouvernement irakien et en coordination avec les alliés de la France présents dans la région, l’opération Chammal repose sur deux piliers complémentaires : un pilier « formation» au profit d’unités de sécurité nationales irakiennes (Task Force Narvik et Monsabert) et un pilier «  appui » consistant à soutenir l’action des forces locales engagées au sol contre Daech et frapper en profondeur les capacités militaires du groupe terroriste (TF Wagram).

 

*En tant que National Contingent Commander (commandant le contingent national) de l’opération Chammal, le contre-amiral Piaton joue le rôle de commandant « concourant » auprès du SNR Chammal, inséré depuis le 1er août au sein de l’état-major de la coalition au Koweit. Il est responsable à ce titre du soutien opérationnel de la force Chammal.

 

Vos réactions: 
Moyenne: 4.4 (5 votes)
Envoyer