GABIAN 16.3 : les unités de la FAN en mode « Total war »

Publié le 19 Septembre 2016 à 14:02

© Marine nationale

Lundi 12 septembre, 08h15, le bâtiment de projection et de commandement Mistral quitte les appontements de Milhaud pour rallier la zone d’exercice au large des côtes varoises. C’est le premier appareillage d’une longue série pour les unités de la Force d’action navale (FAN). D’autres suivront ainsi durant toute la matinée. L’exercice Gabian 16.3 vient de commencer.

Dès le début de l’après-midi, quinze bâtiments de différents types, chasseurs de mines, frégates, pétrolier ravitailleur, patrouilleur de haute mer ou bâtiment base de plongeurs démineurs intègrent l’exercice. Cet entraînement opérationnel a pour objectifs de faciliter la remontée en puissance des unités de la FAN et d’intégrer les nouveaux embarqués à l’issue du rotary estival, dans un contexte de mutualisation des moyens et d’optimisation des échanges.

Dès les premières heures, les interactions entre unités s’enchainent à un rythme soutenu : transit groupé sous menace mines, défense face à une menace asymétrique, ravitaillements à la mer de plusieurs unités avec les pétroliers ravitailleurs Somme et Marne, exercices de tirs et de remorquage. Pour certaines unités, de nombreuses manœuvres aviation complètent ces exercices, avec, pour le Mistral, des invités réguliers : deux hélicoptères de l’Aviation légère de l’armée de Terre (ALAT).

La présence d’un sous-marin dans la zone permet la réalisation d’exercices dédiés à la lutte contre la menace sous-marine, et celle du Charles de Gaulle offre la possibilité à certains bâtiments de réaliser des exercices de lutte contre la menace aérienne avec les aéronefs du groupe aérien embarqué.

À bord de chaque bâtiment, de nombreux exercices dédiés à la sécurité (SECUREX), à la maitrise des capacités opérationnelles (MACOPEX) ainsi qu’à la cyber défense se succèdent, afin de tester les organisations des bords et faire progresser les équipages dans ces différents domaines.

Après plusieurs jours d’activités extrêmement denses, un exercice tactique de lutte au-dessus de la surface mettant en œuvre deux forces navales opposées selon un scénario réaliste vient clôturer une semaine à la mer. Au bilan, l’exercice GABIAN 16.3 aura permis à la totalité des unités engagées d’atteindre leurs objectifs d’entrainement. Rendez-vous est pris en décembre prochain pour Gabian 16.4.

Retour sur les précédents exercices GABIAN de l’année 2016

http://www.colsbleus.fr/articles/8242

http://www.colsbleus.fr/articles/8556

 

Diaporama Gabian

 

Source : Marine nationale
Crédits : Marine nationale

Vos réactions: 
Moyenne: 5 (1 vote)
Envoyer