Portrait d’un spécialiste des systèmes d’information et de télécommunication

Publié le 29 Mars 2017 à 18:11

© Marine nationale

3 questions au second maître Christophe, affecté au Centre de Support Cyberdéfense (CSC) à Toulon

Comment en êtes-vous venu à vous spécialiser dans la cybersécurité ?

Je servais dans les forces sous-marines mais j’ai hélas perdu mon aptitude à embarquer sur les sous-marins. C’est alors que l’officier de sécurité des systèmes d’informationde l’escadrille des sous-marins nucléaires d’attaque avec qui je travaillais m’a fait découvrir la cybersécurité. C’est un domaine qui demande à la fois une excellente maitrise technique mais aussi une très bonne expérience des navires et des opérations. L’informatique et la programmation me passionnant, je me suis lancé et j’ai développé par moi-même des connaissances que j’ai ensuite voulu mesurer en participant et en remportant le challenge COMINFOR 2016. Ce challenge constitué de plusieurs énigmes (programmation, trame réseau, cryptologie…) fait concourir chaque année de nombreux marins. Au vu de mes compétences, la Marine m’a proposé de rejoindre le Centre de Support Cyberdéfense.

 

Quel est votre rôle au sein du Centre de Support Cyberdéfense (CSC)?

Affecté au sein du CSC, c’est aussi faire partie de Groupes d’Intervention Rapide (GIR). Comme une unité opérationnelle classique, on est en alerte et on peut être déployé à tout moment sur une unité pour intervenir sur les systèmes qui seraient victimes d’une cyber-attaque.

 

Quelle vision portez-vous sur la cyber défense dans la Marine ?

La Marine nationale a pris des décisions importantes dans le domaine de la cyberdéfense et se dote de capacités d’entrainement, d’analyse et d’intervention. C’est un domaine en plein essor dans lequel il y a beaucoup d’idées à concrétiser, de défis à relever et d’objectifs à atteindre et ce, quel que soit son grade. Le CSC en est le parfait exemple, c’est en quelque sorte une « start-up » au sein de laquelle sont fédérées de nombreuses compétences pointues autour d’un même but.

 

Chaque année, la Marine recrute des spécialistes des systèmes d’information et de télécommunication (SITEL).

En savoir plus sur www.etremarin.fr/tous-les-metiers?&idfamille=32

 

Vos réactions: 
Moyenne: 4.8 (6 votes)
Envoyer