Première mise à l’épreuve de la CAPINAV

Publié le 9 Décembre 2016 à 10:01

© Marine nationale

Les marins du bataillon de marins-pompiers de Marseille ont participé à l’exercice Armor 2016, qui s’est tenu mardi 29 et mercredi 30 novembre 2016 au large du Cotentin. Une réussite pour la première projection du module « bataillon de marins-pompiers de Marseille » de la CAPINAV (capacité nationale de renfort pour les interventions à bord des navires).

Le module a été projeté pour retrouver sur place le SDIS62 (service départemental d' incendie et de secours du Pas-de-Calais) et venir en renfort des unités locales coordonnées par le préfet maritime, dans le cadre d’une intervention à bord d’un navire à passagers en difficulté présentant de nombreuses victimes. Constitué afin de dimensionner au plus juste la réponse opérationnelle, rassemblé et parti de Marseille le mardi matin, acheminé par avion jusqu’au terrain de soutien avancé, le module de marins-pompiers et son matériel étaient à bord du navire quelques heures plus tard.

40 marins-pompiers, aptes au secours à personne, à la médecine d’urgence et au feu de navire, ont été projetés. 14 d’entre eux (dont 4 médecins et 3 infirmiers) ont été transportés à bord du navire. Ils ont œuvré toute la nuit pour prendre en charge les victimes et lutter contre les départs de feu, en fonction des évènements injectés au fur et à mesure du déroulé du scénario de l’exercice.

La manœuvre a permis de tester avec succès les procédures d’activation de la CAPINAV et d’en éprouver les délais d’intervention. Ce premier test grandeur nature intervient moins d’un mois après la signature du décret du Premier ministre créant cette capacité nationale de renfort pour les interventions à bord des navires.

A lire aussi : Le BMPM en première ligne pour les sinistres à bord des navires

 

Source : Marine nationale
Crédits : Marine nationale

Vos réactions: 
No votes yet
Envoyer