Message du chef d'état-major de la Marine aux marins de la Confiance

Publié le 14 Novembre 2016 à 16:56

© Marine nationale

"Je me suis rendu cette semaine sur la Confiance, à votre rencontre."

"Ce fut un plaisir d’être parmi vous, sur votre beau bateau.

Les bâtiments de souveraineté sont une de mes priorités. Si nous ne surveillons pas nos ZEE, elles seront pillées. Nous devons y exercer notre souveraineté. C’est dans ce contexte que la Confiance, puis la Résolue, viendront remplacer les moyens de la Marine nationale stationnés en Guyane. Police des pêches, lutte contre les trafics, surveillance de l’espace maritime et sécurité des tirs de fusées (du centre spatial de Kourou) : les missions conduites dans cette zone par la Marine sont stratégiques et imposent le renouvellement de nos unités.

Bravo pour cet armement d’une rapidité spectaculaire : le bâtiment a été commandé en décembre 2014 et sera en Guyane en décembre 2016. Bravo pour l’esprit d’équipage, que m’ont rapporté vos entraîneurs mais également des membres extérieurs de l’équipe. Tous sont unanimes sur la qualité des relations et votre enthousiasme.

Merci pour avoir « croché dedans » : ces succès n’auraient pas été possibles sans votre pugnacité, votre compétence, votre expérience. Merci pour avoir supporté les contraintes de déménagements, le bateau à St Malo, à Boulogne puis à Brest, les bureaux à Lorient, les familles en Guyane...le tout avec le sourire et l’envie de naviguer.
Je suis particulièrement attentif à ce que vos contraintes liées au déménagement soient limitées, comme je l’ai fait pour les marins et les familles des B2M d’Entrecasteaux et Bougainville, à travers la mise en place de dispositions particulières pour permettre la meilleure installation de vos familles en Guyane.
J’ai notamment souhaité remercier tout particulièrement le Chef Machine de la Confiance, le MP Frédéric et le Chef de Quart, le PM Philippe, pour avoir été les « sentinelles » de la Marine Nationale à Saint-Malo et à Boulogne durant la construction de votre bâtiment. Leur apport a été déterminant.

Courage car le théâtre que vous vous apprêtez à rejoindre est exigeant, avec un niveau de violence parfois élevé et une navigation délicate.

Je suis confiant, je sais que vous serez dignes de la devise que vous vous êtes choisie : « e fide nostra virtus », de la confiance vient notre courage."

Source: Marine nationale
Droits: Marine nationale

Vos réactions: 
Moyenne: 4 (4 votes)
Envoyer