L’Arago en mission de police des pêches

Publié le 28 Avril 2017 à 11:12

© Marine nationale

Le 18 avril 2017, lors d’une mission aux îles Tuamotu et Marquises, deux des principaux archipels de Polynésie Française, le patrouilleur Arago a mené une opération de police des pêches dans la zone internationale Ouest-Marquises.

 

Fruit d’une collaboration internationale entre les forces néo-zélandaises, australiennes et françaises, cette mission s’inscrit dans le cadre de la Western Conference Pacific Fishering Commision (WCPFC), régulant les activités de pêche pour l’ouest de l’océan Pacifique.

En trois jours, une dizaine de navires ont été visités et contrôlés, grâce notamment à deux aéronefs, un P3 Orion néo-zélandais et un Falcon Gardian français de la flottille 25F qui ont permis la localisation et le repositionnement des navires présents sur zone. L’Arago a également pu compter sur l’expertise d’un commissaire des affaires maritimes australiennes embarqué spécialement pour l’occasion.

 

A PROPOS DU PACIFIQUE

« Le Pacifique… La moitié de la planète, un tiers de sa population, 60 % de son PIB, 50 % de son commerce. Un théâtre où se font face Américains, Chinois et Russes, un foyer de tensions (mer de Chine, Corée du Nord, terrorisme, narcotrafics…) devenu un nouveau centre de gravité stratégique (60 % de la flotte US y est stationnée, la Chine a doublé le nombre de ses bâtiments en 8 ans, 40 % des projets de sous-marins dans le monde concernent l’Asie du Sud-Est). Un espace dont la France est riveraine avec la Polynésie française, Clipperton, Wallis et Futuna et la Nouvelle Calédonie, soit 500 000 habitants et 62 % de la zone économique excusive (ZEE) nationale, tandis que 130 000 expatriés français vivent en Asie-Pacifique. »

CA Denis Bertrand
Amiral commandant les forces maritimes françaises de l’océan Pacifique
Commandant supérieur des Forces armées de Polynésie française

 

L’action de la Marine nationale dans le Pacifique en images

Vos réactions: 
Moyenne: 3.5 (2 votes)
Envoyer